lundi 1 février 2010

Féerie


Attirée par les petits êtres depuis toujours, quand j'ai vu la première image de Féeries de Van Cleef & Arpels, j'ai été immédiatement attirée. Mais il coûte une fortune et demi, je me suis donc retenue ne serait-ce que de le sentir. En plus j'avais peur de cette photo parfaite qui peut cacher une réalité beaucoup moins soignée, de ce flacon qui peut cacher un jus médiocre.

Puis le critique du parfum l'a traité de ultra-commercial mais soigné. Ce qui m'a aidé à résister quelques temps encore, en me disant que "soigné" de la part du critique devait largement suffire à mon nez de néophyte, mais que juste "soigné" ne méritait vraiment pas ce prix. Mais après tout ce n'était pas tant le jus qui m'intéressait, mais bien le flacon. Puis Addline a ajouté encore une couche de convoitise. Et voilà que sur ricardo quelqu'un décide de s'en séparer (vive les cadeaux de noël bradés). Le destin donc. Oui parfaitement, le DESTIN. Pas du tout un problème d'addiction shoppingesque, pas du tout.

Mais bref, je suis l'heureuse logeuse de cette charmante créature.


Et finalement, même le parfum me plaît. Un peu trop de violette et de douceur peut-être, mais pourquoi pas certains jours d'humeur romantique. Ce qui me plaît le plus, c'est que cette charmant fée habite maintenant sur ma coiffeuse et la transforme immédiatement en lieu privilégié.

4 commentaires:

  1. Comme j'aimerai entendre Le Critique nous parler du nouveau parfum Balenciaga et de celui de Martin Margiela !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est dommage qu'il ait arrêté son blog !

    RépondreSupprimer
  3. Ouah! Quelqu'un qui possède (et utilise) une coiffeuse, en 2010... j'en suis sans voix! (mais plutôt dans le genre cool)
    Peut-être un jour arriverai-je - si je lis régulièrement ce blog - à en apercevoir une photo et pourrai ainsi enfin me faire une représentation d'un objet dont on parle dans à peu près tous les romans du 19e sans jamais le décrire...

    RépondreSupprimer
  4. Pas encore de photo, effectivement.
    En fait, j'ai transformé le bureau de ma grand mère pour une utilisation différente. Mais je n'ai pas encore trouvé le bon miroir. Mais c'est un meuble que je cherche depuis plusieurs années...

    RépondreSupprimer