mercredi 6 avril 2011

Idiocracy




Idiocracy (Mike Judge, usa, 2006)

Ce film se base sur une théorie simple : plus le QI des humains est élevé, moins ils se reproduisent, ce sont donc les très très très bas QI qui vont peupler le monde dans quelques centaines d'années. On se retrouve assez rapidement en 2505 pour découvrir un futur recouvert d'ordures où tout a été privatisé (et donc rien ne fonctionne) et où le Président est un ancien catcheur/acteur porno. Alors certes, il y a pleins de détails hilarants (le fait que tout soit recouvert de publicités, la novlangue, etc...), les dialogues sont plutôt amusants et le prologue est fabuleux, mais je me suis ennuyée. L'idée de base est brillante mais elle est finalement peu exploitée et les péripéties des deux héros du passé au QI "normal" n'ont pas plus d'intérêt que leurs personnalités. Un gros bof (remplis de beaufs) donc. 
Mais regardez ce prologue génial qui se suffit à lui-même, vous aurez vu le meilleur de Idiocracy...


10 commentaires:

  1. Je suis parfaitement d'accord pour Idiocracy. Les 3 premières minutes sont exceptionnelles. Le reste est très pipi-caca-potache avec quelques bonnes trouvailles, mais "l'histoire", en effet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le film n'est pas pipi caca si on saisie l'idée de fond qui est finalement une critique du monde contemporain. c'est comme groland quoi. et ca balance du début à la fin. et si tu regarde jusque à la fin du générique, il y a une ouverture avec upgreaDD qui arrive dans le future lui aussi. Ca sent pas bon!!

      Supprimer
    2. Cher anonyme,
      Mdamejo a très bien saisi l'idée de fond du film. Je ne suis pas sûre que tu aies saisi son commentaire par contre. Mais il nous arrive de faire du simplifié en s'expliquant ensuite IRL.
      Je ne suis pas sûre d'avoir saisi le tien par contre...

      Supprimer
  2. Ah ça c'est sûr que dans les films, aujourd'hui, [il arrive qu'] il y a des culs - ben on sait à qui ils appartiennent et pourquoi ils pètent. Voilà.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien aimé true grit ! mais c'est vrai que la fin est un peu "cucu la praline"

    RépondreSupprimer
  4. @MdameJo : fectivement... Mais ce prologue est tellement génial que je leur pardonne presque !

    @mlle-cassis : oui, il y a quelques dialogues brillants, mais noyé dans d'autres sans intérêt aucun, pas suffisant.

    @ Justine : mais à part la fin, il est sublime !

    RépondreSupprimer
  5. Ah, True Grit ! Love ! A l'occasion, offre toi la comparaison avec la version originale (Hattaway/John Wayne), c'est carrément intéressant, je trouve.
    Pas vu Max & Co, snif. Et comme souvent je suis meilleur public que toi : j'avais aimé Mr Fox (et la voix de Georges)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai adoré True Grit (déjà voir un western m'a fait un bien fou... ) et je partage ton point de vue sur la fin MAIS : comme le film est tiré d'un bouquin j'ai imaginé que dans le livre la fin était beaucoup plus longue et rendait mieux. Genre la longue chevauchée je suis certaine qu'à lire c'est beaucoup plus poignant, de même pour la fin-fin.

    RépondreSupprimer
  7. @Nekkonezumi : oui, je cherche le True Grit original. Et pour Max & co, j'essaie de te le trouver...

    @ Fanny : en fait je ne reproche pas le happy end, je reproche aux réals de l'avoir bâclé. Je trouve qu'on remarque que ça les intéressait nettement moins que le reste, alors ils ont fait ça sans aucune subtilité. Et remake/tiré d'un livre ne veut pas dire qu'on a pas le droit de changer des trucs... non ?

    RépondreSupprimer
  8. Je suis tout à fait d'accord ;)
    Après c'est aussi une histoire de temps, je ne suis pas sûre que la dernière partie aurait passionné les foules c'est très dur d'adapter ça.
    Et malheureusement rares sont les films à la hauteur des bouquins (même le seigneur des anneaux je le trouve bâclé, alors... :p)
    Mais ils auraient pu y mettre un peu plus de coeur il est vrai !

    RépondreSupprimer