mercredi 2 juillet 2014

RedBall Project à Rennes


L'été dernier, alors que je suivais le RedBall Project virtuellement depuis quelques temps, j'ai eu la chance de le découvrir dans toute sa splendeur pendant une semaine à Lausanne au Prélude à la Cité. Le concept paraît enfantin, un énorme ballon rouge est posé dans la ville pendant une journée.

Le côté éminemment visuel de cette sphère rouge est évidemment ce qui m'a attiré tout de suite dans ce projet, sa dimension qui interroge les autres dimensions urbaines également. Puis j'ai passé du temps à côté de la balle, rencontré son créateur Kurt Perschke, et observé comment les gens interagissaient avec la RedBall.

Certains restent à une certaine distance, d'autre vont immédiatement la toucher, certains se jettent contre, beaucoup la regardent longuement, beaucoup tournent autour, certains s'éloignent puis se rapprochent, puis s'éloignent à nouveau, rares sont ceux qui ne la prennent pas en photo sous tous les angles, rares sont ceux qui ne posent pas avec.

En la suivant durant 7 jours, dans 7 lieux complètement différents de Lausanne, j'ai développé un attachement énorme pour cette oeuvre d'art. J'ai compris que la balle n'était qu'un prétexte à ces interactions qui sont le coeur du projet de Kurt, interactions avec l'environnement urbain et interactions avec ses habitants. Nous sommes restés en contact avec l'équipe du RedBall Project, et j'ai l'honneur de vous annoncer que je suis le premier membre du Cercle du RedBall Project.


©RedBall Project - Kurt Perschke


Mais si je vous en parle aujourd'hui, c'est que demain, le RedBall Project s'installe à Rennes. Du 3 au 9 juillet, la balle va se promener dans la ville à l'occasion des Tombées de la Nuit (hop, tout est sur la carte google maps, c'est magique). Toute l'équipe du RedBall (et moi-même) iront regarder vos photos taguées #RedBallProject sur instagram ou twitter, elles pourraient même se retrouver sur le site... , on se réjouit. Enfin surtout moi parce que je ne peux pas me déplacer, la frustration est totale ! Du coup, pour me calmer, quelques photos que j'ai prises l'année dernière à Lausanne.


J'en profite pour remercier mon modèle, allez lire son blog.
Tom, autre membre du RedBall Project Circle après 7 jours d'installation...
Celle-ci est mon fond d'écran depuis juillet 2013, je ne m'en lasse pas !

1 commentaire: