mercredi 31 août 2011

Game of Thrones - tomes 1 et 2


Sans aucune originalité de ma part, j'ai adoré la première saison de Game of Thrones (#GoT pour les intimes utilisateurs de twitter) diffusée ce printemps par HBO, et sans aucune originalité encore, j'ai décidé que je ne pourrai pas attendre la saison 2 pour connaître la suite de l'histoire de ces personnages auxquels je me suis attachée si rapidement.

Depuis mi-juillet, j'ai donc dévoré les tomes 1 et 2 de la saga du Trône de fer (oui, on m'a assuré que la traduction française était bonne et j'avais envie de dévorer, je lis tout de même beaucoup plus lentement en anglais, d'autant plus quand c'est un univers médiéval au vocabulaire complexe que je ne possède pas). Chaque chapitre porte le nom d'un personnage et voit donc les choses à sa manière, les personnages les plus touchants et intéressants ont évidemment droit à plus de chapitres que les autres. Ce qui n'empêche en aucune manière leur mort brutale, mais ceux qui ont vu la saison 1 s'en doutent.


Plus j'avançais dans le tome 1*, plus je félicitais intérieurement les scénaristes et l'auteur sur leur adaptation fabuleuse de cette saga. G.R.R. Martin. L'auteur est également scénariste et ça se remarque à tout instant, j'ai rarement vu un travail d'adaptation aussi parfait. Certains détails explicités dans le roman le sont à un moment complétement différent dans la série tv et ça fonctionne très bien ainsi. La fin de la saison 1 se situe pour certains personnages dans les premiers chapitres du tome 2, pour d'autres avant la fin du tome  1, mais tous les choix sont logiques et  brillants.

Malgré des problèmes évidents d'âge (Rob est sensé avoir 14 ans, ce qui n'est pas le cas du tout dans la série, je pense que l'auteur a du regretter d'avoir fait certains de ces personnages si jeunes) et certaines caractéristiques physiques qui ne collent pas exactement au roman, les ambiances sont vraiment très réussies et cohérentes dans la version écrite et dans la version visuelle. Je suis épatée.

Alors non, je ne vais pas spoiler, j'ai promis, mais je suis assez contente de voir, en avançant dans ce tome 2 (vivement le 3) que mon analyse concernant les personnages féminins continue de fonctionner. Mon intuition était bonne, à deux détails près : j'avais mis trop d'espoirs en Sansa dont la "Starkitude" est finalement nulle et j'avais imaginé Cersei en grand stratège brillant alors qu'elle est trop stupide pour projeter autre chose que son désir de pouvoir immédiat, surtout en comparaison à son brillant frère, Tyron Lanister (pas le chevalier blond insipide et crétin), qui est en train de devenir mon personnage favori. Juste après Jon Snow. Aaaaaah Jon Snow.

Bref, tout ça pour dire que c'est très bien écrit, très bien traduit, sublimement construit et que j'en recommande la lecture. J'espère que Petite Soeur Chérie à qui j'ai offert la première dose pour son anniversaire aimera autant que moi.

(* Nouveau découpage en français, donc le tome 1 est plus ou moins l'équivalent de la saison 1, comme le voulais l'auteur à la base, et non cet absurde découpage en 12 des 4 premiers tomes comme c'était le cas auparavant chez Folio.)

Une information encore, Armalite va lancer un concours de photos pour les lecteurs/lectrices de Game of Thrones, où elle nous proposera de mettre en scène ces lectures, n'hésitez pas à participer !

PS : Winter is coming.

13 commentaires:

  1. Sansa se rachète un peu, mais plus tard. Personnellement, je ne la supporte pas. Cersei est effectivement plus folle qu'intelligente, ce qui ne fera que se confirmer. Et Tyrion arrive premier dans mon classement à moi, juste avant Jon Snow et Aria ^^ Et oui, Jaime est crétin (encore que... mais je ne veux pas spoiler), n'empêche que l'acteur qui l'incarne me paraît hautement consommable.

    Quant à l'âge des enfants Stark, c'est en effet un problème auquel Marton s'est heurté dans l'écriture de sa série. A la base, il avait prévu de laisser passer 5 ans entre les tomes 3 et 4 pour que ses personnages puissent grandir, mais le rythme de l'action est si soutenu qu'il se serait passé trop de choses dans un tel laps de temps. D'où le choix d'acteurs plus âgés (et j'imagine aussi que dans certains cas, ça permet de contourner les lois sur le travail des mineurs à Hollywood!).

    RépondreSupprimer
  2. Le top 3 indéniable me paraît être : Tyrion, Jon et Aria, effectivement ! Mais je trouve Catelyn très intéressante également, quoique moins attachante.

    Pour l'âge, je pense que c'est aussi plus vendeur (aux culottes des spectatrices) que d'avoir de jeunes adultes...

    RépondreSupprimer
  3. Catelyn est un beau personnage de femme, mais rien à faire, je ne l'aime pas... Un destin assez intéressant l'attend tout de même... *suspens*

    RépondreSupprimer
  4. J'en suis au tome 5 (j'ai pas pu attendre la suite en vidéo moi non plus) et je ne décroche pas. J'aime les mêmes personnages que toi, mais j'aime bien Daenerys aussi, qui est très jeune dans le roman (14 ans) comme Robb. Aria est un personnage très intéressant et très fort. Je crois qu'elle va continuer de surprendre. Theon greyjoy est un personnage qui prend de l’importance mais qui est particulièrement antipathique, ce qui n’était pas le cas au départ. En fait je deviens complétement accro au "trône de fer" !!!
    mais je me suis rendue compte que je n'était pas la seule : il existe plusieurs forums de fans...

    En fait, je ne sais pas si j'ai vraiment envie de finir la lecture de cette série ;-))

    Au fait, j'ai regardé "The killing" : merci pour le conseil, c'était super. Par contre, j'étais frustrée de devoir encore attendre la saison 2 pour avoir le dénouement...

    RépondreSupprimer
  5. Bon j'avoue avoir lu en diagonale l'article, peur des spoilers et je viens de m'acheter le bouquin... Donc juste pour dire que je suis de plus en plus bluffée par les adaptations télé de certains bouquins, les moyens sont là et c'est vraiment chouette !

    RépondreSupprimer
  6. @ Fanny : je préviens toujours avant un spoiler...

    RépondreSupprimer
  7. Je ne peux qu'approuver, vu que ça doit bien faire au moins cinq ans que je suis cette série! J'ai été satisfaite de la série télé car globalement elle respecte bien le livre mais certains passages ajoutés ou transformés m'ont gênés, notamment la relation implicite (et très explicitée dans la série) entre deux personnages masculins. Je ne connais pas ton niveau d'anglais, mais pour avoir lu le tome 4 en anglais et être en train de lire le tome 5, franchement ça fait peur au début mais ça va. On se rend compte que Martin a une écriture beaucoup plus simple que ce que la traduction de Sola peut faire penser, car souvent les formulations sont très alambiquées!
    Et attends de voir ce que les personnages vont devenir, tu réviseras peut-être (ou pas d'ailleurs) ton jugement... Bonne lecture!

    RépondreSupprimer
  8. @ sagattine : c'est pour ça que j'aime bien écrire mon "analyse" des personnages, ça me permettra de voir comment mon avis évolue :-)
    Pour le niveau d'anglais, je vois ce que tu veux dire, ça m'est arrivé souvent de me dire en lisant la traduction française : pour cet auteur-là, je n'ai pas le niveau, puis finalement d'essayer quand même et me rendre compte que la traduction avait compliqué la langue beaucoup plus simple en anglais. Je vais peut-être oser me lancer alors... merci :-)

    RépondreSupprimer
  9. Je confirme que nous possédons la version Folio poche en 12 volumes. Environ 7'000 pages si mon calcul est juste.
    Et dire que je dois finir l'intégrale Pratchett avant... (il m'en reste euh... 21, au bas mot?) :D

    RépondreSupprimer
  10. Tu apprécieras Jaime Lannister un jour (moi non plus j'aurais pas parié sur ça) ;)

    RépondreSupprimer