dimanche 7 février 2010

L'assassin royal de Robin Hobb



L’assassin royal de Robin Hobb (13 tomes)

Robin Hobb a écrit les 6 premiers tomes, puis Les Aventuriers de la mer, puis elle a écrit les 7 derniers tomes. C'était donc plutôt bien de lire Les Aventuriers de la mer en premier, ça permet de comprendre l'enjeu des dragons de Terrilville pour les derniers tomes. Je suis très heureuse d'avoir découvert cet auteure de Fantasy. J'envie ceux qui vont la découvrir, j'aimerais tant pouvoir redécouvrir tout ça comme si c'était la première fois. Je me réjouis de pouvoir relire ces sagas dans 5 ou 10 ans, quand j'en aurai oublié les détails.
Les deux sagas se situent donc dans le même monde, très cohérent, mais elles sont très différentes. Les Aventuriers de la mer comporte plusieurs héros, femmes et hommes, ayant différentes fonctions, âges et caractères. Dans L'Assasin royal les rôles de femmes sont également importants, mais il y a un héros principal et non plusieurs voix. FitzChevalerie est attachant, complexe, courageux mais terriblement énervant car trop orgueilleux, refusant de faire confiance et pourtant souvent naïf, mais tout cela le rend encore plus touchant. Arriver au 12e tome est une souffrance, on sait qu'il nous reste très peu de temps à le côtoyer. Entamer le 13e est encore pire, on a envie de le faire durer, encore et encore, et pourtant on ne peut s'empêcher de le dévorer.



Retour au pays de Robin Hobb

Prologue aux Aventuriers de la mer où l'on apprends comment les premiers colons Jamaliens se sont installés dans le Désert des Pluies et l'on soulève un peu le voile du lien entre les Anciens et les Dragons.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire