vendredi 11 septembre 2009

Pêche d’Istanbul


Pêche d'Istanbul simplement parce qu'acheté là-bas, encore plus cher qu'en Suisse, mais comme il était en rupture de stock ici, je me suis offert le Paradisco, chez MAC, dans LA rue marchande d'Istanbul*, impressionnante la rue d'ailleurs ! En plus, elle est bordée d'un côté par de charmantes mini rues remplies de boutiques d'antiquaires et de stylistes et d'artisanat modernes, de l'autre côté par des ruelles encore plus petites couvertes de terrasses de restaurants traditionnels ou über-hype, de cafés à pipe à eau, cafés turcs ou sublimes thés à la pomme. Bref, on pourrait y passer des jours entiers.



Paupière mobile et ras de cils inférieurs : Paradisco, donc, je lui trouve une couleur délicate et délicieuse et que ça met en valeur le vert de mes pupilles.
Pour pas que ce ne soit trop "aplat de couleur" : Expresso en outer V et coin externe de l'oeil et Nanogold au coin interne et highlight.
In fine, crayon khôl brun pour intensifier, mascara Colossal et maquillage des sourcils, toujours.


Le Paradisco fait également un très joli blush et c'est très pratique, comme un blush miniature, enfin tant que je résiste au dépotage...



* Dès que j'ai le temps et le courage, je concocte quelques posts à propos d'Istanbul et je tripadvise. En attendant, j'ai flickré.

2 commentaires:

  1. Il est chouquinet, paradisco, n'est-il pas? Et c'est vrai que c'est le genre de couleur pas très heureuse en aplat, comme le rose, le prune ou le rouge...

    Ouh, ouh, ouh, ouh, tu vas effacer mon commentaire, j'ai osé dire que le fap rouge en aplat, c'était pas terrible... ;-)

    Sur ce, m'en vais au concert de Deep Purple avec un make-up assorti, c'est bête mais ça m'a fait bien rire! :-)))

    RépondreSupprimer
  2. Purple make-up, j'aimerais bien voir ça !

    Et sinon, l'aplat rouge c'est affreux, abominable, horrible, on est bien d'accord !
    Et ce Pardisco, je l'aime d'amour. Peut-être plus en blush qu'en FAP, finalement.

    RépondreSupprimer