mardi 15 juillet 2014

Cinéma Sud

Cinéma Sud ©Helvetas

Cet été, Helvetas organise une tournée de cinéma en plein-air. Ses particularités ? Ce ne sont que des films dits du Sud qui seront projetés, sur un écran transporté dans toute la Suisse Romande par des vélos et dont toute l'énergie est produite par des panneaux solaires, sur les remorques des mêmes vélos.

La tournée Cinéma Sud 2014 va visiter toute la Suisse Romande : 


Vevey du 15 au 17 juillet
Epalinges du du 18 au 20 juillet
Fribourg du 22 au 24 juillet
Bulle du 25 au 27 juillet
Porrentruy du 28 au 31 juillet
La Chaux-de-Fond du 2 au 4 août
Neuchâtel du 5 au 7 août
Estavayer-le-lac du 8 au 10 août
Lausanne du 11 au 15 août
Rolle du 16 au 18 août
Genève du 19 au 23 août
Plan-les-Ouates du 24 au 27 août
Nyon du 28 au 31 août
Et une tournée parrallèle a lieu en août en Suisse allemande.

Evidemment, j'adore l'idée, autant pour la sélection de films que pour la réflexion globale tant au niveau énergétique que pour le fait qu'ils ne visitent pas que des grands centres urbains mais aussi des lieux où l'accès à ces films du Sud est encore moins évident.

En plus, c'est hyper bien organisé, les projections sont gratuites (un chapeau à la fin de la projection vous permettra de soutenir cette action), il y a une solution de repli à l'abri pour les jours d'intempéries, etc. Petit conseil pratique : si vous voulez être assis confortablement, apportez couvertures ou chaises... et n'hésitez pas à venir avec votre ravitaillement... eux se chargent du reste.

Si vous souhaitez suivre leur périple, ils tiennent un sympathique blog et surtout, ils ont un un compte Instagram où je like frénétiquement chacune de leur photo (c'est d'ailleurs ainsi que j'ai appris leur existance... c'est en train de devenir mon canal d'infos locales, on ne se refait pas.)


Un Cuento Chino (Sebastián Borensztein, Argentine/Espagne, 2011)

Un petit mot quand même sur le coeur du programme : les films ! Le programme complet comporte 6 films, tous ne seront donc pas projetés partout. J'ai déjà vu certains d'entre eux, je me réjouis de voir les autres.

Un Cuento Chino est un film argentin de 2011, avec Ricardo (épouse-moi) Darìn. Histoire étonnante d'un chinois qui ne parle pas un mot d'espagnol parachuté dans la vie d'un célibataire endurci de Buenos Aires, un bijou.
(projeté à Lausanne le 15 août)

Bike for bread est le seul documentaire de la sélection, je cite le résumé d'Helvetas et vous comprendrez tout de suite pourquoi j'ai envie de le voir... "Au Caire, des funambules à vélo surgissent commes des étoiles filantes, remontent les files de voitures en sens interdit, glissent entre deux rangées de chaises d'un café puis disparaissent dans un bazar: ce sont les livreurs de pain, qui tiennent d'une main en équilibre sur leur tête une planche où sont posées des centaines de galettes de pain, et qui conduisent leur vélo de l'autre main..."
(projeté à Nyon le 31 août, dernière projection de la tournée, je me réjouis !)

La Yuma est un film nicaraguaien de 2009, belle histoire d'une jeune boxeuse et peinture sociale des quartiers pauvres d'Amérique Centrale, j'avais adoré ce film.
(projeté à Lausanne le 11 août)

The Lunchbox est un film de 2013 que j'ai raté au cinéma où la cuisine indienne et ses épices rapprochent les personnages, je me réjouis.
(projeté à Lausanne le 13 août)

La Source des femmes date de 2011, le résumé du film me fait plus qu'envie : "Dans un petit village du Maroc, Leila essaie de convaincre toutes les femmes - qui doivent aller chercher l'eau à la source loin dans la montagne et sous un soleil de plomb - que cette lourde tâche devrait incomber aux hommes. Pour arriver à leurs fins, les femmes décident de faire la grève de l'amour. "
(projeté à Lausanne le 14 août)

Né quelque part est passé très récemment dans les salles romandes, il permet de découvrir Jamel dans un tout autre registre que celui pour lequel on le connait et propose une jolie réflexion sur l'immigration... et l'émigration.
(projeté à Lausanne le 12 août)


Toutes les infos pratiques se trouvent sur le site d'Helvetas qui organise ces tournées depuis 2011, merci et bravo à eux, je suis fan !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire