mardi 25 décembre 2012

Manucure caviar... ou presque


Depuis quelques mois, la nouvelle folie des nailistas c'est la Caviar Manicure. Lancée par une marque anglaise presque confidentielle à l'époque, aujourd'hui Ciaté est devenue la marque à suivre pour les tendances vernis. D'ailleurs la prochaine tendance c'est la Velvet Manicure, pas sûre d'accrocher pour ma part, mais l'idée de "poudrer" le vernis frais pourrait donner des choses intéressantes dans le recyclage de fards à paupières...

Pour traduire : la manucure caviar c'est pour qualifier ces minuscules petites perles qui recouvrent un ongle. Evidemment, d'autres marques ont copié Ciaté (et ça tombe bien, parce que ça permet de tester à peu de frais) et sorti leurs propres kits "caviar" qu'ils appellent autrement, bien sûr. On pourrait comparer ça aux H&M et autres Zara/Mango qui vous sortent des pièces presque identiques, juste un peu plus cheap, que ce que l'on a vu sur les podiums quelques mois plus tôt. A la différence près que pour les ongles, la différence de qualité entre la "haute couture" (= Ciaté) et le plus cheap (= Claire's, H&M, Essence, etc.) n'est pas énorme, voie même parfois inexistante. J'avais déjà parlé de mon énervement face à certaines marques (Chanel, Dior) qui se permettent de vendre un vernis à CHF 30.- voire plus alors que la qualité est médiocre. En vernis, la vraie différence se fera plutôt entre les marques spécialisées en vernis (OPI, Essie, Ciaté, ...) et les marques qui font d'autres choses. Ce sera toujours mieux chez ceux qui ne font QUE du vernis, mais certaines marques de maquillage sortent leurs épingles du jeu (Revlon, Essence, par exemple). Mais bref, ici, j'ai testé l'imitation de la manucure caviar avec le set Nail Pearls de Claire's.



Le principe est assez simple : il faut verser les petites perles sur l'ongle recouvert d'une généreuse couche de top coat qui vient d'être posée. On attend quelques secondes puis on appuie délicatement sur les perles pour qu'elles adhérent bien au top coat. Et voilà !


Bon, en vrai c'est un tout petit peu plus compliqué que ça. D'abord j'ai choisi de mettre une couleur de fond sur mon ongle futur caviar. Pour s'il y avait des trous. J'ai bien fait, le résultat, surtout au niveau du tip, est ainsi beaucoup plus harmonieux visuellement. Ensuite, j'ai également ajouté une couche de top coat par dessus, pour être sûre que tout soit bien scellé et que je ne perde par des petites perles partout.


Un ustensile indispensable dont on ne vous parle pas c'est un mini-bol, ou une tasse (je ne perds jamais une occasion d'exhiber ma vaisselle anglaise), afin de recueillir les perles qui ne collent pas à l'ongle. C'est à ça que sert le mini entonnoir : à remettre les perles en trop dans le flacon. Pour info, deux ongles "caviardés" = environ 1/20e de pot utilisé.


J'ai bien aimé le résultat. La plupart de ceux qui l'ont croisé en vrai ont trouvé ça "bizarre, original, étonnant, c'est-quoi-ce-truc-sur-tes-ongles". Pas un seul "joli" ou "wahou", même ironique. Considérez-vous comme prévenues. (Par contre j'ai eu 2 regards de nailistas impressionnés, genre "on se comprend", ou "on ne parle pas du club, mais on n'en pense pas moins".)


Je referai, parce que c'est très amusant à faire, à toucher et à regarder. Que ça me donne des idées d'autres trucs en relief et que j'ai une bouteille de mini-perles à finir. Et aussi parce que c'est pile-poil ce que j'avais prédit et que ça m'amuse beaucoup (je continue d'ailleurs à mettre à jour ce billet dès que je trouve une application de mes prédictions). Et vous, ça vous tente ?

Edit : je m'étais promis d'en parler, j'ai totalement oublié, je me rattrape ici. Ma crainte n'était pas seulement que je perde des petites billes à tout bout de champ, c'était également de "m'accrocher" partout, à cause du relief de la chose. Ces deux craintes sont infondées. Les billes ne partent pas du tout, à part celles en surplus que j'ai ôté tout de suite pour ne pas que "ça dépasse", j'ai même eu un peu peur que ce soit un enfer à enlever, mais au bout de 4 ou 5 jours, je pouvais ôter des petites plaques de billes très facilement. 
Quand à "l'accrochage", je n'ai rien remarqué de tel. Les billes sont lisses et très douces au toucher, c'est plutôt agréable d'ailleurs, c'est probablement cette sensation insolite qui me poussera à reproduire cette technique.



PS : Dans le prochain billet, je vous parle de ce qu'il y a sur les autres ongles.

4 commentaires:

  1. Tu peux aussi les utiliser façon "rivet de jeans" sur un fond bleu (jeans natürlich !), pour faire le coeur de fleurs nail art à l'acrylique, ... Parole de styliste ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, je suis pas sûre de tout comprendre, mais j'imagine bien qu'elles doivent avoir plein d'autres utilités, en effet ;-)

      Supprimer
  2. Merci pour ce billet. J'ai acheté un kit de chez Claire's et j'ai hâte de m'en servir pour Nouvel An. :)

    RépondreSupprimer
  3. J'espère que ça t'amusera autant que moi !

    RépondreSupprimer