mercredi 26 mars 2014

la Halle Romande


Après Guerilla Gourmande, c'est à mon tour de vous chanter les louanges de La Halle, le magasin géré par Terre Vaudoise qui a pour but de promouvoir les produits du terroir. Un genre de caverne d'ali-baba pour les gourmands locavores. Premier constat : c'est grand et il y en a pour tous les goûts. Des fruits et légumes, des produits secs, de la boulangerie, du vin, de la bière, des jus de fruits, des conserves, du fromage, de la viande, du poisson, des produits congelés, etc etc etc. Il est tout à fait possible de faire ses courses presque intégralement ici, vous y trouvez vraiment de tout, et à prix abordables.

Certes, vos pâtes sans gluten locales vous coûteront plus cher que des pâtes M-Budget-Prix-Garanti, mais qui ne se nourrit que de pâtes sans gluten locales ? Pour le reste, viande, fromages, légumes, etc, les prix pratiqués ici tout à fait abordables, parfois même moins cher qu'à Migroop. Avec la garantie d'une production locale et soignée, parfois bio.


Non, la Halle romande n'est sexy. Oui, c'est hyper mal placé (Rue de Genève 100). Mais c'est un lieu, qui mérite largement les efforts fournis. Et puis je mens un peu, c'est pas sexy depuis dehors, mais dedans c'est carrément la classe. Et puis c'est placé à 200m d'un arrêt de bus de la ligne 17 (Prélaz, en remontant sur l'Avenue de Morges), une des plus régulière de Lausanne.



Commençons la visite avec les fruits et légumes. On est à peine au début du printemps lors de ma visite, on trouve donc encore beaucoup de légumes hivernaux. Moi qui vit dans un quartier où la Migros offre des courgettes et aubergines toute l'année mais où les carottes, patates et oignons pourrissent en deux jours après leur sortie du magasin, je suis RA-VIE. Les légumes sont sains, ça se voit (je rappelle qu'on peut cliquer sur les photos pour les voir en plus grand), ça se sent. Les prix sont corrects, pour mon porte-monnaie et pour le producteur qui ne souffre pas d'un intermédiaire trop gourmand, ça donne faim et envie de cuisiner (vous les voyez ces énormes bouquets d'ail des ours ? Je n'ai évidemment pas su résister !).


Pour les boissons c'est pareil, vin local, grand choix de bières artisanales locales (BFM, Docteur Gabs, Trois Dames, Fleur de Malt, Brasserie de la Côte, etc...) et même un très grand choix de jus de fruits locaux. Les prix sont encore une fois similaires à ce que l'on retrouve à la Migoop, mais pour des produits que l'on y trouve pas toujours. A chaque rayon il y a des boissons au frais, parfait pour organiser un apéro le soir même...


... surtout qu'on y trouve des trucs atroces du genre flûtes à l'ail des ours. J'ai réussi à ne pas craquer, probablement parce que le présentoir pour les goûter était vide. Mais du coup j'ai acheté de la pâte feuilletée et de l'ail des ours pour tenter de reproduire ça à la maison. De manière générale d'ailleurs, NE GOÛTEZ PAS, c'est un piège. Tout ce que j'ai goûté, j'ai acheté, comme ces sublimes meringues au chocolat.


Mais là où j'ai été le plus surprise, c'est aux rayons des produits frais, viande, poisson et produits laitiers. D'abord, une sélection de produits surgelés. CHF 19.50 pour du poulet fermier, là Migroop peut aller se rhabiller avec ses poulets de batterie au même prix ! Sans compter du magret, du fera de la truite, des escargots... et même des nuggets de poisson (on les trouve aussi en frais). Ce sera pour ma prochaine visite !

Au rayon apéro (fromage et charcuterie ils appellent ça les gens normaux), on trouve aussi des merveilles, de la boule de Belp, du miel aux truffes, de l'onglet de boeuf séché ou de la saucisse au vin rouge. Si ma mère avait été avec moi elle aurait certainement dit "mi corazón palpita como una papa frita".


Mais ce n'est pas tout, un frigo entier de charcuterie et spécialités de poisson, à moi les rillettes de féra et le jambon à la borne ! Il y a même de la soupe de poisson, des terrines et... des burgers (recette de burger printanier demain sur The Burger Blog). Des yoghourts (coucou les Français), du lait, de la double-crème (les autres types de crème aussi), du mélange à fondue, des pâtes à gâteau, etcetera etcetera etcetera. En toutes lettres pour bien montrer que je suis loin d'avoir fini de tester toutes les spécialités qu'on y trouve, je ne vous ai pas parlé des conserves, des confitures, des sauces, des liqueurs, etcetera, je crois que vous avez compris.


Mais ce qui me plait le plus c'est que chaque produit est présenté comme une star. On peut goûter plein de choses (don't), toucher les produits, poser des questions. Sur chaque produit, l'étiquette mise par le producteur indique les provenances exactes des ingrédients et plein d'autres détails selon ce que chacun a envie de mettre en valeur. On a l'impression d'être en contact direct avec ceux qui nous nourrissent, et ça fait un bien fou.


Evidemment les produits changent avec les saisons, évidement les arrivages fluctuent en fonction de la météo et de la clientèle, ce jour-là, plus de pain... mais il restait du pain congelé. Un bon sens paysan qui se retrouve dans tous les rayons, c'est pratique, informatif, logique. On s'y sent bien, on peut flâner à sa guise. Quel malheur de devoir retourner à la Migroop après ça.

Pour ceux qui habitent ou travaillent pas trop loin, sachez aussi que le midi, il y a des sandwichs, salades et autres spécialités à emporter pour des prix plus que raisonnables.


La Halle Romande, c'est bon, mangez-en. Il y a un deuxième magasin à Pully (Grand-Rue 9). C'est ouvert du mardi au samedi de 8h à 19h (18h le samedi).

10 commentaires:

  1. Excellent! Je vois que tu as fait un tour détaillé et que tu es tombée dans le piège de la dégustation.

    Juste un petit détail, on trouve facilement du poulet de batterie suisse entre 7 et 10 CHF le kilo. Les différences de prix sont quand même bien là sur la majorité des produits.Il ne faut jamais sous-estimer la capacité de la grande distribution à faire pression sur les prix. Cela dit, chez, eux, j'ai eu l'impression que ça restait raisonnable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 10 CHF le kilo ? Pas dans ma Migros alors, j'ai été checké mon emballage de filet de poulet : 22,50 le kilo. Certes des filets et pas du Migros Budget. Peut-être que pour de l'émincé (déchet) M-Budget on tombe à 10 alors, c'est moche.

      Supprimer
    2. Ha! Il y a malentendu. En fait, en lisant le texte, j'ai cliqué sur la photo pour voir le détail des prix et ils parlent bien de Poulet fermier à 19.50- (déjà bon marché) et pas de filets. On va me dire que je chipote mais c'est que ça m'étonnerait vachement, des filets à ce prix là..

      Supprimer
  2. Bel article concernant un lieu que j'affectionne particulièrement.
    De manière générale, les prix ne sont pas forcément supérieurs à la grande distribution (sauf concernant les produits manufacturés genre meringue, tresse, gâteaux...) et surtout la qualité est amplement supérieure!
    Juste pour information, il existe une extension de la Halle à Pully, très récemment ouverte, à Grand Rue 9, 1009 Pully.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je parle du magasin de Pully à la fin de mon article ;-)

      Supprimer
    2. yoooouuupppps!
      j'avais raté la dernière phrase :-p

      Supprimer
  3. ça fait longtemps que ça existe ? Je prenais souvent la ligne 17 quand j'habitais à Prilly et j'ai jamais vu ce magasin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas sur la ligne du bus 17, mais sur la Rue de Genève, en dessous de l'Avenue où le 17 passe ;-)

      Et oui, ce magasin existe depuis des années !

      Supprimer
  4. Ah ben mince j'en ai jamais entendu parler quand j'habitais dans la région, j'y serais volontiers allé sinon...

    RépondreSupprimer
  5. "Migroop", j'adore et j'adopte !
    Bon, faut que je file à la Halle, vraiment, depuis le temps que j'y pense...

    RépondreSupprimer