dimanche 13 février 2011

La Forêt d'Emeraude



La Forêt d'Emeraude (John Boorman, usa, 1985)

La dernière fois que j'ai vu ce film, j'avais 12 ans. J'en avais gardé un souvenir magnifique, de forêt, d'émotions fortes, de larmes. J'ai re-découvert un chef d'oeuvre. L'histoire est très originale, même si le récit est assez linéaire, c'est un des premiers film écologique. Il parle bien évidemment de la sauvegarde de la forêt amazonienne, mais également de qualité de l'eau, de sauvegarde d'écosystèmes tant pour les animaux que pour les tribus locales, des violences apportées aux tribus "originelles". Un film militant sur fond d'histoire poignante. Le fameux Tommy/Tomé est merveilleusement interprété par le fils de Boorman, Charles, qui, avec son rôle entre deux mondes, arrive à nous rendre visible l'incroyable beauté et richesse de l'Amazonie et de ses habitants. J'ai été émerveillée et très émue, mais ce n'est pas le tire-larmes que j'attendais. C'est un chef d'oeuvre beaucoup plus subtile que cela, tant visuel que sonore et musical. Cet univers vert est incroyablement bien porté par cette bande-son magistrale dont je n'avais aucun souvenir et qui a fait battre mon coeur à l'unisson de ces musiques rythmiques, ethniques, profondes. Revoyez-le absolument !

(Petit détail d'importance, si vous le téléchargez, n'oubliez pas les sous-titres, car même si vous parlez bien anglais et comprenez le portugais, les 3/4 des dialogues sont menés dans une langue amazonienne que je doute que vous maîtrisiez...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire