mercredi 4 mai 2011

Japonese washing grains


J'ai reçu ce produit dans notre dernier swap et je me suis empressée de le tester, à l'intérieur de ce carton, un sac en plastique rempli d'un truc qui ressemble à du sable grossier et une notice qui propose pleins de recettes avec des huiles essentielles à ajouter suivant votre type de peau ou simplement de l'utiliser tout seul, vu mon impatience (et ma nullité en huiles essentielles), j'ai testé tout seul.

 Les washing grains sont finalement très fins au toucher, quand ils sont secs, on en utilise assez peu à la fois, cette quantité suffit largement pour tout le visage. Il faut ajouter de l'eau, petit à petit, jusqu'à la formation d'une pâte.


Là on se rend compte que même si l'aspect est sableux, dès que c'est mouillé, la texture change complétement, on dirait du tourteau ou nillon (le résidu des noix après pressage), c'est rugueux mais onctueux à la fois, et l'odeur est étonnante, très difficile à définir, un peu terreuse mais fraîche, presque minérale, j'aime beaucoup.

Il suffit ensuite de frotter délicatement la pâte obtenue sur la peau du visage, on sent l'effet gommage mécanique immédiatement, mais également comme un effet "souplesse" difficile à expliquer. Le rinçage est un peu fastidieux et je vous recommande de vous laver les cheveux ensuite...

Ma peau est ressortie gommée et particulièrement douce, j'aime assez ce résultat et comme j'adore le design de la boîte, je suis ravie d'avoir un nouveau compagnon de bain. Merci Armalite !

6 commentaires:

  1. Ils sont trop forts, ces Japanese.

    RépondreSupprimer
  2. ces dessins sur l'emballage, ça fait très "le petit chimiste" ; ou l'alchimiste du Moyen-Âge, même

    RépondreSupprimer
  3. Oui, j'adore le packaging, pas des plus pratique, mais tellement chouette, je vais être incapable de le jeter celui-là !

    RépondreSupprimer
  4. Aaaaah, y'avait exactement le même truc chez Body Shop quand j'étais ado !
    Je sais pas si ça existe encore d'ailleurs... (oui, c'était il y a très très longtemps !)

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que Kanebo s'est inspiré de ce principe pour le Silk Peeling Powder (sauf qu'après humidification la poudre fond et le gommage n'est que chimique)
    Bon scrub, donc ? On note :-)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai retrouvé ma vieille boîte du Body Shop, qui s'appelle pareil et dont le contenu est très très similaire. La compo : azuki broyés !

    RépondreSupprimer