jeudi 2 janvier 2014

La Grand Place, le Manneken Pis et le Musée de la Ville de Bruxelles


La Grand Place de la Ville de Bruxelles est classée au patrimoine mondial de l'Unesco et elle le vaut bien. Monsieur Tout-le-Monde a eu la brillante idée de nous proposer d'aller voir les lumières de la place et j'ai été esbaudie de tant de splendeur. Imaginez cette place, remplie de monde, son sapin qui clignote, ses façades majestueuses éclairées et soudain, une musique élégante retentit et c'est parti pour un light show de plus de 20 minutes. Vous ne me croirez peut-être pas si je vous dis que j'ai drastiquement sélectionné les photos ci-dessous, j'en avais environ 8 fois plus... 


Monsieur-tout-le-Monde a fait encore plus de photos que moi.

 



Mais cette place est tout aussi belle de jour. Je ne connaissais pas bien son histoire, apparemment tout à fait représentative de la culture de cette ville, et nous avons donc décidé d'aller visiter le Musée de la Ville de Bruxelles, situé sur la Grand Place même, dans la Maison du Roi en face de l'Hôtel de Ville. Je trouve d'ailleurs dommage que cette Maison du Roi soit souvent boudée par les photos qui lui préfèrent l'aiguille de l'Hôtel de Ville, pour ma part je trouve son style néo-gothique tout à fait fascinant !




Dans ce musée, sur trois étages (pour la modique somme de €4, ou même de €0 le 1er dimanche de chaque mois, ça change des 15 euros pour des briques de glace ou de plastique...) s'étalent des siècles d'histoire, et c'est très intéressant. Je ne dirais pas que toutes les pièces présentées m'ont fascinée, mais j'ai beaucoup appris et j'ai passé quelques heures très agréables.


Au rez-de-chaussée sont présentées les pièces les plus antiques, des bas-reliefs, des retables, de nombreuses statues originales. Au premier étage, on plonge dans l'histoire de la ville et du bâtiment lui-même, avec plusieurs maquettes fascinantes montrant les développements de la ville, ainsi que de nombreuses pièces racontant ses personnages et événements historiques. On présente aussi quelques maquettes des bateaux qui naviguaient jusqu'à Bruxelles et des exemples d'artisanat. C'est très bien raconté, avec plein d'explications multimedia plutôt bien foutues pour les plus réticents à lire les légendes.

Mais QUI a besoin de bottes d'asperges en porcelaine ?
L'incendie de Bruxelles dont découle une grande partie de sa géographie actuelle.

Au deuxième et dernier étage, l'exposition consacrée à la ville continue, mais il y a aussi une pièce très particulière, celle dédiée aux costumes du Manneken Pis. Quand on m'a raconté ça pour la première fois, que les costumes étaient carrément gardés dans un musée, j'ai trouvé ça ridicule. J'avais tort. La plupart de ces costumes sont très anciens, cousus main, et au final de véritables petits trésors qu'il convient de protéger et d'exposer avec précaution. J'ai adoré voir ça au final, et je n'en ai trouvé ce petit bonhomme que plus attachant. Ce musée sans prétention est très agréable à visiter, parfois un peu vieillot et avec muséographie lumineuse pas toujours pertinente, il réussit néanmoins à éclairer les nombreux siècles d'histoire de cette ville intelligemment et j'y ai pris beaucoup de plaisir !


Si vous y allez, ne ratez surtout pas les deux films qui se succèdent à l'arrivée au 2e étage, l'un raconte (et déconstruit) les multiples légendes autour du Manneken Pis et l'autre montre les touristes vus depuis le Manneken Pis, c'est un documentaire comme j'aimerais en faire, un vrai bijou.


Tant qu'on y est, je ne résiste pas à vous montrer le Manneken Pis de Noël et son compagnon quelques rues plus loin, le moins connu Zinneke Pis. La Janneke Pis sera pour le prochain voyage.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire