jeudi 26 mai 2016

L'algorithme Instagram, qu'est ce que ça change ?


Dans mon précédent article sur le nouveau design d'instagram, je vous disais qu'ils avaient changé de look mais rien d'autre. Mais ça y est, instagram a aussi changé sa timeline. On est passé d'une timeline chronologique, à une timeline "algorithmique". Qu'est ce que ça veut dire ?
  • L'ordre des images que vous voyiez sur votre timeline n'est plus chronologique.
  • Un algorithme étudie vos interactions avec différents comptes et types de contenu afin de vous montrer en priorité ce qui vous intéresse le plus... selon ses calculs.


Conséquences pour les utilisateurs


  • Il va falloir "enseigner" vos préférences à l'algorithme, et donc interagir face au contenu que vous appréciez, afin qu'il décide de vous le montrer. 
    Il ne faut donc pas hésiter à liker les images des personnes que vous appréciez suivre, même celles qui parfois vous plaisent un peu moins. Il va falloir vous restreindre de liker tout ce que vous trouvez "joli" mais moyennement intéressant, sinon vous ne distinguerez plus ce qui vous intéresse du reste.

    C'est le plus gros problème de ce système, comme pour facebook, le "like" ne veut plus dire "j'apprécie" mais "ça m'intéresse, tu as compris petit robot ? Ce contenu m'intéresse et j'aimerais que tu continues à me montrer des contenus similaires." Chaque interaction devient donc un moment où l'on interagit avec une ligne de code (enfin, de très nombreuses lignes) mais plus vraiment avec le créateur du contenu proposé.
    C'est problématique et effrayant pour énormément de gens qui n'y ont jamais réfléchi, mais en fait on est déjà tous habitués à le subir sur facebook, avec plus ou moins de plaisir. Nos interactions (et nos non-interactions) sont là pour renseigner constamment sur nos centres d'intérêt. Je ne vous fais pas le couplet du "si c'est gratuit, c'est que c'est toi le produit", vous avez tous compris. Et en fait, si on n'y pense pas... ça marche aussi !



    • Si des comptes vous tiennent particulièrement à coeur, pour des raisons privées ou pour une veille professionnelle, vous pouvez recevoir des notifications à chaque fois qu'ils publient une image en vous abonnant. Vous vous souvenez de l'épidémie de "abonnez-vous pour ne rien rater" dès l'annonce du passage à une timeline algorithmique ? Et bien c'est le moment, ça y est. Deux possibilités : depuis la page d'un compte ou depuis une image.


    • Le "reach" des publications va drastiquement baisser. Le "reach" = combien de personnes vont voir votre contenu. Mais on peut payer pour que ce ne soit pas le cas...

      Pour les nouveaux comptes, il sera beaucoup plus dur de "construire une audience" à la création d'un compte, car les interactions seront faibles. Il faudra donc faire beaucoup d'auto-promo, pour les privés, et en passer, forcément, par la publicité, pour les comptes pro.

      La publicité qui se gère directement depuis facebook, évidemment. C'est la principale, si ce n'est la seule, raison de ce changement : inciter les marques à payer pour de la publicité.




    Est-ce que tout ça va bouleverser instagram ?


    Oui. Déjà son nom est usurpé depuis hier, instagram n'est plus "insta". Une des deux composantes de son histoire, une grande partie de ce qui a fait son succès, le fait de pouvoir voir des photos instantanées de partout sur la planète, n'est plus. C'est remplacé par des "trendings" (tendances) décidées par le fameux algorithme.
    C'est terrible horrible ? Je ne sais pas, ça fait plusieurs mois que c'est le cas pour les onglets de recherche, vous en êtes-vous rendus compte ?

    Ce qui est sûr par contre, c'est qu'il sera d'autant plus important pour les organisateurs d'événements de mettre leur #hashtag dédié très en vue afin de pouvoir suivre ce qui se publie sur leur événement. Mais finalement, ça ne change rien, ceux qui ont tout compris vont continuer de la même manière, les autres vont par contre avoir un peu plus de mal qu'avant.


    Le vrai danger pour Instagram, par contre, c'est que votre timeline devienne plus monotone et que donc vous y passiez moins de temps. Sauf que c'est déjà le cas. De très nombreux utilisateurs sont là uniquement pour faire leur auto-promo et ne réagissent que très rarement aux publications des autres. (Il suffit d'observer certains comptes qui ont très peu d'abonnements mais des centaines de photos publiées, ceux qui ne répondent pas aux commentaires, etc.) Pour eux, à part une baisse de reach, rien ne va changer.
    Pour ceux qui aiment passer du temps à observer leur timeline par contre, il va falloir un temps d'adaptation, réapprendre à interagir, peut-être faire du tri parmi vos abonnements pour ne garder que ceux qui vous intéressent le plus.



    C'est pour les professionnels que ça change le plus de choses, ça va devenir plus compliqué, car la tentation de promouvoir du contenu pour atteindre un plus grand reach va devenir extrêmement forte, tous les consultants en marketing vont d'ailleurs vous recommander fortement de le faire.
    Mais attention, instagram reste un outil fortement ancré dans une logique communautaire, de très nombreux utilisateurs vont être de plus en plus réfractaires aux contenus sponsorisés qui ne respectent pas les codes d'instagram et les publicités pures, le marketing sans prise en compte de l'outil particulier, risquent d'avoir un effet plus négatif que positif, c'est-à-dire des personnes qui se désabonnent ou carrément bloquent des comptes qui publient ce genre de contenu.

    Ce qui s'observe déjà sur facebook !
    Vous pouvez voir assez rapidement qui sponsorise de manière brutale son contenu en observant le ratio entre le nombre de "likes" sur une page ou un événement et le nombre d'interactions. Si un événement a plusieurs milliers de personnes "intéressées", mais que sous les publications il y a 3 "likes" qui se battent en duel, c'est que l'événement a été très largement sponsorisé, donc il a atteint énormément de personnes qui se sont inscrites parce que pourquoi pas, mais qui ne viendront pas et n'ont en fait aucun intérêt pour cet événement en particulier. C'est super pour vendre un événement à des sponsors ("regardez, on a 6'000 personnes qui vont venir" -rappel : le nombre de personnes "intéressées" à un event ne veut pas dire que ces personnes vont se déplacer pour venir-), mais ça ne veut rien dire quant à l'intérêt réel des gens pour un événement. Le problème : il y en a tellement qui sponsorisent, que si on ne le fait pas, ça devient difficile. Et voilà comment facebook a gagné. Mais voilà aussi comment les gens commencent à se lasser et à refuser toutes les invitations à des événements facebook.





    Pour instagram, le phénomène sera probablement très similaire, mais beaucoup plus rapide, car la base communautaire est très forte et attachée à son outil, alors que pour facebook les gens y sont souvent par défaut, parce que tout le monde y est. Il conviendra donc de faire très attention à ce que vous décidez de sponsoriser, comment, sous quelle forme et auprès de qui.



    Conseils pour sponsoriser votre contenu


    • Utilisez les codes d'instagram : photos sur le vif, garder l'esthétique habituelle de vos images, pas trop d'éléments graphiques (qui font "pub"), profitez de la vidéo.

    • Choisissez précautionneusement votre public cible : plus il y a de monde, plus vous risquez d'ennuyer les gens, plus c'est ciblé, plus vous avez de chance que les gens soient réellement intéressés par votre contenu.

    • Observez ce qui est fait de mieux pour vous en inspirer. Pour cela, rien de plus efficace que de s'abonner au blog "Instagram for Business". Un exemple ci-dessous avec la magnifique marque "Wool and the Gang" dont une grande partie de l'image a été construite sur Instagram et dont les publicités sont toujours un régal.
    • Et enfin, surtout, toujours, continuez à vous amusez avec l'outil ! Si ce n'est pas le cas, ça se voit, et ça aura l'effet inverse.







    Liens utiles :





    Je suis prête à répondre à des questions générales ou à lire votre désespoir algorithmique, mais je ne vais pas répondre à vos questions professionnelles sur comment faire de la pub... parce que c'est un métier et que ce blog est mon loisir.
    N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez une formation complète sur cet outil (en Suisse Romande) ;-)

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire