vendredi 19 avril 2013

Flatiron District


Le Flatiron District mais pas que, c'est comme ça que j'aurais dû intituler ce billet, parce que je vais mélanger des lieux de l'East Village, de Greenwich Village, du Flatiron District (l'honneur est sauf) et de Midtown. En gros, je vous parler d'un morceau de Manhattan entre la 6th Street (Nord de Greenwich et East Village) et la 33th Street (l'Empire State Building) et entre la 1st et la 5th Ave. Ce que j'aime bien dans ce coin, c'est être juste à côté de tout et toujours à quelques minutes de marche d'un autre quartier. (J'aurais même pu y glisser un peu de Little Italy ou de Chinatown, si vous êtes curieux de les découvrir, c'est tout à fait intégrable ici... en marchant un peu plus, il faut cette fois-ci descendre en-dessous des rues numérotées... vous sentez la peur qui monte ?)


Mon impression est donc d'être au centre de tout quand je marche dans ces rues-là. Mais sans le côté foule constante que l'on ressent à Midtown (imaginez Times Square vide... impossible, voilà.) Si je devais pouvais vivre à Manhattan, c'est dans cette région que j'aimerais vivre, c'est à taille humaine, il y a des commerces de proximités, un super marché de petits producteurs locaux (souvent bio), des parcs agréables (mais pas aussi gigantesque/touristique que Central Park), une variété architecturale qui ne donne pas l'impression d'être écrasé par les buildings alentours (je ne pourrais pas vivre dans le Financial District ou plus haut dans Midtown pour cette raison), des transports publics très partiques qui vont dans toute la ville (raison pour laquelle je ne pourrais pas vivre à Chelsea). Bref, c'est vivant, riche en potentiel de découvertes de petites adresses non touristiques, et puis à chaque fois que l'on tourne la tête, on peut se retrouver avec la silhouette de l'Empire State Building. (Je suis une fétichiste de l'Empire State Bulding, à cause de son potentiel à zepplin.)


Dans ce quartier il ne faut pas rater :
  • Le Flatiron duquel je suis tout autant fétichiste. Cet immeuble est d'une beauté hypnotisante. De tous ses côtés, avec chaque lumière, de près, de loin... je vous dirais bien d'en haut comme d'en bas, mais je n'y suis jamais montée. Ci-dessus une photo, filtrée par Instragram, d'un jour de coucher de soleil, la tache rouge que vous y voyez était réellement orange vif, et l'on devine les formes des bâtiments à l'Ouest. Même les New-Yorkais le prenaient en photo à ce moment-là, c'était impressionnant de voir tout le monde s'arrêter et regarder cette façade magnifique. Je crois que c'est un des moments qui m'a fait tomber amoureuse de cette partie-là de la ville : ceux qui y travaillent et qui y vivent le sont, amoureux de leur quartier.


  • Le Flatiron est au coin de Madison Square. La photo ci-dessus a été prise au même moment, toujours ce coucher de soleil incroyable. Ce sont les immeubles qui bordent le parc. J'adore ce lieu, les rues et avenues autour ont un trafic incessant, mais là, le temps s'arrête. Les bancs sont squattés au moindre rayon de soleil, on peut y observer les écureuils enterrer leurs provisions (qui ne ramène pas une photo d'un écureuil à NY n'est pas un vrai touriste européen) et, toujours, ce point de vue sur le Flatiron. Bon, à vous je peux vous le dire, il y a une autre raison pour laquelle j'aime autant les parcs à NY : ils ont du wifi... (Pour celui-ci, l'esplanade face au Flatiron a un meilleur réseau que celui du parc.

  • Une autre institution où il FAUT absolument aller, c'est le Shake Shack. Hier je vous parlais du meilleur burger du monde, ici on trouve, apparamment, les meilleurs hot dogs de la ville. J'ai appris à cette ocassion que le hotdog est plutôt une spécialité de Chicago, et je vous assure que leur Shake-ago Dog est adictif dès la première bouchée. Ils font également d'excellents burgers et en boisson, ils ont un thé froid même pas trop sucré, vu ça nulle part ailleurs, une merveille, impossible d'appeler ça de la junk food. Il y a d'autres Shake Shack à New York et dans d'autres villes US, mais celui-là est l'original.

  • A peine à 5 minutes à pied (en suivant Broadway), un autre parc : Union Square. Ce parc est important dans l'histoire de la ville, il a été le centre de nombreuses contestations (d'où son nom) et les habitants y sont très attachés. Il se situe au carrefour du Flatiron District, de Chelsea, de Greenwich Village, de East Village et de Gramercy, et à proximité immédiate de l'Université de New York. Les habitants de la ville continuent à y faire de nombreuses manif. La Ville de New York l'utilise aussi de très nombreuses manières au fil des saisons, de marché de noël à centre culturel en plein air. 
  • Mais celle qui me séduit le plus c'est le sublime Union Square Greenmarket. Tous les lundi, mercredi, vendredi et samedi, des dizaines de producteurs LOCAUX (et souvent organic) viennent vendre leurs productions DE SAISON. Des maraîchers bien sûr, mais aussi des bouchers (j'ai été surprise par le nombre de panneaux indiquant de la viande sans antibiotiques et à l'alimentation purement végétale, d'un côté c'est précieux de se dire qu'une partie de l'agriculture avance dans le bon sens malgré ces connards de Monsanto d'un autre c'est terrifiant qu'il faille préciser à ce point-là, non ?), des poissonniers, des produits de laiterie, des fromagers, des charcutiers, des petites épiceries de produits agricoles transformés : sirop d'érable frais, confitures, sauces, boulangerie, pâtes alimentaires, des fleurs, des plantes pour créer des mini-jardins, etc. (J'ai sûrement raté plein de choses tellement j'étais hystérique de découvrir ce marché, je veux vivre dans ce quartier je vous dis.) Si vous y allez un jour de marché, profitez-en pour acheter de quoi faire un pic-nic dans le parc. (Un dernier détail après j'arrête, ils sont également formidable sur les réseaux sociaux : twitter, facebook, instagram, foursquare.) (Je vous ai dit que j'aimais ce quartier ?)


  • L'Empire State Building, le seul, l'unique (vous le voyez le zepplin au sommet là ou je suis la seule à souffrir de ce dismorphisme visuel ?) (notez que je ne m'en plains pas). Alors je vais pas en faire des tonnes (trop tard ?) : ou, c'est touristique, oui vous allez devoir faire la file et payer un prix exorbitant (sauf si vous avez le New York Pass, mais je crois que vous commencez à piger le principe), mais je vous recommande vivement l'expérience du somment de l'Empire State. Déjà, la montée est impressionnante. Ensuite, d'avoir la ville à vos pieds permet vraiment d'apréhender sa taille et de situer, quartier par quartier. Enfin, parce que c'est simplement très beau de voir Manhattan d'en haut. Vraiment. L'autre option "haute" c'est Top of the Rock, j'ai fait les deux, je préfère, nettement, l'Empire State (même si on ne voit que très mal Central Park). D'abord pour le building lui-même, ensuite pour où il est situé dans la ville. Je vous recommande d'ailleurs de faire cette visite après la balade dans le quartier, ça vous permettra de repérer ce que vous avez vu peu avant, c'est intéressant.


Vous pourriez aussi avoir envie de voir :
  • Washington Square Park, au coeur de Greenwich Village. Ce parc est aussi connu pour être un grand lieu de contestation, au coeur du quartier de l'Université et du quartier gay. Aujourd'hui on y voit plus souvent des performances artistiques que revendicatrices. C'est un but de promenade agréable depuis Union Square. 
  • Sur le chemin, arrêtez-vous chez Bean (824 Broadway), ils sont vraiment sympas, le lieu est agréable, le wifi est bon, le café est délicieux et on y mange très bien et sainement. (Jetez un oeil à leur site, c'est tout mignon.)
  • Faites aussi un saut à Forbidden Planet (840 Broadway), c'est LA boutique geek par excellence. De préférence un jour où vous n'avez pas d'argent, ni de carte de crédit, mal aux pieds et pas envie de porter. Vous êtes prévenus.
  • Beaucoup plus bas, le D.B.A (41 First Ave, en bas de East Village) et son incroyable choix de bières. Il y en a pas loin de 200, dont des raretés parfois introuvables dans les lieux mêmes où elles sont produites en très petites quantités. Il est possible de faire une dégustation et de tester 5 petits verres (environ 1,5 dl) de 5 bières différentes à la pression. Exceptionnel. Et le lieu est plutôt agréable, un vrai long bar, un peu trop sombre, qu'on dirait inchangé depuis des décennies.
  • Bluestockings (172 Allen Street, tout en bas de East Village) une librairie-café alternative, on y trouve des ouvrages pointus en particulier dans les études de genre et l'activisme gay, mais surtout, le lieu est très agréable, avec du bois partout, un bon wifi et de quoi boire un café et grignoter un en-cas, organic and fair trade, bien sûr.


  • Si vous n'êtes pas convaincus par le côté librairie alternative (ou que vous n'avez pas envie de marcher si loin), au bord de Union Square, vous trouvez un Barnes & Nobles, chaine de librairies US où on trouve un peu de tout. Il y a un café au dernier étage avec quelques tables qui donnent sur le parc et un très bon wifi. Un bon plan pour se reposer après avoir beaucoup marché.

  • Gramercy Park, seul square privé de la ville, construit par au début des années 1830. On ne peut pas toujours y entrer, mais quand c'est possible, ce havre de paix est un paradis. 


Il y a des centaines de charmants recoins, de petites adresses et de bâtiments à voir dans le coin, mais je vais arrêter de vous raconter à quel point j'aime ces quartiers. Un détail encore, si vous logez au Gershwin (à une rue du Madison Square) ou ailleurs dans le coin, à part vous goinfrer au Shake Shack (personne ne pourrait vous en vouloir), il y a l'alternative Essen (60 Madison Ave) et son concept de fast slow food. C'est entre le supermarché et la food court, on y trouve boissons froides et chaudes, en-cas sains et frais (yaourts, bircher, salades de fruits, buffet de salade), toutes sortes de sandwichs, des plats chauds, un exceptionnel buffet de pâtes asiatiques préparées sous vos yeux. Le lieu n'est pas des plus jolis, il ressemble plus à une cantine, mais il est calme, sans musique, propre, avec wifi et tout à fait reposant. C'est parfait pour le petit dèj ou pour prendre un truc à emporter avant de s'effondrer à l'hôtel un soir de grosse fatigue.

2 commentaires:

  1. mais dis donc, on dirait que tu y as passé 2 mois! j'ai passé 8 jours et j'ai adoré mais j'ai pas autant de bons plans! je note tout! merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que j'y ai été plusieurs fois et que j'ai bien préparé mon coup... mais merci, ça me fait plaisir !

      Supprimer