lundi 6 juillet 2009

Livres mai-juin 2009

Billet Aller Simple (Blaise Hoffman, ch) *****
Sensé être un récit de voyage, la lecture de ce livre se transforme en délice littéraire. La langue est riche, imaginative, poétique, désabusée. Un véritable art de la liste nous détaille des images d’ailleurs, jamais « exotiques ». Un grand auteur. J’espère pouvoir le rencontrer un jour ! (il vit dans le Canton de Vaud) Je me réjouis de me plonger dans son livre suivant !

Firmin (Sam Savage, usa) ***
Autobiographie d'un grignoteur de livre, littéralement, Firmin est un rongeur érudit et Firmin est à dévorer au plus vite ! Merci Armalite d'en avoir parlé ! Sam Savage est un jeune auteur (c'est son premier roman) de 60 ans. Longue vie à sa plume !

The Ballad of Sexual Dependency (Nan Goldin, usa) *****
Tulsa (Larry Clark, usa) ***
Thème d'un de mes examens de licence, concernant la photographie documentaire américaine. Ces deux livres ont marqué leurs époques et été très souvent commentés uniquement à propos du rapport de leurs auteurs à leurs sujets. C'est bien dommage car ils sont beaucoup plus riches et construits que ce qu'il n'y paraît au premier abord. C'était passionnant de s'y plonger. Glauque parfois, mais passionnant.

J’étais derrière toi (Nicolas Fargues, fr) ****
"C'est dans la trentaine que la vie m'a sauté à la figure. J'ai alors cessé de me prendre pour le roi du monde et je suis devenu un adulte comme les autres, qui fait ce qu'il peut avec ce qu'il est." Un roman d'amour à la première personne mais non complaisant. J'ai beaucoup aimé rencontrer cet auteur que je me réjouis de retrouver.

Partie de pêche au Yémen (Paul Torday, gb) ***
Seuls les anglais peuvent nous faire simultanément rire et croire à l'absurde. Imaginez la sublime partie de pêche que ce serait, dans un waadi yéménite en crue 2 mois par an, de pêcher le saumon écossais. Impossible ? Pas si sûr...

L’ombre du caméléon (Minette Walters, gb) ****
La maîtresse du suspens nous gratifie d'un roman plus psychologique, avec toujours une grande maestria dans la construction des personnages.

Merrick (Anne Rice, usa) ***
Roman faisant la jonction entre la sage des sorcières Mayfair et celle des vampires. Un peu tiré par les cheveux la sorcière cachée dont on n'aurait jamais entendu parler, mais on retrouve ces personnages et le Talamasca avec grand plaisir, et les descriptions sont toujours aussi bien écrites et passionnantes.

1 commentaire:

  1. Pfff... et moi qui ne lit plus que des recueils de nouvelles ou de chroniques comme ça c'est pas grave si je finis pas... Et encore... un par trimestre... Il est loin le temps où je lisais un livre par semaine, dis ouar.

    RépondreSupprimer