mercredi 28 mai 2014

Bilan : bel effort


Bilan est un magazine bi-mensuel suisse romand de très bonne facture qui parle des actualités économiques, entrepreneuriales, technologiques, de Suisse, d'Europe et du monde. Ils sont également présents et très actifs sur les réseaux sociaux (facebook, twitter, linkedin, pinterest) (si, si, pinterest, même qu'ils sont plutôt très doués à cet exercice !).

Dans leur numéro de juin 2014, leur grand dossier, leur éditorial et leur couverture, sont dédiés aux femmes entrepreneures, en particulier dans le monde de la technologie, l'article s'intitule "Technologie/Entrepreneurship : les femmes prennent le pouvoir" (je mettrai le lien dès qu'il sera en ligne, en attendant, voici l'Edito de Stéphane Benoit-Godet, rédacteur en chef). Le dossier est développé sur 13 pages (on peut compter 15, avec la couverture et l'édito, sur un total de 68 pour le magazine complet), c'est donc un long dossier, avec des interviews, des portraits, des statistiques. Un article intéressant, fourni, qui fait plaisir à lire. Bravo Bilan, on en veut encore des sujets du genre.

Mais, cher Bilan, vu que vous vous êtes penchés sur le sujet, je me suis penchée sur votre cas. Dans le même magazine, si l'on fait abstraction du sujet phare, et des photos de vos journalistes, j'ai compté le nombre de photos comportant un personnage masculin ou féminin, que ce soit dans vos articles ou dans vos publicités. Il y a 53 sujets masculins et 19 sujets féminins (j'ajoute que la plupart des sujets masculins sont, évidemment, des chefs d'entreprise et que sur les 17 sujets féminins, 2 sont des ouvrières de chaîne).
A titre de comparaison, dans votre édition précédente, il y a 52 photos comportant un sujet masculin et 14 photos comportant un sujet féminin.

Vous me rétorquerez probablement que c'est bien pour ça que votre dossier principal couvre ce sujet, qu'on est dans un système où les hommes sont largement majoritaires, et que donc, vous ne faites que représenter la réalité. Certes. Mais vous avez également une responsabilité, celle de présenter des modèles pour celles et ceux qui voudraient, un jour, devenir les entrepreneurEs dont vous parlez dans vos pages.

Allons un peu plus loin, parmi votre pool d'experts, je salue la diversité d'âges, de sujets traités et de tons. Je lis d'ailleurs ces rubriques très régulièrement. Mais sur 61 experts, vous comptabilisez 51 hommes et 10 femmes, je ne vous ferai pas l'affront de jouer aux statistiques, vous comptez certainement mieux que moi. (Et je ne parle pas de diversité ethnique, ce n'est pas le sujet du jour, mais bon, ahem.)

Votre magazine reste un magazine très masculin et mériterait d'être enrichi de nouvelles présences féminines, tant au niveau de vos experts, que dans les personnalités que vous mettez en avant dans vos pages. J'ai néanmoins remarqué que ces dernières années votre magazine s'était amélioré à ce sujet, mais il vous reste encore du chemin.

Si je vous écris tout ça c'est parce que je vous aime bien, Bilan, vous faites du bon boulot sur les réseaux sociaux et c'est suffisamment rare dans les médias en Suisse Romande pour être souligné. Votre ouverture d'esprit sur les sujets autour de l'économie pure m'est tout à fait sympathique, même si nous ne sommes pas souvent du même avis, je parcours toujours votre contenu avec intérêt. Je salue et je vous remercie pour ce grand dossier sur entrepreneuriat au féminin. Et je me réjouis que vous alliez encore plus loin.


*****

Pour ceux qui auraient envie d'encore un peu de féminisme, deux articles lus aujourd'hui qui m'ont particulièrement touchée :

Et pour la Suisse Romande, un décompte du même genre que j'avais fait concernant les dernières élections aux Conseil National et des Etats. Vivement 2015 que je puisse comparer les scores des partis, Pirates, je compte sur vous pour faire mieux !

2 commentaires: