vendredi 26 mars 2010

Alice in Burtonland




Alice in wonderland (Tim Burton, usa, 2010)


Dès sa sortie, après des mois de trépignation, j'ai évidemment couru au cinéma pour découvrir ce que Burton avait fait du pays des merveilles. Contrairement à Armalite, j'ai énormément apprécié le début, toute la période d'exposition, puis la découverte de Underland. Avec toutefois une frustration au moment du passage des fleurs... j'avais tellement aimé ce moment-là dans la version Disney dessin animé, et on sent que tout était prêt, peut-être même que la scène existe mais qu'elle a sauté au montage !?! Bref.

Bon, il faut dire que je suis une grande admiratrice du travail visuel de Burton et que l'atmosphère aux teintes désaturées et un brin glauque de cet Underland m'a tout à fait convenu. On y retrouve des amis fidèles de l'univers burtonien comme les arbres crochus (entre autres exemples) et un côté bancal et démesuré à la fois qui conviennent tout à fait à l'atmosphère de l'histoire de Lewis Caroll.

Mais justement, cette histoire farfelue, touffue, drôle, inquiétante, riche, hallucinée, bref, passionnante et complexe de Lewis Caroll souffre ici d'une adaptation dont la linéarité ôte une grande partie du charme fantasque que j'attendais pourtant du grand Burton. Disney avait déjà fait une adaptation en dessin animé qui était fabuleuse, un de mes classique Disney préféré et j'attendais autre chose de mon réalisateur "top five ever" ! J'attendais un Burton peut-être teinté d'un peu de Disney... j'ai eu un Disney, peut-être un peu teinté de Burton...




Je m'attendais à tellement aimer ce film (probablement trop d'ailleurs, d'où ma critique un peu dure par rapport à ce film qui reste un excellent moment, visuellement parlant) que j'aurais envie de le revoir. J'ai donc été le voir en 2D... en pensant y retourner pour une séance en 3D et pouvoir comparer, avec le même film... Je ne suis plus sûre d'en avoir envie... (en tous les cas pas tout de suite, je vais attendre que les salles du Multiplex où passe la version 3D se vident quelque peu des bruyants bouffeurs de pop corn !)

Par contre, au niveau des décors (virtuels soit, mais décors tout de même), des costumes (impressionnante garde robe d'Alice cohérente malgré ses nombreux changements de taille), des maquillages, etc... c'est SOMPTUEUX. C'est ce qui me poussera peut-être à y retourner !


EDIT : Une excellente critique ici.

3 commentaires:

  1. Je crois que j'ai trouvé ce que je vais faire cette aprem' :p

    RépondreSupprimer
  2. Ben moi aussi je sais que je risque d'être déçue pour cause de "high expectations", mais il n'est pas question que je n'y aille pas !

    RépondreSupprimer
  3. Peut-être que j'aurai réussi à baisser la hauteur de tes attentes et que tu seras moins déçue que moi du coup...

    RépondreSupprimer