mercredi 8 juin 2011

Nouvelle méthode d'épilation à la Cold Cream


Or donc, nan je déconne, recommençons.

Depuis que j'ai découvert la Cold Cream, d'Avène, je l'ai testée de multiples manières, plus ou moins efficaces. Je l'ai définitivement adoptée en masque pour les lèvres, à faire le soir et à garder toute la nuit, même quand j'ai les lèvres gercées ou hyper irritées (sont chiantes ces barbes de trois jours, hum, pardon) le lendemain matin c'est réglé. Je l'utilise régulièrement quand je découvre de la peau de serpent (glamour toujours) sur mes jambes ou mes bras, hop grosse couche et il n'y paraît plus au bout de quelques heures. C'est également la sauveuse de mes coudes, genoux, pieds et mains, nez enruhmé, etc. Bref, toutes les utilisations où la peau est sèche car agressée, où elle a besoin de cicatriser ou simplement d'être apaisée. Bref, la crème doudou à tout faire. Et YOUPIE, j'ai encore trouvé une nouvelle utilisation.

Il y a quelques temps, en demandant un tube de Cold Cream d'Avène dans ma pharmacie habituelle, la vendeuse n'en avait plus, alors elle m'a proposé une Cold Cream générique. Grosse, grosse déception. C'est pas du tout la même efficacité. Donc ce tube traînait, lamentablement, sans que je ne sache quoi en faire. Puis j'ai lu un billet de Julia qui parlait de sa découverte de l'épilation à l'Huile Corporelle d'Avène. Et je ne sais pas comment, en me retrouvant dans ma baignoire, avec mon tube de cold cream tout pourri (copyright HeroCorp) (oui, il faut mettre des copyright partout, c'est important) je me suis dit qu'il suffisait d'essayer.

J'ai toujours la peau des jambes, enfin des mollets, très sèche, pensais-je. Sauf qu'en réfléchissant, c'est faux. C'est juste en été, je veux dire dans ma jachère molletières (glamour encore) hivernale, incroyablement, pas de sécheresse à constater. Et dès que le soleil se pointe, hop. Et je n'avais pas fait le lien rasage-sécheresse, cruche que je suis. Depuis que j'ai testé le rasage à la cold cream, je ne changerai plus de méthode. Déjà, le rasage se fait vraiment en douceur car la peau est protégée, et elle reste hydratée pendant plusieurs jours d'affilée.

Alors bon, vu la dose qu'il faut, je conseille effectivement la cold cream générique, parce que bon, Avène c'est bien, mais en Suisse c'est quand même cher. J'ai et j'aurai donc deux tubes de cold cream dans ma salle de bain dorénavant et les mollets doux et sexy toute l'année (en plus d'être d'une symétrie exceptionnelle).

4 commentaires:

  1. J'espère que tu as envoyé une copie de ton article à Avène© et à Venus© ? ^^

    RépondreSupprimer
  2. Han, même pas. *peur des représailles*

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour tes conseils d'utilisation de la Cold Cream, j'en ai dans ma salle de bain mais ne l'utilise jamais sauf en plein hiver pour hydrater la peau très sèche (chez moi, c'est en hiver et pas en été que je desquame ;o)), mais bon, je déteste l'odeur, beurk de rebeurk !!! Quant à l'utiliser en rasage sur les jambes, hum, en fait, je préfère l'épilation à l'appareil qui arrache le poils plutôt que le rasage, mais bon, on ne peut pas dire que j'ai beaucoup de poils non plus, c'est mon côté asiatique ;o)

    RépondreSupprimer