lundi 25 juin 2012

Cinéma culinaire - à vos fourneaux



Chères et chers gourmand(e)s et amateurs de cinéma romands,

Si vous vous reconnaissez dans cette description, sortez vos agendas et notez que vous êtes pris le samedi 30 juin. Le programme ? Des films et un concours culinaires au cinéma Le Royal à Sainte-Croix.

  • 16h : venez déposer vos spécialités, salées ou sucrées, mais impérativement à base de produits de saison
  • 16h - 17h : apéro (c'est juste une suggestion hein, mais les bières de la région sont plutôt gouleyantes)
  • 17h : projection du film El Bulli: cooking in progress (qui sera très peu distribué en Suisse, c'est une chance, ne le ratez pas) (moi je suis punie, comme je fais partie du jury, je vais le rater pour faire mon job et déguster vos spécialités, z'avez intérêt à ce que ce soit bon)
  • 19h : dégustation offerte par l'Association Terre-Ferme et buffet des spécialités culinaires des concurrents
  • 20h30 : remise des prix du concours
  • 20h45 : projection du film The Chef, avec Jean Reno et Mickael Youn, pour nous aider à digérer grâce aux fous-rires

Si vous ne connaissez pas Sainte-Croix, on y monte dans un très joli train à crémaillère depuis Yverdon, le cinéma est à 5 minutes à pied de la gare, en marchant lentement, à reculons et à cloche-pied. Si vous venez plus tôt dans la journée, n'oubliez pas de visiter le musée des automates et des boîtes à musique, c'est charmant et ouvert dès 14h.

J'y serai donc tout l'après-midi et la soirée, venez nombreux !

Vous pouvez maintenant reprendre une activité normale et commencer à stresser sur ce que vous allez cuisiner samedi... (mais rassurez-vous, si vous venez les mains vides, vous aurez tout de même le droit d'accéder aux projections...)



1 commentaire:

  1. Je ne serai pas là pour cause d'anniversaire de ma zouz. Mais puisqu'on parle gourmandise, à Ste-Croix, il faut absolument goûter l'amandine, la spécialité locale. Et puis évidemment passer faire le plein de Trois Dames, une des meilleurs micro-brasseries de Suisse romande, à égalité dans mon coeur avec la BFM.

    RépondreSupprimer