mardi 21 décembre 2010

Films culinaires

L'indispensable Festin de Babette

Pour faire écho à ma page sur la littérature culinaire (que je vais bientôt agrémenter d'une nouvelle auteure prolifique dont je me réjouis de vous parler), je lance la rubrique films culinaire ou cinéma slurp. N'hésitez pas à me faire part de films qui parlent de cuisine, d'ingrédients, de gastronomie, de restauration, etc... auxquels je n'aurai pas pensé, le but étant d'être exhaustif. J'ai toutefois écarté certains films qui, malgré leur titre à consonances culinaires n'aborde finalement pas du tout cette thématique. J'ai choisi de classer les films par ordre alphabétique du titre original (sauf pour les films asiatiques où j'ai opté pour le titre en anglais), la traduction en français suit entre parenthèses. Je n'ai pour l'instant pas ajouté de critiques de ces films, non seulement parce que je n'ai même pas vu certains (challenge accepted) mais également parce que je voulais commencer par vous livrer une liste que vous allez certainement enrichir de vos suggestions.

La liste de ces films et leurs critiques est donc une page (que vous pouvez trouver dans la colonne de droite) qui va évoluer et s'étoffer au fur et à mesure de mes visionnements/découvertes ou de vos suggestions. (Je vous signale également l'excellent Chef Simon qui tient un blog de cuisine rempli de conseils culinaires pratiques extrêmement précieux a déjà tenté une liste similaire.)



Bella Martha (Chère Martha) - Sandra Nettelbeck, Allemagne, 2001

Chocolat - Lasse Hallström, usa, 2000

Como Agua para Chocolate (Les Epices de la passion) - Alfonso Arau, Mexique-usa, 1992

Cuisine américaine - Jean-Yves Pitoun, Belgique, 1998

Delicatessen - Caro & Jeunet, France, 1991

Dumplings (Nouvelle Cuisine) - Fruit Chan, Hong Kong, 2004

Eat Drink Man Woman (Salé Sucré) - Ang Lee, Taiwan-usa, 1994

Fried Green Tomatoes (Beignets de tomates vertes) - Jon Avnet, usa, 1991

Food Inc. - Robert Kenner, usa, 2008 - documentaire

Julie & Julia - Nora Ephron, usa, 2009

Kitchen Stories - Bent Hamer, Norvège, 2003

L'Aile ou la Cuisse - Claude Zidi, France, 1976

La Cena - Ettore Scola, Italie, 1998

La Cuisine au beurre - Philippe Grangier, France, 1963

Babettes gaestebud (Le Festin de Babette) - Gabriel Axel, Danemark, 1987

La Grande Bouffe - Marco Ferreri, France-Italie, 1973

Les Mille et une recettes du cuisinier amoureux - Nana Dzhordzhadze, France-Géorgie, 1996

Le Monde selon Monsanto - Marie-Monique Robin, France, 2008 - documentaire

No Reservations (Le Goût de la vie) - Scott Hicks, usa, 2007

Ratatouille - Brad Bird, usa, 2007

Stranger Than Fiction (L'incroyable Destin de Harold Crick) - Marc Forster, usa, 2006

Soul Kitchen - Fatih Akin, Allemagne, 2009

Super Size Me - Morgan Spurlock, usa, 2004 - documentaire

Tampopo - Jûzô Itami, Japon, 1985 

The Chinese Feast - Hark Tsui, Hong Kong, 1995

The Cook the Thief His Wife and Her Lover (Le Cuisinier, le voleur, sa femme et son amant) - Peter Greenaway, Royaume Uni, 1989

The Wedding Banquet (Garçon d'honneur) - Ang Lee, Taiwan-usa, 1993

Une Affaire de Goût - Bernard Rapp, France, 2000

Vatel - Roland Joffé, France, 2000

Volver - Pedro Almodova, Espagne, 2006

We Feed the World - Erwin Wagenhofer, Autriche, 2005 - documentaire

Who is killing the great Chefs of Europe ? (La Grande Cuisine) - Ted Kotcheff, usa-Italie-France, 1978

Woman on Top (Amour, Piment et Bossa Nova) - Fina Torres, usa, 2000



J'attends vos suggestions avec impatience !

10 commentaires:

  1. J'adore ce genre de liste thématique \o/

    Donc je propose Waitress (d'Adienne Shelly) qui embaume les tartes de Jenna.

    Il me semble qu'il y a un autre film, britannique, autour des tartes, avec des vieilles dames, mais incapable de m'en souvenir (et peut-être que c'est pas l'argument principal du film). Si ça dit quelque chose à quelqu'un.

    Sinon My blueberry Nights (de Wong Kar-Wai) où c'est autour d'un blueberry pie que les protagonistes se retrouvent tous les soirs. (Et puis, regarder un film avec Jude Law, c'est de toute façon une friandise, non ?)

    D'ailleurs, Wong Kar-Wai doit avoir un truc avec la nourriture et les rencontres amoureuses, parce que tout ou presque se passe au restaurant de nouilles à l'emporter (ou disons dans les escaliers pour s'y rendre) dans In the mood for love. Mais là, le lien devient ténu.

    RépondreSupprimer
  2. Merci, merci ! Je note, je note ! Comment ai-je pu omettre Wong Kar-Wai ??? C'est en faisant cette liste que je me suis rendue compte à quel point les chinois avaient fait de nombreux films sur cette thématique, dont certainement de très nombreux qui ne sont pas sortis des frontières !

    Et j'ajoute :
    - The Good Year
    - Dona Flor e seus dois maridos, 1976, de Bruno Barreto

    Qu'on m'a indiqué sur marmiton.

    RépondreSupprimer
  3. Ah, et dans la page, j'ai également ajouté "Charlie et la Chocolaterie" et "Sweeney Todd" !

    RépondreSupprimer
  4. J'y réfléchirai encore, mais pour l'instant je ne vois que des films où l'acte de manger à un rôle dans l'action mais n'est pas le sujet principal.
    Ah mais si : Amore, dont auquel j'avais causé il y a peu !!
    Sinon, que de beautés délicieuses à revoir, belle et bonne idée :-)

    RépondreSupprimer
  5. Nekkonezumi > J'ai bien mis "Stranger Than Fiction" et "Delicatessen" hein... disons que la catégorie est large.

    Mais à ce propos, mon jury anonyme a décidé que non, ni Blueberry Nights, ni In The Mood For Love, ni Dona Flor e seus dois maridos, n'avaient leur place ici. La discussion fut animée mais je me range à son avis que je cite "Si In The Mood For Love est culinaire, tout est culinaire. Ils ne mangent pas à un moment dans La Grande Evasion ?".

    RépondreSupprimer
  6. Bad Taste !!!
    Ok, je sors...

    Nb : The good, the thief his wife and her lover est un des MEILLEURS films que j'aie vu. Qué claque ! Et qué musique !

    RépondreSupprimer
  7. siamoise cramoisie6 janvier 2011 à 05:15

    Ma culture en la matière n'est vraiment pas assez étendue pour apporter de l'eau à ton moulin, Funambuline...
    Cependant, je continue. Je cherche, je fais tourner ma mémoire quand j'y pense.
    Ce qui me revient pour le moment a un rapport avec Le Festin de Babette, et avec la photo que tu proposes.
    C'est par la mémoire gustative de l'un des convives (interprété par Yarl Kulle, acteur fétiche de Berman, troisième personnage sur la droite, n'est-ce pas?) que l'on découvre qui est vraiment Babette. C'est par la caille farcie au foi gras (n'est-ce pas?) que tout arrive.
    Ah, quelle merveille ce film...

    Ratatouille, tiens! Tu prends?

    RépondreSupprimer
  8. @ Siamoise : c'est tout à fait ça :-) C'est avec ce film que j'ai commencé à cuisiner des cailles... et que j'ai inventé cette recette lubrique : http://www.marmiton.org/Recettes/Recette_cailles-libertines_60463.aspx

    Sinon, Ratatouille y est... ;-)

    RépondreSupprimer
  9. J'oubliais... si tu vas sur la page : http://funambuline.blogspot.com/p/films-culinaires.html il y a des films en plus et un commentaire sous chacun (ou presque)...

    Si tu en envisages d'autres, n'hésite pas à me les signaler !!!

    RépondreSupprimer
  10. siamoise cramoisie6 janvier 2011 à 21:39

    Oh mandieu!
    Je vais revoir la liste, en entier, lunettes sur le nez, et sans m'presser, histoire de n'y ajouter que ce qui n'y est pas déjà ;-P

    La lecture des recettes de cailles farcies m'a fait monter l'eau à la bouche, sliurp'.(je sors pourtant de table)
    Chapeau bas pour la recette lubrique. Quantes' qu'on mange???

    RépondreSupprimer