vendredi 16 octobre 2015

Pourcentage de femmes aux Elections Fédérales 2015


Il y a quatre ans, lors de la dernière élection pour le Conseil National, j'avais écrit un article où j'analysais les taux de candidatEs parmi les listes présentées. Les résultats n'étaient pas fameux, plusieurs partis n'avaient aucune candidate, sur 22 listes, seules 4 comportaient au moins 50% de femmes (La Gauche - solidaritéS, le Parti socialiste vaudois, Les Verts et les Jeunes Verts). Dans cet article, j'expliquais aussi rapidement comment fonctionne le vote par correspondance en Suisse, si vous n'êtes pas familier avec le processus, n'hésitez pas à aller le relire. 

En particulier le fait qu'il existe des listes vierges, sur lesquelles on peut panacher les candidat-e-s de différentes listes pour en créer une nouvelle. C'est ce que je fais, en y inscrivant que des noms de femmes, pour contrer le trop faible pourcentage de candidates. A ceux qui m'accusent de manière ridicule de défavoriser les hommes, je vous promets que lorsque le pourcentage de candidates atteindra le 50% dans tous les partis, j'arrêterai de choisir uniquement des femmes.

Pourcentages de femmes dans les listes à l'élection du Conseil National 2011

Quatre ans plus tard, il est temps de renouveler notre Conseil National, et temps pour moi de me soumettre au même exercice, malheureusement toujours autant déprimant, du décompte des candidatEs parmi la forêt de candidats.

Premier constat, si en 2011 on arrivait à pitoyable moyenne de 29% de candidatEs, 2015 ne fait guère mieux avec un maigre 31,5%. Par contre, des deux Partis à 0% de femmes dans leurs listes en 2011 un seul est à 0% cette année, c'est le Parti Nationaliste Suisse. Trêve de suspense, voici les pourcentages de femmes dans les listes vaudoises pour la votation pour le Conseil National en octobre 2015 (roulements de tambours) : 

  • 56% Jeunes Vert-e-s Vaudois-e-s - 10/18 (femme en tête de liste)
  • 50% Jeunesse Socialiste Vaudoise - 9/18 (femme en tête de liste)
  • 50% Parti socialiste vaudois - 9/18 (femme en tête de liste)
  • 50% Les Verts - 9/18
  • 50% PDC - 9/18
  • 44% POP - solidaritéS - 8/18
  • 39% PLR Innovation - 7/18
  • 39% Verts'libéraux - 7/18 (femme en tête de liste)
  • 38% Valeurs chrétiennes - Parti évangélique - 5/13
  • 36% 60+ PDC - 4/11
  • 33% PBD Vaud - centre droit moderne - 6/18 (femme en tête de liste)
  • 27% PLR Les Libéraux-Radicaux - 5/18
  • 25% Parti Pirate Vaudois - 2/8
  • 25% LES INDEPENDANTS VAUDOIS - 1/4
  • 22% Jeunes UDC Vaud - 4/18
  • 22% PLR Jeunes libéraux-radicaux Vaud - 4/18 (femme en tête de liste)
  • 22% Jeunes PDC - 2/9
  • 20% Action Nationale - Démocrates Suisses-VD - 2/10
  • 18% Liste du Vote Blanc - 2/11
  • 18% ECOPOP - 2/11
  • 18% Valeurs chériennes - Union Démocratique Fédérale - 5/13
  • 17% UDC Vaud - 3/18
  • 0% Parti Nationaliste Suisse


Les femmes représentants (plus de) 50% de la population, si l'on se fie à ces chiffres, seuls 5 listes, de 3 partis, mériteraient nos votes : le PS, les Verts et le PDC. Toutefois le PDC et ses trois listes cumule à une moyenne de 36%. Vous savez donc pour qui j'ai voté, les candidadEs VertEs et PS sur les 4 listes qui dépassent les 50%, je ne vois pas d'autre choix possible pour être représentée par des personnes qui sont conscientes du problème et agissent pour que les femmes soient représentées partout.


Quelques remarques complémentaires :

  • Le très jeune Parti Pirate avait le résultat abominable de 0% de candidates en 2011, en 4 ans, il a réussi à remonter la barre et navigue aujourd'hui avec un quart d'équipage féminin, je lui donne encore quatre ans pour arriver à la parité, et je salue son effort !
  • Le PLR présente 3 listes, les Jeunes, le PLR classique et le PLR Innovation pour une moyenne de 29% de candidatEs, pour un parti qui se veut jeune et innovant, c'est plutôt catastrophique.
  • Le PDC quant à lui présente 3 listes, la liste classique, la liste jeune... et la liste 60+. Alors que nous sommes majoritairement gouvernés par des vieux mâles, ce parti estime important d'en rajouter pour encore mieux les représenter ? Je ne comprends pas.


Pourquoi j'insistais sur le côté femme en tête de liste ? Parce que seule(s) la première ou les premières places des listes qui auront récolté beaucoup de suffrages seront élues. Si un parti ne prétend qu'à un siège, le fait de mettre une femme en tête de liste permettra qu'elle soit élue, si les candidates ne sont positionnées qu'en fin de liste, elles ont très peu de chance de devenir nos représentantes. Dans le même esprit, il est donc important, pour une bonne représentativité des sexes, d'avoir non seulement un bon pourcentage de femmes, mais également un panachage des listes. Plusieurs partis jouent le jeu jusqu'au bout, et prouvent ici encore leur volonté d'améliorer la parité de manière concrète. Voici donc les listes, une par une, où les candidatEs sont entourées en couleur. 

Sur les images ci-dessous, grâce à la position des candidates, vous remarquerez immédiatement qui a fait, ou non, l'effort du panachage et des têtes de liste féminines. (Pardon pour la piètre qualité des photos, je tenais à publier cet article au plus vite, pour les voir plus en détails, il suffit de cliquer dessus, elles s'afficheront en grand et vous pourrez les consulter comme un diaporama.)












En conclusion, la situation n'est guère brillante pour la représentativité des femmes en Suisse. Et encore, je ne parle pas de minorité, mais de la moitié de la population, que je peux repérer facilement grâce à leurs prénoms et au féminin de leurs corps de métier. Si l'on cherchait à faire le même calcul de pourcentage pour des minorités tel que les candidats avec un handicap, les candidats issus de l'immigration, les candidats non-hétérosexuels, etc., les chiffres seraient probablement ridicules (et encore plus déprimants).

Nous sommes dans un des rares pays au monde qui pratique la démocratie directe, ce sont ces représentants élus qui vont forger nos lois et orienter la politique de notre pays durant les quatre prochaines années, ils continuent à être majoritairement des hommes, blancs, cinquantenaires, et ça continue de me déprimer.


N'hésitez pas à me faire des remarques dans les commentaires si j'ai fait une erreur de calcul, je la corrigerai au plus vite !

2 commentaires:

  1. J'ai fait le même constat (les politiciens sont des hommes, et vieux, et je ne me sens pas représentée). Cette fois je n'ai donc que voté pour des femmes de moins de 40 ans. Malheureusement, maintenant que je lis ton article, je vois le problème de "tête de liste" et l'importance de voter pour un parti qui se préoccupe de cela... Je ferai mieux la prochaine fois... merci pour ces Infos !

    RépondreSupprimer
  2. Quel boulot! moi aussi je panache les listes pour les féminiser un max, même si c'est un peu débile, c'est ma contribution vers plus d'égalité! mais bon je suis d'accord, les résultats sont affreusement déprimants...

    RépondreSupprimer