mardi 19 octobre 2010

Miel

Film

Miel (Bal) (Semih Kaplanoglu, Turquie, 2010)

Quand j'étais très assidue au FIFF, je savais déchiffrer le catalogue pour savoir quel film j'allais apprécier ou lequel risquait de m'ennuyer. Quand il y a une centaine de film, c'est indispensable. Au milieu de la semaine, épuisée, parfois je choisissais un film où le mot "contemplatif" apparaissait dans la description, j'étais sûre de pouvoir y faire une sieste confortablement. Pour décrire Miel façon FIFF (j'adore ce festival hein, n'allez pas croire l'inverse !), je dirais : "magnifique film sur le silence et la solitude de l'enfance au rythme contemplatif..."

Bref, ZzzzzZzzzzZzzzz. Je me suis d'ailleurs vraiment endormie quelques minutes au milieu. Pour être un peu plus juste, j'ajoute que les images et la lumière sont sublimes (mais est-il vraiment nécessaire de faire des plans aussi long pour tout ?) et que le travail du son est impressionnant (mais bon, heureusement, vu le peu de dialogues et l'absence totale de musique).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire