lundi 8 mars 2010

Clerks


Clerks (Kevin Smith, usa, 1994)

Merci à Rose de m’avoir fait découvrir ce film dont je me suis régalée. Les dialogues entre les nombreux protagonistes sont hilarants et loufoques, mais régulièrement beaucoup plus profonds qu’il n’y paraît. Contrairement à Rose, je situerais ce film entre Smoke (Wayne Wang, usa, 1995) -écrit par Paul Auster- qui se passe également dans une épicerie-drugstore de quartier, et partage le côté peinture réaliste du quotidien, et Dogma (Kevin Smith, usa, 1999) -où Dieu est une très belle femme- pour le côté moins loufoque au fond qu’il n’y paraît au premier abord et pour les personnages de paumés magnifiques et qui est, accessoirement, mon premier coup de cœur pour Matt Damon. Films que je vous recommande vivement par ailleurs.

Dans Clerks et Dogma on retrouve un duo un peu particulier : Jay & Silent Bob… et j’ai appris –vive IMDB- que Silent Bob EST Kevin Smith, je n’en reviens pas !

Un détail encore, j'adore les films intemporels, et ici, à part l’absence de téléphones portables, ce film pourrait dater de 2005 ou de 1975. Il serait un piège parfait pour les étudiants en cinéma qui doivent définir l'époque et le lieu de réalisation d'un film "en aveugle" -c'est-à-dire à partir d'un extrait pris au milieu d'un film sans autre précision-, exercice qui m'a énormément amusé à l'uni.

2 commentaires:

  1. J'ai pas vu tous les Kevin Smith mais celui là est mon préféré et de loin. C'est plus une suite de saynètes qu'un film "avec une histoire" mais depuis que je l'ai vu (il y a déjà longtemps), je vois Dante et Randall comme l'ange/le démon dans la vie professionnelle (et je me demande s'il y a des personnes qui prennent le bidon du lait du fond au cas où sa date de péremption serait beaucoup plus éloignée que ceux de devant).

    Les gags sont loin d'être fins (ça ne plaira pas à tout le monde) mais ça fait du bien de voir qu'on ose faire ça et également que quelqu'un fasse tenir un film presque que sur des dialogues

    Le discours sur Star Wars est hilarant (ça deviendra le gimmick du réalisateur et une très bonne scène de Clerks 2 où "on" combat la trilogie du Seigneur des Anneaux). Et le discours final est quand même super touchant et aussi "rare".
    Qui veut m'amener des lasagnes au boulot ? :)

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi, mon préféré.

    Et oui, je prends le lait ET les oeufs au fond :-D

    RépondreSupprimer