lundi 19 mai 2014

La meilleure façon de faire lire un livre, c'est d'en parler.

La meilleure façon de faire lire un livre, c'est d'en parler. Ces quelques mots résument l'esprit de La Pause de Décapage que je découvre à l'instant, mais qui existe depuis 2005. Décapage est une revue littéraire dont j'avais beaucoup apprécié quelques exemplaires quand je lisais du papier des magazines. J'ignorais que La Pause se déclinait également en format web.

L'idée est simple et percutante, une case graphique répétée, un dialogue autour d'un bouquin, entre une personne qui l'a lu et qui essaie de donner envie de le lire à l'autre. Et ça marche, en tout cas sur moi. Pas de grand discours critique, pas de quatrième de couv' qui dévoilerait l'intrigue, même pas d'image de la couverture. Juste le titre, l'auteur, la maison d'édition, le prix... et le dialogue bd.

Exemple avec Souviens-moi d'Yves Pagès ...

En attente de l'aimable autorisation de La Pause de Décapage,
c'est tout petit exprès pour que vous alliez lire chez eux !

... ou avec leur dernière Pause en date, Le Reste de sa vie d'Isabelle Marnier ...

En attente de l'aimable autorisation de La Pause de Décapage, 
c'est tout petit exprès pour que vous alliez lire chez eux !

... deux ouvrages que je vais m'empresser d'aller acheter chez mon libraire. Ce format est magnifique, j'espère qu'il vous plaira autant qu'à moi !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire