mercredi 7 décembre 2011

Hopp Suisse !


Après la coupe du monde du rugby et malgré leur prochaine ouverture à Genève (j’irai tester bientôt, promis), le Holy Cow ne faiblit pas dans le burger thématique. En novembre, ils proposaient le Hopp Suisse ! Recette : bœuf, fromage à raclette, viande séchée, confit d’oignons. 




Et pour une fois, je suis très mitigée. La viande séchée est difficile à « séparer » en morceaux en croquant dans le burger, la mâche est désagréable, et son goût est tellement fort qu’il couvre tout le reste. Au bout de deux bouchées, j’avais soif et j’étais écœurée. J’ai alors enlevé la viande séchée et dégusté mon bœuf-raclette-oignons confits. Et c’était bien meilleur, quoique peu original.


J’ai aimé l’idée de faire un burger local, mais il va falloir revoir votre copie, peut-être avec des produits moins évidents ? Et je dois avouer que ce bœuf-raclette m’a donné envie d’une touche de poivre, et là, je me suis prise à rêver d’un cheeseburger avec une sauce au poivre. Cher Holy Cow, tu crois que tu pourrais inventer ça ?



Malgré cette déception novembresque, sachez qu’en décembre, ce n’est pas un mais deux burgers thématiques que propose le Holy Cow. Du 1er au 14 décembre, vous pourrez déguster le « Christmas with Carla Burger » (bœuf, foie gras et confit de figues à la Guiness) et du 15 au 24 décembre le « Christmas with Kate Burger » (poulet, farce à la sauge et aux oignons, gravy, confit d’airelles). Comment résister ? Moi, je ne pourrai pas.

8 commentaires:

  1. J'adore la photo de la petite souris faite en bouts de jambon (?)

    RépondreSupprimer
  2. Pardon ?

    (c'est donc la viande séchée retirée du burger...)

    RépondreSupprimer
  3. Ben déjà, elle a pas bonne tête la viande séchée je trouve... Et pis ça se mange pas en même temps que la raclette, hein ; ) MAIS QUAND OUVRENT-ILS A GENEEEEEEEEEEEVE ???

    RépondreSupprimer
  4. Tu veux dire qu'il y a de la mâche dedans ou que le mâchage est désagréable?

    (Tu voulais un commentaire.)

    RépondreSupprimer
  5. Myriam, qui n'est plus une elfe fée8 décembre 2011 à 08:20

    Mmmmmm!!!!!!!!!! Tu te rends compte qu'avant de lire, je n'avais aucune envie d'aller en Suisse et que depuis j'ai une dizaine d'arguments pour y aller=, Dans le top 3 il y a ce fichu Holy Cow !

    RépondreSupprimer
  6. @Invidiosa : oui, elle a une sale tête. Et même si ça ne se mange pas en même temps que la raclette, c'est pas un burger raclette, mais un burger suisse, donc bon, j'étais pas contre la recette, mais c'est raté pour cette fois (le fromage n'était pas mauvais par contre).

    @ Jo : la mâche, le fait de mâcher, pas la mâche la salade.

    @ Myriam : le Holy Cow est une excellente raison.

    RépondreSupprimer
  7. Non, c'est le terme technique des critiques de bouffe (han comment je me la pète), on parle de mâche pour qualifier la texture en bouche. Ce qui est super important pour un burger d'ailleurs.

    RépondreSupprimer