dimanche 4 mars 2012

The Descendants


The Descendants (Alexander Payne, usa, 2011)

Georges Clooney incarne un père dont l'épouse a un accident et plonge dans le coma. Il a toujours été "le parent de secours" et se trouve fort démuni quand il se rend compte de cet état de fait. Mais il est courageux, et malgré les épreuves qu'ils vont vivre, il terminera en étant un bon père.

T'as baillé à mon pitch ? Moi aussi. Mais j'avoue une certaine mauvaise foi. Les thématiques abordées par ce film ne me touchent pas : qu'est-ce être un bon parent ? Que transmet-on à nos enfants ? Doit-on protéger le patrimoine léguer par nos ancêtres ? Comment accompagner un enfant dans un deuil quand on en vit un soi-même ? Comment faire un deuil quand on est fâché avec la personne qui meurt ? Vaut-il mieux tout savoir de notre conjoint défunt ou lui laisser ses secrets ? Si ces questions vous touchent ou vous intéressent, elles sont abordées, sans forcément être analysées, mais le film en parle et ce n'est pas trop cliché, quoi que pas non plus très original.


Mais oui, Georges Clooney est très bien, il est toujours très bien, ce film ne déroge pas. C'est un plaisir de le voir à l'écran, et pas que pour ma culotte, mais ce type est définitivement incroyablement charismatique. Et il est intéressant de voir Hawaï sous cet angle, non il n'y fait pas toujours beau, oui certaines routes sont défoncées, oui, tout est luxuriant mais à protéger. J'ai pris beaucoup de plaisir à détailler certaines plantes tropicales auprès desquelles j'ai vécu quelques temps (c'est dire si j'étais passionnée par l'histoire... hum).

Bref, je n'ai pas détesté mais je n'ai pas non plus été vraiment intéressée. Je comprends que Clooney ait marqué certains, mais ce film ne méritait pas qu'on en parle autant.

5 commentaires:

  1. Tu me donnes envie....

    ... pour les plantes tropicales !

    RépondreSupprimer
  2. Je me suis dit en sortant que si le film n'avait pas été tourné là-bas, il aurait perdu une grande part de son intérêt... (moi aussi j'ai regardé les fleurs)
    Sinon, on sourit quand même pas mal et George est effectivement très bien (mention spéciale au moment où il court en état de choc :-)), mais ouais, moyen.

    RépondreSupprimer
  3. De mon côté, j'ai tout de même versé quelques larmes, même si, comme toi, les thématiques abordées me touchaient moyen. Mais bon, j'avoue, je suis une vraie madeleine dans une salle obscure =)

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve que ce film a tout de même un "petit quelque chose".

    Bien entendu, il prêche pour de faire de bonnes actions, ce n'est pas forcément génial (ou novateur) mais "vaut mieux ça que le contraire" après tout.

    Ce qui reste, je trouve (outre un des acteurs de Scream, ahhhh 15 ans après ça fait mal) c'est un certain côté décalé. D'abord pour certains personnages comme le copain de l'aînée (qui passe de "bizarre" à "marrant"), le beau-père de George, ou la fille ainée. L'autre grand personnage c'est Hawaï, ce lieu un peu étrange où on prend l'avion pour aller sur une autre ile comme on prend le bus (mais il parait que c'est comme ça), où des millionnaires sont en chemises larges et en bermudas, où par hasard, "on" a hérité d'un bien qui a beaucoup de valeurs (en plus personne ne manque d'argent... je note la phrase "You give your children enough money to do something, but not enough to do nothing."). Les paysages sont aussi super beaux (mais c'était un peu le minimum syndical^^).

    Bref pas déplaisant mais pas indispensable

    RépondreSupprimer