mercredi 10 octobre 2012

Mon quart d'heure de Nars

Andy Warhol (copyright NARS)

Depuis quelques mois, je reçois plusieurs fois par semaine des communiqués de presse de divers marques de cosmétique. En général je jette un oeil distrait aux visuels, ou j'accroche et je vais voir en magasin, mais c'est souvent hors budget. Il y a quelques jours, j'ai reçu un communiqué concernant la prochaine collection de NARS. Et là, j'ai craqué, j'ai fait ce que n'avais jamais fait auparavent : j'ai demandé à l'attachée de presse si par hasard elle accepterait de m'envoyer un ou deux vernis en exemple, afin que je puisse les tester. Ce qu'elle a fait avec dilligence... et en s'excusant de ne pas m'envoyer toute la gamme. (Je passe sur la légère crise d'hystérie qui a suivi, par pudeur et sens de la dignité.) (Et je la remercie chaleureusement si elle lit ces mots !)

photo NARS

La prochaine collection NARS disais-je donc, est inspirée par Andy Warhol, et elle est juste absolument exceptionnelle. Je n'avais jamais testé les vernis NARS auparavent, c'était l'occasion (il n'est pas exclu que je craque sur certains autres items de la collection quand elle sera en magasin, par exemple ça).

TV Party - Super Star - New York Dolls

Passons aux vernis, j'ai évidemment voulu tout tester tout de suite, ça faisait longtemps que je n'avais pas fait de manucure au scotch, je me suis lancée avec une idée très précise en tête. Première etape : base et deux couches de TV Party, un orange explosif. Malheureusement, comme je l'avais soupçonné, il n'est pas tout à fait opaque à deux couches. (C'est pour ça que je l'ai choisi pour la couche de base, c'est une règle à suivre en général quand vous voulez faire une manucure au scotch : les vernis les plus clairs -et donc les moins opaques en général- sont à mettre dessous.)


Pardon pour la lumière, c'était le soir et je n'ai pas pu attendre avant de tester. Donc la couleur du vernis n'est pas DU TOUT celle-ci, fiez-vous plutôt aux photos des trois flacons côte à côte, les couleurs sont plutôt fidèles. Pour cette manucure, j'ai utilisé du scotch type washi tape japonais, les plus étroits (pour les Lausannois, on en trouve chez Globus et chez De la Suite dans les Idées). Ce type de scotch est bien plus facile à positionner et re-positionner. Comme d'habitude, attendre que le vernis soit vraiment sec avant de faire joujou, sinon il se décollera.


Pour un éventail de couleurs, commencez par poser le scotch du "coin" inférieur droite de l'ongle au "coin" supérieur gauche. Posez sur les dix doigts puis, doigt par doigt, posez votre deuxième vernis (ici le magnifique Super Star (un sublime teal-pétrole-vert-bleu-j'en mangerais-magnifique), puis enlevez le scotch à l'aide d'une pince à épiler (impossible de ne pas faire de dégâts sans cet outil indispensable).

 
Derrière les ongles, vous pouvez observer la Mère des Dragons, je continue à dévorer l'épopée de George R.R. Martin avec délectation, 
mais à part les couleurs de sa robe ça n'a rien à voir. 


Le lendemain, enfin un peu de lumière, on reprend, ça tombe bien, le deuxième vernis a bien eu le temps de sécher. Donc, il vous faut : les vernis, le scotch et une pince à épiler. (Et des ciseaux, hors champ, pour découper le scotch, si vous voulez tout savoir.)


Et là, troisième étape, on pose le scotch, toujours au "coin" inférieur droite de l'ongle, mais on le décale au milieu supérieur de l'ongle. Ce qui est sensé nous faire un éventail de trois couleurs. 


Sauf que bon, ce teal et ce violet sont trop semblable pour que ça ne se voit vraiment à moins d'avoir l'oeil collé à chaque ongle, ce qui n'est pas des plus pratique ni esthétique. En plus, ces saloperies de vernis (je déconne, je les aime d'amour) sont vraiment brillants, donc avec un peu de soleil ou même juste un ciel lumineux, on ne voit RIEN.

 

Troisième essai photographique où l'on devine vaguement la différence entre le teal et le violet. Je vous assure que c'est super joli. Mais au final j'estime mon idée de base plus intéressante que le résultat, dommage. Mais ces trois couleurs vont bien ensemble et ça reste intéressant, il faut que j'essaie une autre méthode de couches avec un teal et un violet séparés par le orange.


De frustration, évidemment, j'ai ajouté, le lendemain des petits pois, et encore une couche de top coat pour garder ces merveilles le plus longtemps possible.


Deux choses encore :

Je conseille souvent de faire les manucures en plusieurs étapes, voire même plusieurs jours. Plusieurs raisons à ça. D'abord, d'attendre que ça sèche bien entre les couches permets d'améliorer la tenue à long terme. Contrairement à certaines auto-proclamées NPA (nail polish addict pour les non-intimes), je ne change pas de vernis à ongle plusieurs fois par semaine (voire même par jour). Un des élément primordial de mes manucures est donc leur durée, que je tente de pousser au maximum. J'arrive à en maintenir certaines pendant une dizaine de jours. Certes, pendant deux jours, je peux n'avoir qu'une couleur (et un top coat), puis j'ajoute des motifs (et un top coat), et il m'arrive d'ajouter encore une couche de top coat quelques jours plus tard. C'est important pour moi simplement parce que je n'ai pas le temps de me faire des manucures différentes tous les jours, et je pense ne pas être la seule. Donc n'hésitez pas, si votre vernis s'est un tout petit peu abîmé au bout d'un ongle, à tenter des motifs. Au pire c'est moche et il suffit de tout enlever, ce que vous auriez dû faire de toute manière, au mieux vous avez une toute nouvelle manucure qui va vous faire quelques jours de plus.

En considérant cela, ces vernis Nars sont plutôt intéressants. Malgré leur prix élevé (qui en général n'est pas bon signe, il est proche de celui des vernis Chanel et Dior qui sont ceux qui ont la tenue la plus médiocre de tout ce que j'ai testé), ils sont d'excellentes qualité. Faciles à appliquer, texture parfaite, pinceau agréable et bonne tenue. Petit bémol sur la couvrance du TV Party qui aurait besoin de trois couches pour être totalement opaque, les deux autres sont totalement opaques à une couche (ce qui en fait des vernis parfaits pour les manucures au scotch). Bref, je suis conquise... et désolée pour vos porte-monnaie.


7 commentaires:

  1. Je suis allée voir 15 minutes eternal à Singapour la semaine passé, ben c'était vachement bien.

    (J'suis trop hors sujet ou ça va?)

    RépondreSupprimer
  2. La NPA auto-proclamée que je suis ne comprend pas la véhémence que tu as envers moi.
    Je n'ai jamais été méchante envers toi, je ne t'ai jamais critiquée, je ne t'ai même jamais adressé la parole et je me demande alors pourquoi, au lieu de tout simplement m'ignorer, tu m'en veux à ce point ?
    La blogosphère suisse romande est toute petite et jusqu'à maintenant je n'ai eu de soucis avec personne. Au contraire, j'ai eu un grand sentiment d'entraide et d'amitié avec les autres.
    Et parce que justement elle est toute petite, je m'adresse aujourd'hui à toi car les gens parlent et j'ai entendu plein de choses différentes que je préfère ne pas relever.
    Je ne te demande pas de me répondre mais tout simplement de m'ignorer.
    Néanmoins, la connasse que je suis (et ça C'EST auto-proclamé) te souhaite un excellent week-end.

    RépondreSupprimer
  3. Les comptes, quand on est adulte et sensée, on va les régler en privé.Par le biais d'un mail, par exemple.
    Ceci dit, pour une nana qui demande de se faire ignorer, quel est donc l’intérêt de venir tout simplement poster? Besoin d'un peu plus de reconnaissance? (Ceci est une question, et non une agression, je précise).

    RépondreSupprimer
  4. Julia, je ne me sens aucunement agressée par ton message ne t'inquiète pas :)
    Je n'ai pas besoin de reconnaissance non j'ai peut-être effectivement posté mon message au mauvais endroit et vais de suite réparer mon erreur en envoyant un mail à la concernée.

    RépondreSupprimer