jeudi 3 décembre 2009

L'imaginarium du Dr Parnassus


L’imaginarium du Dr Parnassus (Terry Gilliam, us-gb-fr, 2009)


Après de nombreux déboires de production dans des projets précédents, un réalisateur se retrouve avec un film à moitié tourné après la mort de son acteur principal. Il peut soit signer l’arrêt de mort de sa carrière, comme après The Adventures of Baron Munchausen, comme après The Fischer King, comme pendant The Man who killed Don Quixote –dont la production apparemment a repris, youhouhou-, soit il trouve une solution. Et quand cette solution non seulement fonctionne parfaitement dans le film, mais en plus rend hommage au grand talent de Heath Ledger, c'est du grand Gilliam.

Certains sont déçus, trouvent le film un peu décousu, constatent des baisses de rythme. Peut-être n’est-ce pas faux. Mais l’univers de Gilliam me transporte, permet à mon imagination de s’envoler, m’émeut, me passionne. Ce n’est peut-être pas son film le plus abouti, ni mon préféré, mais la patte de Gilliam est reconnaissable entre mille, les acteurs sont géniaux, TOUS, les décors, costumes, maquillages, lumières… sont d’une richesse et d’une justesse incroyable.

Peut-être un film à côté duquel on pourrait passer si on le voyait sur petit écran, avec la zappette dans la main, et ce serait dommage : allez le voir sur grand écran !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire