mardi 29 juin 2010

My Blueberry Nights



film


My Blueberry Nights (Wong Kar Wai, HK-Chine-France, 2004)

Wong Kar Wai fait son film américain, presque un road movie. Serait-ce un passage obligé ? (Je pense à Kusturica et son Arizona Dream) On y retrouve ses couleurs, ses personnages tous torturés, ses lenteurs magnifiques, ses ralentis émotifs, ses flous percutants, ses gros plans graphiques et sa direction d’acteur brillante. Les personnages sont touchants et on a envie de les suivre mais l’histoire importe peu. Nora Jones est parfaite, j’espère qu’elle retentera l’expérience. Nathalie Portman est délicieusement décalée en gouailleuse marginale. Vous l'aurez compris, il faut être d'humeur à se laisser emporter par ce maître esthétique, à supporter des lenteurs et des flous. Si ce n'est pas le cas, passez votre chemin. Mais vous rateriez un très bel exemple de ce que le médium cinéma peut produire comme registres émotionnels.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire