dimanche 12 février 2012

L'amour dure trois ans


L'amour dure trois ans (Frédéric Beigbeder, France, 2011)
Ma critique twitter aurait peut-être été suffisante. Elle consistait en : quelques dialogues twittable pendant qu'on attend que ça passe. Mais j'ai envie d'en rajouter une couche. Pourquoi ai-je été voir ce film ? Parce que c'est le premier rôle important au cinéma de Gaspard Proust, et que j'espère qu'il en aura d'autres, je l'ai vu à ses tout débuts sur scène, dans un tout petit café-théâtre de Lausanne, et ce mec me touche et me fait rire. Je voulais donc le voir sur grand écran.


Je n'ai pas été déçue, vu que Frédéric Beigbeder (FB) a écrit le roman a propos de FB, puis écrit le scénario à propos du livre de FB sur FB et réalisé le scénario de FB sur FB et que Gaspard Proust incarne FB, à l'écran il y est, pratiquement à chaque plan. Ce film est un égotrip de bobo parisien puant qui se trouve original d'être déprimé. Quelques dialogues sont drôles, on ne peut pas enlever ça à FB, mais ça n'a VRAIMENT aucun intérêt. Ni l'histoire, ni le visuel, ni les personnages, ni la musique, ni les dialogues, à part une petite dizaine d'entre eux qui m'ont fait rire. Florilège : "Vous êtes plein de vie, c'est insupportable." "L'énergie éolienne c'est comme l'amitié homme-femme, on en parle beaucoup mais ça n'existe pas vraiment." "On a pas besoin d'être deux pour s'aimer, je m'aimes, tu m'aimes, voilà."
Vous n'avez donc plus besoin d'y aller, merci qui ? (non, sérieux n'y allez pas hein !)





PS : Pourquoi cet article alors si ce film n'a aucun intérêt ? Parce que je vais tenter d'écrire un mot sur TOUS les films que je verrai en 2012, un genre de bonne résolution bloguesque, dans les prochaines heures/prochains jours, vous lirez donc mes critiques de The Artist, Walkabout, Groundhog Day, Saturday Night Fever, Pretty in Pink, Willow. (C'est une déclaration de bonnes intentions, pas sûre d'écrire sur certains d'entre eux où tout a été dit.)

5 commentaires:

  1. Ouais, envoie la marmotte !
    http://www.youtube.com/watch?v=eZbtAFq7dP8

    RépondreSupprimer
  2. Tu devrais écrire tes critiques sur Sens Critique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les écrit déjà ici, ça suffit pas ?

      Supprimer
  3. J'ai pas aimé du tout.
    Et c'est vrai aussi pour les quelques répliques marrantes mais rien de plus.
    J'en ai fais une revue aussi si ça t’intéresse : http://right-here-right-now.over-blog.com/article-l-amour-dure-3-ans-99179535.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par rapport à ta critique, je ne suis pas d'accord, ce n'est pas Gaspard qui pose problème, au contraire, c'est juste que FB n'est PAS un réalisateur et donc pas un directeur d'acteur...

      Supprimer