lundi 2 mai 2011

Astuces de manucures (scotch et contours nets)


Cette fois-ci j'ai pensé à photographier toutes les étapes, alors je vous explique en détails une manucure complète au scotch avec la méthode du pinceau dissolvant pour les finitions. 

J'ai testé le sublime See You Soon de Sinful Colors, qui est donc un noir avec des reflets bleutés, même si on voit pas grand chose sur les photos, au bout de 3 jours j'ai eu envie d'ajouter un peu de fantaisie et de faire ressortir les reflets bleus (et j'avais une petit écailles qui avait sauté sur le pouce, c'est ce que je fais souvent pour faire durer mes manucures, on rajoute un motifs et hop, on est reparti pour quelques jours).


Je commence par découper 10 morceaux de scotchs que je colle sur ma main / l'intérieur de mon bras (mais attention, pour les poilues, ça fait aussi épilation, ouch) pour que le scotch n'abîme pas le vernis, oui, même après 2 jours donc un vernis bien sec. Ensuite, je le positionne sur les 10 ongles, c'est pour ça que je coupe de grands morceaux, afin qu'ils tiennent bien en place.
 

A ce moment-là je m'arme de mon deuxième vernis, ici Suzy says Feng-Shui de O.P.I. (de la collec' Hong Kong), et d'une pince à épiler et je procède ongle par ongle, pose du vernis (couche suffisamment épaisse pour être opaque), retirage du scotch, ongle suivant, pose du vernis, retirage du scotch, etc. Plus j'avance, plus la pince à épiler est utile vu les doigts fraîchement vernis. Et j'obtiens le résultat suivant, que je vous livre brut, vous allez comprendre pourquoi ensuite.


Bien évidemment ça m'a paru insuffisant, et j'ai ajouté un top coat fantaisie. J'ai ressorti le Absolutely Alice mais il est beaucoup trop opaque donc ça camoufle tout ce qu'il y a dessous, j'ai donc fait les autres doigts avec Last Friday Night de O.P.I. (collec' Katy Perry, qui porte bien son nom, lui aussi fait les ongles disco sous lumière bleue, moqueries garanties).


Là vous voyez le résultat brut. Si vous observez en détail, vous remarquerez que certains cuticules sont tachés de noir ou de bleu et que certains contours ne sont pas nets. Pour obtenir le résultat ci-dessous (où je n'ai pas soigné les cuticules, donc ils paraissent secs et sont très visibles, mais où les contours du vernis sont nets), il y a l'étape magique du pinceau et du dissolvant.

 

Achetez de préférence un pinceau avec cette forme arrondie, elle vous permettra de travailler les contours le plus naturellement possible. N'importe quel pinceau super cheap fera l'affaire, je pense avoir payé le mien 3 CHF, de toute manière, on le bousille complètement, le dissolvant attaque la peinture du manche et les poils. Mais c'est sans importance, j'utilise le mien depuis bientôt 1 an, donc c'est vraiment économique et ça remplace tous les stylos "effaceurs" vendus dans le commerce qui font un travail moins précis et qui sèchent ou se salissent beaucoup trop vite.


On trempe le pinceau pour qu'il soit bien imbibé si c'est pour effacer des débordements sur la peau (genre au bout des doigts comme ici) ou pour rectifier des contours où il faut effacer plusieurs couches, on le sèche légèrement sur un mouchoir en papier si c'est pour des détails plus délicats. Et on fait ça doigt par doigt, tout autour du vernis si nécessaire, en retrempant le pinceau très régulièrement sinon on fait des traces de vernis sur la peau ou les cuticules.


On arrive finalement à un contour extrêmement net mais des contours d'ongles très secs, comme vous pouvez le remarquer. A ce moment-là, il manque encore deux étapes : le top coat pour solidifier le tour (du coup la couche de paillettes a eu le temps de sécher pendant que vous travailliez vos contours) et quand le top coat est sec : huile ou crème à masser sur les mains et les cuticules. Et votre manucure est aussi nette que si c'était une professionnelle qui vous la faisait, mains soignées, vernis précis et original.


PS : pardon pour les photos, vu que j'ai rien modifié, je n'ai pas non plus re-travaillé les couleurs et c'est l'anarchie et über moche, navrée (et c'est là que vous apprenez que oui, je re-travaille TOUTES mes photos sur photoshop parce que sinon les couleurs elles sont moches et que oui, je m'efface même des boutons ou des yeux rouges parce que sinon on ne voit que ça et pas ce que je veux montrer mais surtout parce que je suis orgueilleuse -comme toute blogueur/euse- )

15 commentaires:

  1. Bonne explication et très jolie manucure au final !
    J'aime beaucoup les paillettes ^^

    RépondreSupprimer
  2. Super l'idée du pinceau trempé dans le dissolvant pour les débordement, je n'y avais jamais pensé ! Et moi qui ai tendance à en foutre partout, ça va vraiment me servir !

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ton article, il est hyper didactique !!! Super le coup du pinceau pour les contours ! Moi j'utilise un stylo dissolvant, j'aime beaucoup aussi, surtout pour les weekend et le bureau, mais le pinceau, ça revient bien évidemment moins cher, alors je vais noter ton idée. D'ailleurs je me demande ce que ça donnerait avec un pinceau mousse ? A tester. :-)
    Je ne suis pas fan de vernis pailletés, mais franchement, ta manucure est top, ça me donne envie d'en acheter, c'est pour dire. :-D

    RépondreSupprimer
  4. J'aime aussi beaucoup l'idée du pinceau. Actuellement j'utilise un pinceau correcteur Mavala, dont j'adore la pointe dure et très précise, mais je trouve la puissance du produit insuffisante.

    RépondreSupprimer
  5. avec un coton-tige, ça fonctionne aussi ?

    RépondreSupprimer
  6. @justine : merci

    @lulle : pour les maladroites du vernis (comme moi malgré les apparences) c'est magique.

    @smooth: j'ai testé avec un pinceau-mousse (je pensais pouvoir enfin recycler les merdouilles des palettes cheap) mais c'est pas idéal, pour la texture qui pompe le liquide ou en délivre trop et ça garde le vernis, donc une manucure et poubelle.

    @armalite : je pensais pareil, pour la texture dure, avant d'essayer, mais c'est vraiment plus net ainsi.

    RépondreSupprimer
  7. Super article ! Il me sera bien utile pour une des prochaines manucures que je veux faire , alors merci pour le temps que tu as pris pour le rédiger !

    RépondreSupprimer
  8. Je garde ton article dans un coin de mon PC et je pense tester ça au plus vite!!

    Si j'y arrive je ne manquerais pas d'indiquer ma source, sois en rassurée!!

    Je découvre seulement ton blog mais j'aime déjà beaucoup!!

    RépondreSupprimer
  9. Dommage : je n'aurais jamais le courage de faire tout ça pour... mes pieds. Mais en tout cas, je trouve que les résultats deviennent de plus en plus pro !
    (et oui, évidemment qu'on se retouche, ils croient quoi les gens ;-) ?)

    RépondreSupprimer
  10. Génial, le coup du pinceau, je prends note, surtout que le correcteur Essence que j'ai acheté d'après un de tes articles me paraissait moyennement efficace, donc j'utilisais des Q-tips à la place ! Grâce à toi, j'ai compris comment faire pour avoir le contour des ongles nets ! Merci beaucoup beaucoup, c'est juste ma manucure qui ne te remercie pas car je ne vais plus chez elle depuis que je te lis ;o)

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour vos com, c'est très encourageant et ça me donne envie de vous refaire des pas à pas, je vous réponds en détails ce soir.

    RépondreSupprimer
  12. C'est drôlement sympa comme tuto, merci ! Mais j'ai une petite question quand même. Je remarque que ton vernis ne recouvre pas tout ton ongle, juste le milieu et avec cette forme arrondie près des cuticules. Mais comment fais tu un contour aussi net ???

    C'est de la pure curiosité, je ne pourrais pas faire comme toi parce que mes ongles sont clair mais ma peau est sombre donc on verrai trop la différence.

    RépondreSupprimer
  13. Ca donne envie d'avoir des ongles huhuh

    RépondreSupprimer
  14. @ Armalite : je te montrerai, mais c'est vraiment plus efficace et précis avec un pinceau souple en fait.

    @ Miss Sunalee : les Q-tips peuvent dépanner, mais c'est beaucoup moins précis.

    @ Louboutin: merci. Tous ces commentaires me donnent envie de continuer à faire des "pas à pas". Parfois des choses que l'on croit évidentes ne le sont pas tant que ça.

    @ S : merci et bienvenue !

    @ Nekkonezumi : perso, je me touche, plutôt que me retoucher. #pardon #gravelax

    @ Koyangi : les "effaceurs" sont pratiques, mais moins économiques et surtout moins précis qu'un pinceau imbibé... et tous ces sous en manucure en moins, c'est des sous en plus pour des vernis... j'dis ça...

    @ Pascaline : Je t'en prie, bienvenue sur mon blog :-)
    Pour la forme arrondie et le contour net, c'est ce que j'explique dans l'article, un pinceau imbibé de dissolvant. Je comprends ton interrogation pour la plus grande différence de couleur entre ta peau et tes ongles, mais tu peux utiliser la même technique de toute manière, en "remplissant" bien tes ongles, quitte à dépasser, et en effaçant ensuite ce qui déborde avec la technique du pinceau dissolvant. Par contre, n'oublie pas de bien nourrir tes cuticules ensuite et de les repousser correctement avant toute manucure, sinon ce ne sera jamais net.

    @ Esme : tssssss

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour.
    Je vais essayer de mettre en pratique très vite mais avec ma soeur comme cobaye pour mieux appréhender la chose.
    Je retiens le truc du pinceau, parce qu'il est vrai qu'avec un coton tige je ne suis pas pleinement satisfaite.
    Et j'adore ton blog. Très complet, un ton léger, une jolie écriture.

    RépondreSupprimer