vendredi 19 juin 2015

Les nouveautés Instagram 2015



En décembre 2014, Instagram a dépassé le nombre d'utilisateurs actifs de twitter. Depuis, cette application innove pratiquement chaque mois avec des nouveautés. Que s'est-il passé en 2015 ?


Une nouvelle application externe : Layout


Après l'extraordinaire Hyperlapse, Instagram a lancé sa deuxième application externe qui permet cette fois-ci de faire des mosaïques. Pffff, encore une app de mosaïques pensez-vous tout haut ? Et bien oui, mais pas tout à fait. Comparée à d'autres applications qui permettent de faire des mosaïques d'images, c'est vraiment particulièrement bien fait au niveau de l'UX (expérience utilisateur), c'est à dire que c'est très très très pratique à utiliser, qu'on comprend en un clin d'oeil, que c'est très beau (minimaliste) et que l'intégration avec les autres applications (vos photos, instagram, etc.) est très bien faite. 

©blog d'instagram

J'ai rechigné au moins une demi-journée (pfff, encore une app de mosaïques, ça ne sert à rien) avant de l'adopter et de m'amuser avec à outrance, en particulier avec ses options de géométrie, car vous pouvez utiliser la même photo plusieurs fois, en la retournant.

Vous avez dit Shining ?
Etape 1
Etape 2
Etape 3

Cette application est désormais disponible gratuitement sur iOs et Android. Et depuis quelques jours, vous pouvez y accéder directement depuis votre application instagram, juste en bas de votre image, à droite, au moment de la sélection.




De nouvelles fonctionnalités d'éditions d'image


Trois nouveaux outils d'édition de couleur ont été ajouté à la palette aparue en 2014. Il s'agit des outils "couleur", "estomper" et "structure". 


La fonction couleur permet de colorer vos ombres (=zones foncées de vos images) et/ou vos lumières (=zones claires de vos images) à l'aide de huit teintes différentes, un aperçu du résultat grâce à une image de base très contrastée. Certains adorent, beaucoup détestent, je trouve personnellement pratique en cas de source de lumière colorée, ça permet de corriger un peu. Mais c'est à utiliser avec beaucoup de parcimonie.


Beaucoup plus utile, la fonction structure, en particulier pour les amateurs de nuages ou de nature en général. Attention, plutôt nocive aux visages, elle durcit les traits et amplifie les défauts de peau.


Quant à la fonction estomper, elle sera utile pour ceux qui aiment les images toutes douces, comme prises dans du coton. Exemple d'une utilisation systématique, qui donne un style intéressant. 

©Dana Fox/Wonderforest



De nouveaux filtres


Huit nouveaux filtres ont été ajoutés depuis décembre 2014 : Slumber, Crema, Ludwig, Aden, Perpetua, Lark, Reyes et Juno. On s'en fiche ? Oui, un peu. Depuis les outils d'édition d'image disponible dans l'application, nombreux sont les utilisateurs qui les privilégient aux filtres. Ce qui n'empêche pas instagram de continuer à en produire de nouveaux. 


Ce dont on ne se fiche pas, par contre, c'est qu'on peut maintenant ranger nos filtres par ordre de préférence ! En scrollant jusqu'au dernier filtre, vous trouverez le bouton "gérer". En cliquant vous arrivez sur un page qui vous permet de changer l'ordre des filtres, grâce à l'icône de gauche, et de muter les filtres que vous n'utilisez jamais, grâce à l'icône de droite, pour améliorer votre choix disponible rapidement. Instagram reste le média de l'instantané, il s'agit de nous faciliter la tâche pour aller vite, tout en nous offrant de nouvelles options.



Une nouvelle plateforme web


Instagram a longtemps été une application mobile sans plateforme web. Puis, ils ont créé une plateforme simplissime. Qu'ils n'ont plus touchée pendant plus d'un an, en voilà qu'en juin 2015, paf, nouveau design.



Plus minimaliste, comme il est de bon ton en 2015, mais les utilisateurs râlent contre ce fond gris clair qui ne permet plus de jouer de la même manière que l'ancien fond blanc. Mais à part le design, pour l'instant, presque rien n'a changé. Presque.



Recherche de #tags 


La grande nouveauté web, qui s'est passée avant la transformation du design, c'est la possibilité de faire des recherches de hashtags depuis la plateforme web. Ce qui est extrèmement pratique pour ceux qui utilisent cette plateforme pour travailler. Un exemple avec le tag de #LausanneàTable (attention, si les majuscules n'ont aucune importance, sur instagram, les accents font une différence !). L'url pour chercher des tags est toujours la même : 

http://instagram.com/explore/tags/ le tag que vous cherchez


L'autre nouveauté à propos des tags, c'est que dorénavant, les emojis peuvent être utilisés dans vos hashtags, et donc être recherchés comme tels. Avec une exception notable, l'aubergine. Pourquoi ? Par sa forme phallique, elle est utilisée aux Etats-Unis principalement pour décrire du contenu qui n'entre pas dans les règles d'utilisation d'instagram, en particulier le fumeux "no nudity" qui est appliqué à la tête du client. D'autres mots avaient déjà été censurés des fonctions de recherche (tels que justement nudity et autres mots anatomiques s'y rapportant), certains dénoncent le fait que par contre d'autres recherches soient toujours possible (#riffle et autres tags liés aux armes), mais c'est la première fois qu'un légume fait l'objet d'une censure directe à ma connaissance.


Si les emojis vous passionnent je vous recommande ce très sérieux rapport de 19 pages les concernant exclusivement. Vous devriez d'ailleurs trouver dans vos claviers aujourd'hui ou dans les jours qui viennent les très utiles au quotidien emojis tacos, burrito, hot-dog, champagne, fromage et licorne.



Et la suite ? Du business, du business et encore plus de business.





La publicité est sur instagram (dans certains pays) depuis 2 ans, et elle s'étend, progressivement, à toutes les régions linguistiques. Apparemment ça cartonne car Instagram propose sans cesse de nouvelles fonctionnalités telles que les "Carousel ads", des publicités qui se dévoilent en plusieurs images en glissant sur le côté. Avouez que ça a plutôt de la gueule.




Le bouton "Shop now" va également faire son apparition bientôt (comme pour Pinterest), évidemment d'abord aux Etats-Unis. 


En bref, en plus de devenir le plus populaire des réseaux sociaux, après facebook, Instagram est en train de devenir une puissance commerciale, là où certains cherchent encore comment rentabiliser leur succès. Vous n'avez pas fini d'entendre parler d'instagram. 


1 commentaire:

  1. Hello ! Sais tu comment personnaliser vraiment un lieu ? Et non devoir choisir dans la liste existante ? Avant, on pouvait facilement... Met j !

    RépondreSupprimer