mardi 10 septembre 2013

Où la marmite provoque l'hystérie


Je vous ai déjà gonflé avec marmiton et je suis navrée, parce que c'est pas près de s'arrêter. Dans certaines des dernières éditions, j'ai eu deux recettes publiées, à chaque fois, j'étais absolument ravie. C'est émouvant de voir une recette que l'on a inventée seule dans sa cuisine, se retrouver cuisinée et photographiée par des pros et imprimée dans un joli magazine.

Hier, je me suis acheté la treizième édition du magazine marmiton (septembre/octobre 2013), et j'ai crié ma joie sur twitter quand j'ai vu qu'une de mes recettes était à nouveau publiée : les Linguine au crabe et aux courgettes façon sicilienne.
C'est une des première recette que j'ai mise sur marmiton, une de mes préférée aussi, avec la surprise de la cannelle qui se marie très bien avec le crabe et les courgettes, je vous recommande... et marmiton aussi ! (hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii)

Sauf que ce n'était pas tout. J'ai continué à lire le magazine et à cocher mentalement quelles recettes allaient rejoindre ma liste de course (oui, j'ai toujours une liste de courses dans ma tête, là par exemple il ne faut pas que j'oublie de passer à la Coop pour des biscuits Bonne Maman aux noix de pécan qui ont mystérieusement disparus de l'armoire) (le fromage disparaît de la même manière) (c'est très effrayant) (étonnamment les fruits et légumes ne disparaissent jamais eux) (je vous ai déjà dit que j'aimais les parenthèses ?). Quelques pages plus loin, j'ai poussé un cri -qui a produit un merveilleux sourcil désapprobateur chez mon compagnon de train- parce que non, ce n'était pas une, mais deux recettes signées funambuline qu'il y avait dans ce magazine.

La deuxième est un truc que j'adore faire avec pleiiiiiin d'ingrédients : cuire des pâtes courtes "façon risotto", c'est à dire directement dans les ingrédients dans la poêle, afin qu'elles se gorgent de saveurs, j'ai appelé ça le "pastasotto poivron et merguez". Et oui, Esme chérie, tu peux remplacer par du chorizo, bien sûr.

Hop, re-photo de l'article/recadrage, tout ça sur téléphone, rectifications immédiate façon pavannage de paon sur twitter, publication sur ma page facebook (clic sur j'aime, n'aie pas peur). Gargarisation façon dindon des commentaires qui me félicitent et des tweets qui me traitent de star (mais non, mais non voyons, ce n'est rien) (en vrai je suis nulle en fausse modestie, quand je suis fière d'un truc j'en parle à tout le monde, c'est terrible) (bref).

Et là, après des rectifications/publications partout, je me calme, je respire, je bois une goutte d'eau et je dis : ce serait marrant qu'en fait il y en ait trois de recettes, je passerai bien pour une branleuse qui fait de l'auto-promo constante tiens, j'aurais pas l'air con.

AHahahaha ah ah ahah.

Oui, ces CONS de marmiton ces brillantes personnes qui font partie du comité de rédaction de marmiton le magazine ont mis une troisième recette à moi. Avec une photo sublime en plus, et puis je l'adore cette recette, je la fais souvent, je suis capable de résoudre n'importe quelle déprim avec cette recette. Ma tarte féta/tomate/pesto c'est mon doudou de fond de placard, j'ai TOUJOURS de quoi la faire dans ma cuisine.

Là je crois que tout le wagon a entendu mon cri. Et hop, photo, ERRATUM twitter et facebook. Pavanage en plein apéro avec des utilisateurs de twitter où San (qui ferait mieux de se remettre à bloguer au lieu de dire des conneries) a bien répété à tous le monde plein de fois que j'avais TROIS recettes à moi dans le dernier marmiton.

Bon, je sens que je commence à vous ennuyer, alors passons vite à la conclusion de ce billet : j'ai trois recettes à moi dans le dernier magazine marmiton. Oui, trois. REP A SA




Je profite de l'occasion pour vous dire que je me suis fait une page "revue de presse", parce que marmiton n'est pas le seul média où l'on a pu voir passer le mot "funambuline". J'ai d'ailleurs déménager mes "pages" dans le haut de ce blog et je les tiens à jour très régulièrement. N'hésitez pas si vous avez des suggestions pour des Burgers à Lausanne, des bonnes adresses en Suisse Romande, des films ou des livres culinaires, des séries à ne pas rater ou encore une envie irrépressible de m'inviter à faire un voyage. Quant à mes autres recettes marmiton, en voici la liste.


9 commentaires:

  1. Gourmande Influente est ton nouveau nom ? (on va être obligé de tester, c'est trop horrible, j'en souffre rien que d'y penser :-D)

    RépondreSupprimer
  2. The Vince from Belgium from Gembloux10 septembre 2013 à 18:34

    Va falloir que je passe par chez vous une semaine ou deux.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon mari me dit que tu manges pour 4, préviens-nous quelques jours à l'avance :-D

      Supprimer
  3. Quelle notoriété ! Félicitations (faut que je teste les endives au jambon au Madère, moi....) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne raison d'attendre les endives hivernale avec impatience ;-)


      Sinon, je découvre ton blog, je vais en donner le lien à ma soeur, institutrice, ton expérience sur twitter va l'intéresser. Si ça t'intéresse, son pseudo c'est @tiboulen3.

      Supprimer
  4. Tu as oublié de parler du post que tu as ouvert sur le forum de..... MARMITON ;-))))))))))))))

    RépondreSupprimer
  5. Oh la gloire!!! Bravo! Ca fait plaisir de savoir que c'est possible :)
    Comme tu dois être contente!!

    RépondreSupprimer