mardi 4 décembre 2012

Skyfall by O.P.I.


Entre OPI et Hollywood c'est une longue histoire d'amour. De très nombreuses collections sont inspirées de films ou de stars hollywoodiennes. On fait pas dans la dentelle, c'est toujours du très bankable. Cette fois-ci c'est le dernier James Bond qui a eu droit à sa collection et bien que dubitative devant les premiers visuels, j'ai encore une fois succombé au coffret de mini-vernis.


Pleins feux sur The World is Not Enough, sublime argenté tirant très légèrement sur le rose, si vous ne deviez en avoir qu'un de cette collection, ce serait celui-là.


The Spy Who Loved Me est un rouge plutôt froid, joyeux, festif, qui s'accorde à merveille avec GoldenEye qui dépose des paillettes dorées tellement fines qu'on dirait presque des flakies minuscules, aucun relief à déplorer (et donc, je suppose, un démaquillage plus facile que la plupart des vernis à paillettes, si ce n'est pas le cas, je viendrai vous prévenir).


Tant qu'on est dans l'étalage, j'en profite pour vous montrer les bagues que je me suis offertes à Istanbul, façon Pshiiiit je trouve qu'effectivement ça habille très facilement des photos de manucures.


Et demain, manucure de Noël.

1 commentaire:

  1. Je suis fan de tes bagues, elles sont magnifiques! Et ce vernis rouge me fait gravement de l'oeil... Belle fin de semaine à toi

    RépondreSupprimer