vendredi 14 janvier 2011

Etes-vous vernis addict ?


A force, vous me connaissez et donc connaissez mon addiction aux délires onglesques de toutes sortes, mais tentons de comprendre la gravité de mon cas, et par la même occasion de poser un diagnostic. Comment savoir si vous être un vernis addict et quel est le taux de gravité de votre maladie ?




- Vous savez ce que veut dire Frankenpolish et/ou avez déjà fait (ou créé, vous préférez) vos propres vernis.
- Vous utilisez et savez décliner le mot Konad.
- Vous portez du vernis mat ou matifié régulièrement et vos proches ne s'en étonnent même plus.
- Vous avez des vernis verts.
- Et des vernis turquoises.
- Vous avez plusieurs teinte de taupe, parce que ça vous tenait à coeur de trouver des dupes au 505 et au You don't know Jacques.
- Vous avez compris le point précédent immédiatement (avec une image mentale des flacons).
- Vous connaissez le nom du vernis d'une fille que vous croisez dans la rue ou dans un bus/métro/train.
- Vous n'hésitez pas à porter du vernis type crack, même pour aller travailler.
- Vos collègues ne font plus de réflexion sur vos ongles, même quand ils sont bicolores.

Si vous avez compris tout les points ou/et que vous vous reconnaissez dans au moins un d'entre eux, vous êtes fichues ou vous sniffez trop votre vernis. Si vous répondez oui à plus d'un point, c'est grave. Si vous répondez oui à tous les points... bienvenues au club.



Bref, tout ça pour vous présenter cette manucure summum, c'est-à-dire : une base Rose doré Frankenpolish, un vernis crack par dessus et, parce que ça n'était pas suffisant, hum, une couche de paillettes. Et j'adore. Oui, je songe à me faire soigner.

34 commentaires:

  1. Je suis vernis addict dans le sens où j'en porte tous les jours. Mais de là à connaitre le nom des vernis par coeur..non! :D

    Amélie
    http://lavitrinedelamode.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas addict et j'ai (un peu) roulé les yeux quand j'ai vu tes ongles hier.

    Tu arrives encore à me surprendre, c'est fort.

    RépondreSupprimer
  3. @ Amélie : tu es moyennement addict alors, tout va bien :-P

    @ M'dame Jo : tavu !

    RépondreSupprimer
  4. Cette manucure est superbe. Je suis fan !

    Pas franchement addict pour ma part.

    Je porte très souvent du vernis, parfois des couleurs improbables mais cela s'arrête là.

    Pourtant, déja comme ça j'ai eu des remarques (positives ou négatives mais le principal est de ne pas laisser indifférent n'est-ce pas?) dont un collègue qui m'a lourdement demandé si j'avais coincé mes doigts dans une porte le jour où je portais un vernis bleu électrique u-u"

    RépondreSupprimer
  5. Je ne peux pas être addict : je me sens aussi agile des doigts quand ils sont vernis qu'un chat qui porte des chaussettes !

    Je me contente de mettre du vert sur mes orteils... ;-) (droguée, va)

    RépondreSupprimer
  6. A part pour le Konad et le vernis crack que je n'ai pas (ou plutôt que je ne posséde pas encore !), j'ai répondu oui à toutes les autres affirmations... c'est grave docteur ?

    RépondreSupprimer
  7. @ Lys : oui, les vernis bleus font parler les imbéciles qui ont tous le même humour... (je l'ai entendue souvent celle des doigts coincé dans une porte...)

    @ Nekko : ton sublime Indian Blue... ;-)

    RépondreSupprimer
  8. j'ai pas répondu oui à tout mais tout me parle
    bon pour le fait de savoir la couleur d'une fille que je croise, pour ça il faudrait que les filles vers chez moi porte des vernis !!

    je crois que je suis un peu atteinte

    RépondreSupprimer
  9. Mon cas est un peu particulier: je suis plutôt une collectionneuse de petits vernis Mavala, j'en ai beaucoup mais je peux me passer, pendant des semaines, de me vernir les ongles.

    La raison principale en est le dédoublement hivernal. Et c'est bon, j'ai essayé quasi tout ce qui existe sur le marché suisse, y'a rien qui marche.

    Tu me diras que vernir un ongle dédoublé est une bonne solution pour cacher la merde au chat. Et ben, non, sur la partie dédoublée, le vernis s'effrite tout de suite, quelles que soient les précautions d'application.

    Bon, mes ongles sont en train de pousser et j'ai bon espoir que les vitamines de compét que je dois ingurgiter y soient pour quelque chose.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai souri bêtement en lisant "vous avez plusieurs teintes de taupe, etc..." hihi
    D'après ton petit test, ça va j'ai encore (un peu...) de marge avant d'être une totale addicte !

    RépondreSupprimer
  11. @ Emilie : on est nombreuses à être atteintes comme tu peux le voir ici...

    @ darwinette : quand j'en ai un qui se dédouble, je le polis... sinon, j'ai une nouvelle base Revlon "post trauma" qui est géniale... peut-être qu'elle t'ira aussi bien qu'à moi ? Et pour les vitamines de compèt... que des bénéfices cette histoire ;-)

    @ Petitmondebeauté : attention, la marge diminue très vite...

    RépondreSupprimer
  12. Je suis visiblement atteinte :p
    Superbe manucure !

    RépondreSupprimer
  13. J'ai répondu par l'affirmative à pas mal de questions... Je reconnais pas mal de vernis sur les doigts des autres, ça occupe d'ailleurs pas mal de mes voyage en métro ou en bus... ;-)) Et j'ai différents taupes, ce que ne comprend absolument pas mon homme pour qui si on a déjà un vernis beige, ce n'est pas la peine d'en avoir d'autres...

    Et je note pour ta base Revlon post-trama, faut que je me renseigne...

    RépondreSupprimer
  14. J'ai répondu oui à toutes les questions. Et j'ai six teintes de taupe, au moins 25 de violet, autant de vert, autant de bleus...

    C'est grave ?

    RépondreSupprimer
  15. J'ai eu 8/10... Je n'ai pas de plaque Konad (à mon grand désespoir... mais je compte bien résoudre ce pbl très vite...) et je ne fais pas de vernis moi-même ! Trop peur d'en foutre partout... C'est grave ?
    La base Revlon post-trauma fonctionne mieux que le mavala scientifique ? Parce que je comptait m'en acheter pour résoudre mon pbl de pouce dédoublé (le seul, fichtre !)

    RépondreSupprimer
  16. Très chouette les ongles!
    J'ai pas répondu oui à tout mais presque! J'étais addict étant ado, je depuis quelques temps, je le redeviens...ça ma détend! Surtout depuis que je me fais poser du gel sur les ongles (avec une french ivoire et pas blanc "américain" c'est plus discret^^) et qu'il ne cassent plus à tout bout de champs!

    RépondreSupprimer
  17. @ mahault et maerie : bienvenues au club...

    @ eugénie : je ne sais pas si la base Post trauma de Revlon est mieux que le Mavala scientifique, ce ne sont pas le même genre de traitement, le Mavala se pose sous une base. Et chaque personne réagit différemment...

    RépondreSupprimer
  18. Salut ma belle,
    Je suis foutue et oui à toutes les questions...
    Bref jolie manucure Funambuline.
    Mon maître ès vao.
    Bisous.
    Mimibio.

    RépondreSupprimer
  19. C'est vrai que pour rebondir sur ce que dit darwinette, il est possible que je sois plus addict si je n'avais pas des ongles dont la seule et unique cure pour qu'ils soient beaux, fort, ne se dédoublent jamais, soient bien roses et bien blancs au bout c'est de ne rien faire, ne rien leur mette dessus. Il suffit de trois-quatre jours de vernis - même posé dans les règles de l'art - pour me taper 3 semaines de dédoublement. Ça calme. Bon, pis ça tombe bien, je trouve que les ongles sont plus jolis courts et naturels :)

    RépondreSupprimer
  20. @ Mimibio : toi je savais déjà que tu étais foutue, mais tu l'es depuis longtemps... (et bienvenue dans mon nouveau chez moi :-) )

    @ M'dame Jo : si j'avais des ongles comme ça je ne ferais pas ces folies... mais au contraire, 3 semaines sans vernis en décembre et j'ai eu du mal à les rattraper... 2-3 folies plus tard, ils sont plus solides que jamais...

    RépondreSupprimer
  21. C'est bizarre, quand même, comme ça change de l'une à l'autre. Le seul truc que je peux mettre sur mes ongles, c'est le mavala scientifique. Mais c'est liquide et ne forme pas de couche sèche. Tout autre soin de type vernis est un cata.

    RépondreSupprimer
  22. Je pense être très addict:
    je sais ce que veut dire frankenpolish même si je ne me suis pas encore lancée, j'ai des plaques konad même si je débute et ne suis aps très douée, j'ai un top coat matifiant, des vernis verts, turquoises, et des dupes par poignées, et des dizaines de flacons qui attendent d'être portés.
    Je me soigne, mais je sais que ça fonctionne par cycle, j'ai des périodes fards à paupières, chaussures ou rouges à lèvres, et en ce moment c'est les vernis!

    RépondreSupprimer
  23. @ MdameJo : c'est idem avec les mascaras, celui qui sera parfait pour une sera une catastrophe pour une autre, je me suis toujours demandé à quoi ça tenait.

    @ dessert : toi tu es foutue, mais on le savait depuis longtemps :-)

    RépondreSupprimer
  24. A part le Konad, j'ai répondu oui partout... Au secours !

    Avec mention spéciale pour mon addiction au vernis vert ou turquoise.

    ( et aujourd'hui, je porte du taupe..)

    RépondreSupprimer
  25. J'ai pas du tout de taupe, plutôt du violet dans ma collec' mais sinon oui à tout :).
    Et une grosse grosse pile de plaques konad...

    *réfléchis déjà à sa manucure pour son prochain séjour en suissie*

    RépondreSupprimer
  26. Ahhaha carrément ! Cet article m'a mis face à ma vraie nature : nail addict ! Je réponds par l'affirmative à toutes les propositions même le konad que j'ai reçu recemment. Sinon le crack est magnifique très beau, très rock. J'adhère.

    RépondreSupprimer
  27. la vache, c'est hyper technique, je savais même pas que ça existait.Tu devrais t'installer Nails polish consultante, t'as de l'avenir et y doit y avoir un marché, c'est sur...Experte tu seras.

    RépondreSupprimer
  28. 1. J'ai fait mon premier Frankenpolish enfant, avec le transparent de ma maman et des paillettes de brico de Noël (je ne me rappelle pas sa réaction).

    2. J'ai googlisé Konad et il s'avère que j'en ai un set depuis plusieurs années!

    3. Je n'ai aucun vernis taupe parce que le temps que j'en trouve ça m'a paru tout à coup soooooo last year.

    4. J'aurais probablement été über fan du crack noir sur rouge entre 15 et 20 ans mais là, j'assume plus trop le look punk. Dans le même ordre d'idée, je ne pratique (plus) ni noir, ni violet ni bleu, ni vert, ni jaune.

    5. Je trouve visuellement choquant des ongles longs mais nus (alors que s'ils sont courts je m'en fous, l'important étant qu'ils aient l'air à peu près soignés)

    Conclusion?

    RépondreSupprimer
  29. J'ai fait le test, j'ai bon à 50 % des questions, je suis donc semi-addict ? Est-ce que ça revient à dire que je peux me mettre du vernis, mais sur une seule main ?

    RépondreSupprimer
  30. @ La princesse : j'ai bien fait de publier ce billet, on se sent moins seules, non ? :-)

    @ Fraise : si tu as le courage, tu serais d'accord de me donner un cours de Konad quand tu viens en Suissie ? Je suis nuuuuuuulle !

    @ Anne-Sophie : merci !

    @ Lydsistrata : n'exagérons rien... il y a bien pire que moi...

    @ mlle cassis : je dirais ancienne addict qui essaie de s'en sortir, tu es un espoir pour nous toutes !

    @ Bea : tu n'es pas trop atteinte, mais attention, tu n'es pas à l'abri de sombrer...

    RépondreSupprimer
  31. Coucou!
    Moi aussi je commence à être vernis addict j'ai envie d'avoir plein de vernis de bcp de couleurs!
    Et d'ailleurs j'aime bcp tes ongles sur la photo j'espère que cette marque va vite débarquer en france ou sinon j'achèterais le opi crack!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  32. @ Lolore : le OPI est très bien, n'hésites plus !!!

    Sinon, je confirme mon addiction, hier je me suis acheté 2 coffrets de mini-OPI de la nouvelle collec' Katy Perry... (bon, l'un n'est pas pour moi, mais quand même...)

    RépondreSupprimer