mercredi 5 mai 2010

Clerks 2

Ce type est complètement accro au gloss.

Clerks 2 (Kevin Smith, usa, 2006)
Dante et consorts passent à la couleur. Le film est moins brillant que Clerks, moins "brut", moins "premier film brillant". Toutefois on retrouve avec un grand plaisir ces personnages qui ont quelques années de plus mais qui sont toujours dans leur trou perdu, toujours avec des jobs de merde, toujours dans l'expectative d'un futur "ailleurs", "meilleur". Les dialogues sont toujours brillants et déjantés, les acteurs sont parfaits et potaches à souhait, les délires de interspecies erotica arrivent même à éviter le glauque. Bref, à réserver aux amateurs de Kevin Smith, et pour ces derniers, à consommer sans modération !

2 commentaires:

  1. "Sequels suck" dit Randy dans Scream 2, qui est une suite et qui est moins bien que le premier comme quoi il a raison.

    C'est pareil pour Clerks 2. Alors bien sûr, on a de la tendresse à retrouver Dante, Randall, Jay et Silent Bob 10 ans plus tard mais ce n'est plus vraiment comme avant, il manque la fraicheur de la première rencontre. Eux mêmes (nous mêmes ?) au quasi même point 10 ans après, ce n'est pas très sérieux (ou crédible). Il n'empêche qu'on rigole bien à certains moments et en effet qu'il y a des passages "limites" qui sont bien gérés alors que ce n'était pas gagné.

    Morceau d'anthologie, la guéguerre entre nos héros, fans de Star Wars (épisodes 4,5,6 uniquement car 1,2,3 c'est pas pareil) alors que les jeunes geeks sont fans du Seigneur des Anneaux version ciné.

    Je ne regarde plus un onion ring de la même façon (et si vous avez lu mon avis sur le premier épisode, je ne peux pas acheter du lait en magasin sans penser aux gens qui vont chercher le dernier bidon au fond de l'armoire réfrigérée, c'est dire si Kevin Smith a une influence sur ma vie).

    A réserver aux fans du premier épisode.

    RépondreSupprimer