mardi 13 novembre 2012

Istanbul


Il est impossible de décrire Istanbul, le seul adjectif qui me vient à l'esprit à chaque fois c'est : multiple. Européenne et Asiatique, antique et moderne, charmante, bouillonnante, attachante, belle, exotique, accueillante, gourmande, riche, fascinante, foisonnante, etc.

Ce n'est pas la première fois que j'y vais et à chaque fois je retombe en amour de cette ville dont je ne pense pas qu'il soit possible de se lasser. Dans les jours qui viennent, je vous ai préparés plusieurs billets probablement beaucoup trop longs et avec beaucoup trop de détails, mais ils ont à l'image de mon enthousiasme.

Certaines personnes de mon entourage ont été à Istanbul quelques jours et sont revenus déçus. Je pense qu'ils n'ont pas vu la même ville que moi. Je vais donc essayer de les convaincre de revoir leurs points de vue, sur les côtés "obligatoires", c'est-à-dire les attractions touristiques qu'il FAUT avoir vu si l'on vient ici : Aya Sophia (=Sainte Sophie), le palais Topkapi, la Çisterna, Sultanahmet Camii (= la Mosquée Bleue), le Grand Bazaar. Bref : le quartier de Sultanahmet, où se trouvent d'ailleurs la plupart des hôtels, les faux bazaar (du genre Arasta Bazaar, passez votre chemin) et la plupart des attrape touristes.

Si vous y allez je vous conseille 2 guides : Istanbul Encounter de Lonely Planet, extrêmement bien conçu tant dans les aspects pratiques que pour les bonnes adresses ou les questions historiques et culturelles, et Istanbul Eats - Exploring the culinary backstreets since 2009 le titre parle de lui-même. Oui, ces deux guides sont en anglais, désolée, mais il va falloir vous y mettre si vous voulez vous débrouiller dans la ville et les guides francophones sont particulièrement nuls concernant cette ville.

A l'inverse de ce que vous conseillent les guides et les agences de voyage, je vous conseille pour ma part de prendre un hôtel de l'autre côté du pont Galata, dans les quartiers de Karaköy ou de Beyoglü où vous ne serez pas constamment entourés de touristes et de lieux uniquement créés à leur intention. D'autant que les transports publics (tramway, funiculaire, métro ou même bateaux) sont très faciles à comprendre et très efficaces, pas d'inquiétude donc pour s'éloigner un peu. Beyoglü est particulièrement agréable pour le nombre de boutiques, de bars, de cafés et de restaurants que vous trouverez ouverts le soir sans devoir traverser la ville à nouveau. J'ai apprécié le Galata Antique Hôtel, mais il y en a plein d'autres, selon vos envies et votre budget. N'hésitez pas à prendre le transfert depuis l'aéroport à l'hôtel, il y en a tellement et la ville est tellement énorme qu'un taxi peut se perdre pendant 1h30 dans les rues touristiques alors que la navette vous amènera au pied de votre hôtel en 30 minutes, pour pratiquement le même prix...

Je vous parlerai aussi d'autres lieux, ceux où je préfère me balader, qui ne sont pas forcément balisés et qui m'ont fait aimer cette ville. Et je vous parlerai de ce que j'aime y manger, je crois d'ailleurs que mon estomac aime encore plus Istanbul que mes yeux. Je finirai sur quelques idées/adresses shopping, parce que chaque recoin de la ville s'y prête, mais qu'il n'est pas toujours facile de s'y retrouver ou de savoir quoi ramener quand on est face à un charmant et très convainquant vendeur du Grand Bazaar.

Pour les photos par contre, même si je vais en disséminer, mais j'ai peur de l'effet "soirée diapo" alors je laisse les curieux aller découvrir mes albums ici et ici et j'avais déjà fait un billet en 2009.

Alors désolée d'avance pour les amateurs de vernis, de burgers ou de critiques cinéma de mauvaise foi, ce blog devient un guide de voyage pendant quelques jours. Programme des billets :

Où manger à Istanbul ?
Istanbul touristique
Mon Istanbul
Shopping Stambouliote

4 commentaires:

  1. Personnellement ça me va très bien, je suis folle d'Istanbul et je t'envie d'y être allée récemment !

    RépondreSupprimer
  2. J'attends avec impatience tes articles, surtout ceux sur les restos. Je suis revenue enchantée de mon séjour en 2004.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis heureuse quand je vois des personnes très satisfaites de leur séjour à istanbul ou en turquie en général. Beaucoup de personnes qui n'y sont jamais allés ont des point de vue très diverses.. Bref étant d'origine turque mais pas que pour ça, parceque j'adore ce pays et istanbul surtout je suis tres contente de ton article. Jattends les prochains avec impatience :))

    RépondreSupprimer