vendredi 22 juin 2012

Des trucs sur tout et surtout n'importe quoi


Comme vous avez pu vous en rendre compte, je suis légèrement (hum) moins présente dans ces lieux en ce moment. La recherche d'un appartement et la préparation d'autres événements qui bouleversent une vie, couplés à un job à 100% laissent peu de temps à mon loisirs favori : vous raconter des trucs sur tout et surtout n'importe quoi. Hier soir, j'ai entendu quelqu'un décrire mon blog ainsi : "elle parle de vernis à ongles, de cinéma et de gras." Le visage interloqué de la personne qui entendait cette description m'a beaucoup amusée. Mais ça m'a permis également de me rendre compte que je n'ai absolument aucune idée de comment décrire ce blog. Et je ne suis pas sûre que "protéiforme" soit un pitch très vendeur. Si vous avez d'autres idées je suis preneuse, parce que qui sait, peut-être qu'un jour ce "machin-bidule-chose" me servira.

Pour rester dans l'idée de "mon blog sert à quelque chose", je vous annonce que la semaine prochaine sera chargée. Ce week-end, Lui et moi sommes invités par la Ville de La Chaux-de-Fond. Visite d'ateliers (dont Plonk & Replonk où il se rendra seul, je suis atrocement jalouse), visite de la ville avec un guide, musées et petits restos sont au programme. Nous vous raconterons ça la semaine prochaine.

Le week-end prochain, je participe à un autre événement en tant que blogueuse gourmande : un concours de spécialités régionales au cinéma Le Royal à Sainte-Croix, ou j'aurai la chance d'être au sein du jury dégustateur. D'ailleurs, le concours est ouvert à toutes et tous, il suffit d'amener votre spécialité entre 16h et 17h, nous délibérerons pendant que vous verrez El Bulli, je vous en parle plus en détail en début de semaine.

En bref, mon blog protéiforme n'a pas de pitch, mais apparemment il a un ton et des lecteurs qui me permettent de faire ma gigolette© en Suisse Romande et de recevoir parfois quelques petits goodies. J'en suis ravie et je vais revenir m'en vanter en long, en large et en travers la semaine prochaine. Vous vous réjouissez n'est-ce pas ?

5 commentaires:

  1. Bonjour, comment devient-on une gigolette ?

    RépondreSupprimer
  2. Gigolette en gourmandise, spèce de veinarde :-) !

    RépondreSupprimer
  3. Ouais, c'est ça, fais ta blogueuse influente.

    (Je tiens à dire que tu es très peu gigolette sur ton blog, si je ne te connaissais pas en vrai, je dirais qu'il donne presque l'impression que tu es fréquentable. En clair: tu as de la marge et pourrais raconter vachement plus de conneries.)

    RépondreSupprimer
  4. Tu veras la Chaux-de-Fonds ça un charme hyper particulier ! Soit tu aimes, soit tu détestes. Moi, ça fait 6 mois que j'y habite et j'aime beaucoup ! Même si des fois l'animation de Lausanne me manque !

    RépondreSupprimer