lundi 29 septembre 2014

Lausanne Jardins


Lausanne Jardins est un événement qui a lieu tous les 4 ou 5 ans en ville de Lausanne. La dernière fois, je n'en avais pas assez profité, cette fois-ci, pour l'édition 2014 intitulée Landing, j'ai été voir tous les jardins, tous. Et ce n'est pas rien, il m'a fallu plusieurs demi-journées dédiées uniquement à ça cet été. Je me suis éclatée à découvrir des lieux insolites, des jardins qui m'ont interpelées, d'autres qui m'ont ennuyée, d'autres que j'ai mis du temps à apprécier. Cette édition était particulièrement axée sur l'art contemporain, certains m'ont confié n'être pas fan du tout de ce qu'ils voyaient, mais la plupart de ceux qui m'ont dit ça n'ont pas vraiment visité les jardins, mais juste regardé de loin ceux qu'ils croisaient sur leur route. Ceux qui ont fait l'effort de s'approcher et de prendre le temps de la contemplation ou de l'interaction sont souvent aussi enthousiastes que moi. 


Landing donc, car l'emplacement de chaque jardin a été décidé en jetant une poignée de graines sur la carte de Lausanne, à l'endroit où on atterrit les graines ont "poussé" des jardins. Les concepts de jardins sont sélectionné par concours, le Service des Parcs et Jardins de la ville de Lausanne participe à leur installation et à leur entretien.

Certains jardins sont en place jusqu'au 11 octobre, c'est donc le dernier moment d'aller les observer. J'ai fait des centaines de photos, je ne vous en montre qu'une sélection ici, uniquement des jardins qui m'ont inspirée et que je vous recommande. D'autres jardins m'ont paru sans intérêt, d'autres ont été trop vite endommagés et pour deux d'entre eux... je ne les ai simplement pas trouvés. Sélection subjective et assumée.

Vestiges de la précédente édition de Lausanne Jardins, toujours sous le tunnel.

Pour toutes les informations pratiques, intentions d'auteurs, historique de la manifestation, etc, je vous renvoie au site de Lausanne Jardins. Sachez tout de même qu'il y a des jardins officiels... et puis quelques jardins et expositions "off", le plus fascinant des off est mon préféré de toute la manifestation, dans l'Eglise Saint François, si vous ne deviez en voir qu'un, ce serait celui-ci, pour faire durer le suspense, c'est le dernier que je vous présente ici. Afin de vous faciliter la balade, j'ai classé les jardins dans l'ordre du site. Pour vous balader avec moi, c'est maintenant. 

Botanic Box


Bubble

Ces "bubbles" n'ont malheureusment pas survécu très longtemps, on peut encore voir leur structure mais les fleurs ont séché depuis lontemps et ces bulles blanches posées dans le parc n'auront ravis les yeux des promeneurs que quelques jours à peine, aussi éphémères et poétiques que des bulles de savon.

Salix Colonia


Context


Pijnappel Kenis


Racines


Micro Cosmos

La plus poétique, mais aussi la plus fragile des installations de Landing, Micro Cosmos n'aura survécu que quelques jours face à la faune indigène... les plus véhéments contre ces fleurs ? Les vendeurs du marché aux puces...

Outbreak

Cette installation également a été enlevée, elle n'a duré que le temps des vacances de Disc-à-vrac.

Weed Pot

Ce pot, presque tout seul, dans une rue sans grand intérêt m'a déçu. Puis je l'ai revu aux Design Days et j'ai mieux compris son intérêt, dommage qu'il ait été aussi mal placé et trop seul.

Rolling Garden



Place de Parcs

Quand j'ai vu ces "bacs-jardins", je n'ai pas compris l'intérêt. Puis je me suis rendue compte du concept, j'ai éclaté de rire et je suis conquise. Chacun des bacs représente un parc à Genève, Bâle, Berne ou Zürich, comme si Lausanne, le temps d'un été, avait piqué un bout de parc pour le parquer dans une de ses rues. Contre le mur qui longe ces Places de Parcs, les photos des parcs amputés d'un de leur morceau. Le plus humoristique des jardins de Landing !
 

Garden Collective



Pick Up Flowers

Le plus visible et central, mais peut-être un de ceux qui m'a le moins intéressé, pourtant je l'ai côtoyé tout l'été depuis la Grenette, dommage, l'idée était bonne, mais les fleurs peu "appétissantes" durant l'été.

Swiss Hill


nPOD




Tohu Bohu

Le lieu le plus insolite, le plus photogénique, coup de coeur à ne rater sous aucun prétexte ! (La grille du Coteau de Couvaloup est ouverte jusqu'à 18h.)

Par monts et par vaux



Artistic Hospitality 

(dans l'Eglise Saint François)

 




Merci et bravo aux courageux qui ont fait toute la balade avec moi, j'espère vous avoir donné envie d'aller scruter ces jardins de plus près avant qu'ils ne disparaissent ! Moi je vais y retourner, encore et encore, à chaque occasion : vive Lausanne Jardins !

3 commentaires:

  1. Merci pour cet article, j'étais passée complètement à côté de Lausanne Jardins (les regardant de loin comme tu dis), ça me donne envie de m'approcher :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu ton article avec intérêt ;-) Comme tu le dis, il y a des réussites et puis des choses un peu bizarres, pas super intéressantes. Ce serait vraiment pas mal si le concept pouvait s'exporter, à Bruxelles par exemple !

    RépondreSupprimer