jeudi 11 septembre 2014

La burgermania lausannoise

©Fat & Furious burger

Si vous me lisez depuis longtemps, vous connaissez ma passion pour les bons burgers, ceux avec du vrai pain, de la vraie viande, des accomagnements frais, des pickles et des sauces maison. J'en ai même fait une des pages principales de mon blog. Quand j'ai commencé à la rédiger, début 2010, les bons burgers de la ville se comptait sur les doigts d'une main, puis rapidement des deux mains, aujourd'hui je n'ai plus assez de doigts et d'orteils pour les dénombrer. D'un côté j'en suis ravie, d'un autre, j'en ai un peu marre que tout le monde s'essaie au burger, d'autant que si certains s'en sortent haut la main, d'autre font preuve de manque d'imagination et de savoir-faire, et ça me déprime. Tout ça pour vous dire que je ne vais plus chroniquer les burgers de manière systématique et arrêter d'alimenter la page en question (si je fais d'autres articles à ce sujet, vous pourrez toujours le trouver grâce à la rubrique Best Burger in Town). 

Mais je ne peux pas vous laisser comme ça, l'envie de burger palpitante, sans vous donner quelques nouvelles du front.

Il y a des nouveaux qui s'en sortent très bien, il y a des nouveaux dont on attendait beaucoup qui déçoivent, il y a des anciens qui s'améliorent sans cesse... et il y a même des futurs concurrents au titre de Best Burger in Town qui prouvent déjà leur savoir-faire. Si vous lisez la suite de cet article, vous aurez envie de burger, considérez-vous comme prévenus (un lecteur prévenu vaut deux estomacs, adage connu).


Folies Burger

La Municipalité de Lausanne a décidé d'occuper la Place de la Riponne durant l'été. Ils ont trouvé une équipe pour ouvrir la Grenette et créer une garderie au bout de la place, et ont organisé un tournus de food truck du lundi au samedi, midi et soir. J'espère que l'opération se prolongera ! Un de ces food trucks est le Folies Burger, je me devais de goûter.

Pain frais, sauce maison, viande locale cuite à la plancha, salade croquante, pickle goûtu, gruyère : bonheur. Leur burger est vraiment très très bon. Leurs frites n'ont par contre aucun intérêt, et ça tombe bien, leur burger est copieux et se suffit à lui-même, pour CHF 12.- c'est très correct (CHF 18.- en menu avec frites + boisson). Il ne m'a fallu qu'une bouchée pour tomber sous le charme de leur recette du Frais. Je n'hésiterai pas à tester leur Epicé (avec fromage à raclette et sauce piment) et leur Barbecue (fromage à raclette avec bacon et sauce barbecue maison).

Si vous voulez y goûter, vous les trouvez le lundi et jeudi midi à la Riponne, le mardi midi à Prilly et le samedi midi à l'Ecole Hotelière de Lausanne. Ils sont très sympathiques et sont fiers (avec raison) de leurs produits. Vu que tout est cuit sur place à la minute, il faut compter 10 à 15 minutes d'attente pour votre burger (les frites sont plus rapides, n'hésitez pas à les demander avant si vous craignez de vous auto-digérer). Le bonus ? Ils mettent leurs artisans en vedette, et je ne peux pas résister à ça. Longue vie au Folies Burger !




Les Boucaniers

La machine de communication est parfaitement réglée, un groupe de copains ouvre un petit bar en haut du Valentin en 2004 et le tient jusqu'en 2009 (c'est maintenant le fabuleux Pi Bar). En 2014, les copains décident de remettre le couvert pour un bar à l'ambiance comme ils aiment, avec des burgers et des bières : les Boucaniers sont de retour. Le lieu est voulu comme hype, mobilier noir, bar au milieu de l'établissement, etc. Sauf que plus il y a de concept, moins il y a d'authenticité. J'y ai été plusieurs fois, pour ne pas rester sur ma mauvaise première impression du soir d'ouverture. Mon impression n'a malheureusement pas changé, et la plupart des personnes avec qui j'en ai discuté sont également déçues. Je passe sur la carte des bières qui n'est pas si originale mais reste correcte pour m'attaquer au burger.

La carte comporte quelques entrées, façon fingers food de bars américains (sauf que c'est pas super bon et tout est apparemment congelé), deux salades, deux suggestions de midi chaque semaine (une salade et un burger en général) et cinq burgers entre 16.- et 22.-. Un végétarien, un burger au saumon dans un bagel, un burger au poulet, un burger "suisse" (boeuf avec viande séchée et fromage à raclette) et The New-Yorker Burger, le classique, celui que je vous détaille aujourd'hui.

Il est servi sur une planche en bois, accompagné d'une mayonnaise épicée très agréable et d'un petit seau en métal de frites aux herbes pas mauvaises mais sans grand intérêt. Le problème commence avec le pain, il est recouvert de farine de maïs qui lui donne une impression très sèche en bouche durant toute la dégustation. Ce qui est étrange parce que le reste de ce burger n'est pas sec, au contraire, il dégouline de jus, enfin, plutot d'eau pour être précise. La viande est probablement décongelée trop vite et rend de l'eau dès la première bouchée, au milieu du burger c'est la piscine sur la planche... et on ne peut donc plus y reposer le burger au risque que le pain s'imbibe de ce jus et ne tienne plus la viande. La viande n'est pas mauvaise et sa cuisson saignante agréable, malheureusement pas très chaude et très vite tiède voire froide. Le fromage n'a pas d'intérêt. Le reste des ingrédients est frais, la salade est croquante et la sauce sympathique. Mais le côté aqueux finit par prendre le dessus et laisse une impression désagréable.
  

Le lieu se dit fier de ses burgers, de ses bières et de son ambiance "entre amis", aucune de ces trois composantes ne m'a convaincue, c'est bruyant, "concept", avec peu d'attention aux produits. Dommage par exemple que les trois serveurs/serveuses à qui j'ai demandé des informations sur leur carte des vins (choisie chez Le Passeur de Vin, gage de qualité !) ne puisse me répondre, ils ne les connaissent pas. Grosse déception donc pour ce lieu que j'attendais avec impatience.

Pour tempérer mon jugement, j'avoue que je pensais être la clientèle type, je ne le suis clairement pas. Ce lieu va probablement très bien convenir à certains, et le "concept" peut plaire à beaucoup. Je leur souhaite une belle aventure, mais ce sera sans moi.




Zoo Burger

Aux Boucaniers je préfére le Zoo Burger. J'avais quelques réticences au début, ils n'ont fait que s'améliorer, plus de maîtrise, plus de recettes, plein d'idées, toujours aussi sympas et le lieu est vraiment agréable. J'y ai dégusté dernièrement leur nouvelle recette Aguacate : boeuf, bacon, fromage et guacamole. Et bien ça déchire sa mémé. Leur pain est toujours aussi bon, leur viande bien cuite, et les accompagnements bien dosés, on les perçoit tous et l'équilibre des saveurs est excellent. Leurs frites sont très agréables et ils ont une courte, mais très jolie carte de bières artisanales locales.


Petit détail sympathique concernant leur carte, on peut y lire : "Depuis le 1er janvier 2014, nous ne proposons plus de burger au poulet. Nous nous sommes renseignés sur les systèmes de prodution en Suisse : c'est vraiment pas terrible. Nous cherchons donc un bon producteur de poulet parce que nous avons des recettes de nuggets bien sympas... Renseignements ou coups de main bienvenus".

Ethique tout à leur honneur. Du coup ils ont aussi augmenté le nombre de burgers végétariens qui sont excellents et originaux.

Un lieu qui sait s'améliorer et ne se repose pas sur ses lauriers, j'applaudis... et j'y retourne régulièrement, une des rares terrasses lausannoises qui n'est pas au bord d'une route, plaisir non négligeable !



La Brasserie de Montbenon

Last but not leat, une adresse qui n'existe pas encore mais dont je suis déjà fan.

Ce burger juteux, à la viande épaisse et parfaitement cuite à la plancha, avec ses oignons confits, sa salade croquante, sa sauce goûteuse et son bun gourmand, pose à côté d'une bière de ma brasserie préférée au monde : la Brouwerij De Molen, sur la terrasse de la future Brasserie de Montbenon. Je ne sais pas s'il sera à la carte de cet endroit dont les travaux vont durer encore quelques mois. Mais la Brasserie de Montbenon utilise déjà son magnifique jardin pour faire des fêtes (et des burgers) mémorables. C'est ce que j'ai mangé de mieux burgeresquement parlant ces derniers mois, sans doute aucun. Avant même leur ouverture, ils prouvent leur savoir-faire, ils peuvent me compter parmi leur future fidèle clientèle.

(Pour les curieux : prochaine soirée le 11 octobre : le Bal de la Saint-Firmin.)

14 commentaires:

  1. Ya décidément un gros problème d'hygiène avec ces restos de burgers.
    Si les frites sont autant colorées c'est que l'huile est trop usagées !

    Parole de cuisinier.

    RépondreSupprimer
  2. Iep pareil pour nous, on a décidé de pas faire la review sur le burgerblog tellement le burger était moyen... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les reviews négatives sont aussi utiles !

      Supprimer
    2. Avec le recul, je me suis souvent dis que mon billet était un peu trop gentil (Guérilla Gourmande, donc). Par contre, je trouve la public généralement assez dur avec cette équipe. J'ai entendu beaucoup de retours assez impitoyables. Il faut dire que le côté opération bien huilée a de quoi agacer.

      Ma propre expérience était moyenne, avec un rapport qualité-prix médiocre mais certainement pas déplaisante. Je me dis aussi que le niveau est tellement plus élevé aujourd'hui que les attentes changent.

      Supprimer
  3. Content d'avoir un retour sur Folies Burgers. De mon côté, j'ai envie de tester le Ticino avec son pain tessinois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si même les italiens se mettent au burger, on est foutus...

      Supprimer
    2. J'avoue. J'ai déjà parlé de ma lassitude du burger mais je reste toujours tellement curieux de tester ces trucs.

      Supprimer
    3. Cadeau: http://mybiggeneva.com/spikisi/

      Supprimer
    4. J'ai un peu du mal avec les gens qui ne s'expriment qu'avec des phrases qui finissent avec un point d'exclamation. #pointponctuationnazie

      Supprimer
    5. Qu'elle est mauvaise, cette Funambuline!!!! \o/

      Supprimer
  4. Je ne comprends pas trop cet engouement pour les burgers, à part que c'est tendance et probablement lucratif pour le restaurateur, tout en ne demandant pas de grande expertise en cuisine. C'est gras, ça dégouline de partout, c'est pas très diététique, bref vivement que la mode change ;-)
    Faut dire que j'aime pas le fromage fondu, ça n'aide pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'aime vraiment ça, quand les ingrédients sont bons, bien cuits et bien assaisonés, c'est vraiment excellent. Mais oui, j'en ai aussi marre d'en trouver partout, d'autant que la plupart ne sont pas réjouissants.

      Supprimer
  5. Les frites du Folies Burger sont excellentes, au contraire de te dires... je les ai goutées ce midi et j'étais très étonné! D'habitude, je suis très déçu: trop grasses, trop salées, trop molles, trop dures, sans goût, bref, là elles étaient toutes dorées, un-peu-salées-mais-pas-trop, goutues, bref, très très bonnes. J'ai d'ailleurs félicité le monsieur de la roulotte, qui m'a remercié, mais - comme tu le dis - savait que ses frites étaient bonnes (hemhem, modestie?). Ils utilisent une bonne huile de friture, c'est pour cette raison. Selon la dame de la roulotte. Bref, je tenterais une prochaine fois (lundi ou jeudi sur la Riponne) pour être certain que ce n'était pas un hasard (je dois tout de même dire qu'il y avait très peu de monde, donc j'avais probablement plus de chance niveau qualité), Salutations!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire, je retournerai donc goûter leurs frites :-)

      Supprimer