vendredi 23 août 2013

Le burger de la plage de Lutry



Je continue ma quête du best burger in town avec la plage de Lutry, oui, je sais, Lutry n'est pas Lausanne mais arrêtons de chipoter. La plage de Lutry est ma plage préférée aux alentours de Lausanne accessibles par transports publics, il y a de l'herbe, on peut accéder à l'eau par un escalier, il y a une douche, c'est propre, reposant la semaine et la vue sur le Lavaux dès qu'on l'on s'éloigne un peu à la nage est exceptionnelle !


La buvette offre un choix intéressant de boissons (plein de bières différentes, des vins locaux de bonne tenue) et de mets à grignoter ou pour les faims plus conséquentes, à des prix qui restent acceptables sachant qu'ils ne sont ouverts que quelques mois par année (quoiqu'ils abusent sur certaines choses, exemple : la demi-baguette à CHF 1,80...).


Mais passons au coeur du sujet : le burger. Il coûte CHF 10.50, 15.50 si vous ajoutez des frites. Ce que je ne recommande pas, elles sont congelées, pas assez cuites, sans intérêt aucun, d'autant que le burger seul est copieux... et que le fondant au chocolat, s'il vous restait un peu de place, est une tuerie intercontinentale.


La viande est cuite au grill, ce qui la rend vraiment excellente, bien grillée à l'extérieur, encore juteuse à l'intérieur. Elle est bien assaisonnée et généreuse, avec un bon goût de reviens-y barbecue, c'est grâce à elle que ce burger a un intérêt. Le reste est moyen, un pain moyen et un peu sec, un pickle moyen (= pas vraiment de goût), une feuille de salade moyenne (= non flétrie), un peu de mayonnaise et de ketchup industriels. Ce n'est pas la panacée et ça n'a pas grand intérêt... mais la viande est vraiment bonne, donc ça se laisse manger.



En conclusion, si vous êtes à Lutry, profitez de la plage et allez ensuite vous régaler au Non-Stop. Ou mangez au Non-Stop et allez digérer avec ce panorama exceptionnel !

5 commentaires:

  1. En fait je me dis soudain qu'une fois il faut que je t'invite à manger LE burger hypra fat que j'ai élaboré. Bon quand j'aurai réglé le problème du pain.

    RépondreSupprimer
  2. Sans surprise, donc. Dans ce genre de petite cantine, c'est déjà pas mal d'avoir de la vraie viande. Et puis le pris est encore raisonnable.

    RépondreSupprimer