dimanche 18 août 2013

Restaurant Day


Restaurant Day est un concept finnois importé à Lausanne pour la première fois aujourd'hui. 16 restaurants éphémères étaient proposés aux Lausannois, aussi divers que "Chez Bretelles & Moustache", "Parfum d'Epices" ou "T'A'PAS 2 balles". Six d'entre-eux étaient sur réservation et chez l'habitant, je n'ai pas testé, mais j'adore l'idée et j'espère que ça se renouvellera et que j'aurai l'occasion de m'inviter chez quelqu'un. J'ai testé par contre une grande partie des restaurants éphémères qui ont ouverts en plein air. 


J'ai commencé ma visite à Ouchy. Petite critique à l'organisation pour commencer : aucune signalisation... j'ai eu du mal à trouver. Après avoir ratissé la Place de la Navigation et le quai CGN, j'ai dû demander à l'Office du Tourisme qui avait vaguement entendu dire (par un des participants) que c'était sur la Place du Port. Les stands étaient bien là. D'abord une très joli étalage de muffins et cakes pops de Lili Pop's où les becs sucrés bavaient. Juste à ses côté, Le Roi du Macaron proposait ses spécialités. Je n'ai goûté aucun des deux, mais si c'était aussi bon que beau... 


Devant le Château d'Ouchy se tenait Eldorado, restaurant éphémère colombien où l'on a pensé autant aux plats qu'aux boissons, ainsi qu'à la musique, l'ambiance était excellente, normal, latino style.


Je me suis ré-ga-lée d'un Tamal tout chaud. C'est un chausson de maïs, viande et légumes cuit à la vapeur dans une feuille de banane, j'adore ça, même si ce n'est pas le plus photogénique des plats. Pas grave, on le met devant le Léman et hop.


Après Ouchy, j'ai zappé le stand Puchi Kawaii Gatoo dans le jardin de l'Elysée, parce que je ne suis pas fan de cupcakes, mais il y avait de la Docteur Gabs, je suis donc à peu près sûre que l'ambiance était bonne, et je suis montée directement à l'Esplanade de la Cathédrale où se tenait Gaufres in the Cité.

 

Lieu exceptionnel, avec ombre et vue magnifique pour des gaufres sucrées ou salées, prises d'assaut, avec une carte amusante. Je n'ai pas goûté, mais les gaufres que j'ai vues passer étaient très appétissantes.


Prochaine étape les World Mini Burger où malheureusement, à 13h30, j'ai dû me contenter de photographier cette assiette, ils étaient déjà sold out. Quel dommage, les recettes étaient alléchantes. Mauvaise organisation ? Goût lausannois qui n'est plus à prouver pour les burgers ? On reviendra l'année prochaine !


J'aurais encore pu me promener à Vidy, pour les "T'A'Pas 2 balles", ou au Parc de Milan, ou à la rue de l'Ale, mais j'ai choisi le Parc de Montbenon et Parfum d'Epices.


Et j'ai bien fait. Au menu, 6 amuse-bouche épicés. Jérôme, le créateur de Parfum d'Epices, connaît ses gammes et montrait son savoir-faire. Chacune des bouchée était excellente et parfaitement équilibrée, d'une très grande finesse. Un régal. Et le lieu est idyllique, avec cette vue exceptionnelle qu'offre Montbenon. Tout était soigné dans le moindre détail, la déco des "tables" à même le sol, un jeu consacré aux épices, les menus, la présentation des bouchées. Coup de coeur du jour !

 

Je suis ravie que Lausanne prolonge son expérience en tant que Ville du Goût et continue à motiver ses habitants et ses commerçants autour de la gastronomie et des produits locaux. J'espère que Restaurant Day est une initiative qui va se renouveler, c'était intéressant de découvrir les trésors d'imagination et de gourmandise des Lausannois. Tout n'était pas au point, l'organisation était minimale, le service pas toujours à la hauteur... mais ce sont des restaurants éphémères tenus par des amateurs, on pardonne tout grâce au plaisir évident que prenait chacun des restaurateurs d'un jour que j'ai croisés.


Vous y avez participé ? Qu'avez-vous mangé ? C'était bon ? Je me réjouis d'avoir vos avis.
Pour ma part, je me demande déjà ce que je ferais comme restaurant si ça devait se reproduire...


Edit : une chouette vidéo pour avoir des aperçus de tous les lieux

2 commentaires:

  1. J'ai honte d'avoir raté cette occasion de visiter ces restaurants d'un jour qui sont, pour le coup, 100% fait maison.

    Ce que j'aimerais, c'est m'atteler moi-même à l'ouverture d'un de ces restos éphémère. Je me verrais bien faire dans le delicatessen avec des sandwiches au pastrami ou dans l'italo-américain avec des spaghetti aux boulettes de viande .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un resto "mafia" \o/
      Je serais partant à fond !!!

      Supprimer