mercredi 1 janvier 2014

The Art of the Brick


The Art of Brick est en ce moment et jusqu'au 21 avril, à la Bourse à Bruxelles. The Brick pour la brique de Lego avec lesquelles Nathan Sawaya crée des sculptures. Il vous en coûtera €15 pour visiter son show. Attention, allez-y un jour de semaine, le matin, et achetez vos billets à l'avance, sinon la file d'attente ET le monde à l'intérieur risquent de vous rendre sociopathe. Un dernier conseil pratique : malgré ce que certains pourraient croire, ce N'EST PAS une exposition pour les enfants, sauf ceux qui auraient de bonnes bases en histoire de l'art.


La Venus de Milo et surtout la magnifique architecture interne de la Bourse de Bruxelles.

Une grande partie des pièces sont en effet des reproductions en Lego d'oeuvres d'art très connues. Aux exemples ci-dessus, ajoutez le Baiser de Klimt, un portrait de Vermeer, un coucher de soleil de Renoir, une Marilyn de Wahrol, le cri de Munch, le David de Michelange, la Joconde, etc. C'est très intéressant au début, de se rendre compte de ce qu'il est possible de faire, de voir les adaptations nécessaires, d'apprécier les rendus en "2D" (cadres plats) ou 3D (le personnage du Cri de Munch est en 3D devant son paysage en 2D par exemple). Mais j'avoue qu'au vu du manque d'originalité des choix de l'artiste, j'ai vite eu l'impression qu'on se foutait de ma gueule.



Le reste des pièces est de deux sortes, soit des formes humaines, ce que j'ai trouvé de plus intéressant et original, soit des pièces représentant des objets que tout le monde peut reconnaître (des signes peace and love, des crânes, un globe, un dinosaure, ...).

Très impressionnant t-rex de plus de 2m de haut et au moins 4 ou 5 de long.
Ces crânes font facilement 1,5m de haut.

Autour des pièces "humaines", un bla-bla un peu lourd autour de la vie-l'oeuvre-le destin de Nathan Sawaya, ancien avocat d'affaires devenu "auteur, créateur et artiste contemporain qui compte parmi les plus populaires et les plus primés de son époque". Et là, on comprend que The Art of The Brick n'est pas une exposition, The Art of The Brick est un show. Présenté simultanément dans plusieurs villes de la planète. Un show à la gloire de Nathan Sawaya, l'artiste-businessman-conférencier qui a trouvé un créneau en or. 


Un show à l'américaine, mal éclairé pour que vos photos (principal raison de voir cette expo : la photographier) ne soient pas très bonnes, avec des pièces passe-partout que tout le monde sera capable de reconnaître et surtout qui ne demande aucune réflexion. Des pièces monumentales à défaut d'être originales, après la première surprise du tout en Lego.


Ne vous méprenez pas, j'ai apprécié de voir cette expo, j'ai toujours adoré les Lego (comme 99% du monde occidental, excellent créneau) et je trouve que certaines pièces sont vraiment très impressionnantes. Mais j'ai vraiment eu l'impression de me faire rouler dans la farine. Et deux jours après Bruxelles Ice Magic, ça faisait un peu trop de show et pas assez de culture, de la vraie, celle qui t'inspire, celle qui t'apprend quelque chose, celle grâce à laquelle tu développes des référents visuels.

Si vous adorez les Lego et que 15 Euros ne grèvent pas votre budget, allez-y, sinon, vous pouvez vous en passer et regarder toutes les photos disponibles sur les réseaux sociaux avec #TheArtofTheBrick, ça vous prendra beaucoup plus de temps et vous verrez des pièces du monde entier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire