jeudi 18 août 2016

Lemonies ou comment faire de la pâtisserie américaine



Internet c'est la plus belle invention du monde pour les amateurs de cuisine, on peut aujourd'hui trouver des recettes de partout sur la planète. Une des blogosphère les plus active est la blogosphère culinaire, c'est une mine de recettes, parmi lesquelles il faut séparer les joyaux du charbon. Le plus intéressant pour moi, c'est découvrir des recettes venues d'ailleurs, Asie, Amérique du Nord et Latine, Afrique, Océanie ; en théorie, plus aucune cuisine n'est impossible à atteindre, même celles qu'on n'a jamais goûtées auparavant ! 

Mais ce serait oublier les différences culturelles que de dire qu'elles seront toutes faciles à reproduire. A la difficulté à trouver certains ingrédients, s'ajoute une des plus récurrente : le fait que certains pays résistent encore et toujours au système métrique.

En Europe, nous avons tendance à calculer la masse de nos aliments en les pesant, ce qui rend la pâtisserie un peu fastidieuse pour les néophytes. Dans les pays qui n'utilisent pas le système métrique, comme les Etats-Unis, les mesures sont faites en volume, c'est beaucoup plus rapide, et moins impressionnant pour un débutant, de remplir une tasse de farine que de peser 125gr de farine.

Ce qui implique également des cultures pâtissières très différentes des deux côtés de l'Atlantique. De notre côté on a toujours l'impression que la pâtisserie se doit d'être d'une précision grammesque infaillible, que le moindre petit changement va faire rater toute l'opération. C'est effectivement le cas pour certaines réalisations techniques (Esme, si tu me lis, bisous), mais pour la plupart des "gâteaux de ménagères" (bienvenue dans les années 50) on peut allègrement opérer des substitutions, ou décider de baisser la dose de sucre ou de gras dans certaines recettes (surtout celles qui viennent de l'autre côté de l'Atlantique).

Si vous trouvez une recette que vous avez envie d'essayer, mais qu'elle est rédigée avec des "cups", deux solutions : convertir les "cups" en grammes et litres, ou s'acheter un set de "cups" à l'américaine.

Je vous propose une troisième alternative : créer une "cup" avec ce que vous avez dans vos placards. Ce qui va vous prendre 10 minutes environ, et vous serez parés pour toutes vos prochaines envies de pâtisseries US trouvées sur pinterest.



Comment faire une cup



Matériel


  • un verre translucide pouvant contenir au moins 2dl de liquide : il peut être en plastique, il doit être facilement lavable et pas trop étroit, ce sera votre future "cup"
  • un autre récipient
  • une balance précise
  • 2 dl de lait (ou un autre liquide, mais il doit être opaque)
  • un feutre indélébile
  • envie de boire un verre de lait



Poser la future cup sur la balance. 

Ajouter 180 grammes, précisément, de lait. Marquer la hauteur du liquide à l'aide de traits d'environ 1 cm. Le faire à plusieurs endroit autour du verre pour une meilleur lisibilité quand vous vous en servirez. Ce trait sera le repère pour "1 cup".


Remettre le lait dans l'autre récipient. Reposer le verre sur la balance et remplir de 90 grammes, précisément, de lait. Marquer de traits autour du verre. Ce repère sera celui pour "1/2 cup".


Remettre le lait dans l'autre récipient. Reposer le verre sur la balance et remplir de 60 grammes, précisément, de lait. Marquer de traits autour du verre. Ce repère sera celui pour "1/3 cup".


Remettre le lait dans l'autre récipient. Reposer le verre sur la balance et remplir de 45 grammes, précisément, de lait. Marquer de traits autour du verre. Ce repère sera celui pour "1/4 cup".


Boire le verre de lait.

Pour les autres mesures typiques des recettes US :
  • 1 tablespoon (tblsp) = 1 cuillère à soupe
  • 1 teaspoon (tsp) = 1 cuillère à café
  • 1 oz = c'est très simple : demandez à vos amis américains de voter pour Donald Trump, ainsi le pays s'effondrera et ils passeront enfin au système métrique (en vrai c'est environ 28 grammes ou 29 millilitres, bref, c'est pénible à calculer).



Pour fêter nos nouvelles cups, je vous propose une recette super facile et très rapide à réaliser, même si vous n'avez jamais fait de pâtisserie de votre vie : des Lemonies, c'est-à-dire des brownies au citron. J'ai adaptée cette recette d'un blog US non seulement en quantités (je vous les donne ici en cups et en système métrique), mais aussi en saveurs. Par exemple, un palais US ne comprend apparemment pas une pâtisserie s'il n'y a pas d'extrait de vanille dedans, mais ce goût de vanille artificiel n'est définitivement pas nécessaire partout, et surtout pas ici. Un palais européen appréciera mieux l'acidité et l'amertume du citron. Dans la plupart des recettes que j'adapte, je baisse d'un tiers ou parfois de moitié le sucre, pour celle-ci, j'ai également augmenté le nombre de citrons (1/3 en plus), et ajouté de la poudre de chocolat blanc, parce que j'adore ça. Si vous êtes hypersensibles à l'amertume, il suffit de baisser la quantité de zestes.


Lemonies




Ingrédients


  • 125gr / 1 cup de farine blanche
  • 100gr / 2/3 cup de sucre blanc (un autre sucre va rendre vos lemonies trop foncés)
  • 150gr / 1,5 cup de sucre glace
  • 150gr / 2/3 cup de beurre (bon, là, c'est beaucoup plus facile de regarder les graduations sur votre plaque de beurre que de peser ou de mettre dans une cup, l'astuce ne sert donc à rien)
  • 50 gr / 1/3 cup de poudre de chocolat blanc (facultatif)
  • 2 gros oeufs
  • 1cc de sel
  • 1cc de poudre à lever ou bicarbonate
  • le zeste de 2 citrons (bio)
  • le jus de 3 citrons (bio)


Ustensiles


Un four et une plaque chauffante
Un grand bol pour tout mélanger
Un fouet
Une petite casserole
Un grand moule plat (une petite plaque à tarte peut faire l'affaire, un plat à gratin aussi)
Du papier aluminium ou parchemin
Une râpe pour le zeste
Votre cup ou une balance

Durée


Préparation : 5 minutes
Cuisson : 20 minutes
Repos : 30 minutes
Glaçage : 5 minutes
Séchage : 45 minutes
= 1h45 dont 10 minutes d'activité en cuisine (en comptant large)

(Si cette nouvelle rubrique vous plaît, je tenterai de l'intégrer à mes prochaines recettes de manière systématique, comme je le fais déjà pour les ustensiles.)


Recette



Préchauffer le four à 180 degrés ou 350 Fahrenheit (pour calculer la conversion, google est votre ami).

Faire fondre le beurre à feu doux dans une petite casserole. (Si vous avez un micro-onde ça fait très bien l'affaire.)

Mélanger la farine, le sucre, le sel, la levure, le zeste d'un citron et le chocolat blanc en poudre dans un grand bol avec un fouet.

Ajouter le beurre fondu, les deux oeufs et le jus de 2 citrons. Bien mélanger jusqu'à ce que tout soit homogène.

Mettre du papier d'aluminium ou parchemin dans votre moule et verser le mélange. Il doit faire entre 1,5 et 3 cm d'épaisseur.

Enfourner pendant 20-25 minutes. Dès que c'est un tout petit peu doré sur le dessus et que la lame d'un couteau plongée dans le mélange ressort sèche, c'est cuit.


Sortir votre lemonies grâce au papier d'alu ou parchemin, le poser sur une grille et laisser refroidir. On voit bien ici la texture légère et un peu spongieuse. C'est elle qui va permettre d'absorber le glaçage au mieux, et de conserver ces lemonies plusieurs jours sans qu'ils ne sèchent.


Dans un bol, mélanger le sucre glace, le zeste d'un citron et le jus d'un citron. Si vous êtes hypersensible à l'amertume, vous pouvez vous passer du zeste de citron. Votre mélange doit être assez épais. Verser ce glaçage sur le gâteau. Il est utile d'avoir du papier d'aluminium tout autour du gâteau à ce moment-là car vous pourrez récupérer le glaçage qui coule sur les bords pour le remettre sur le dessus ou sur les coins où il y en a un peu moins.


Laisser sécher le glaçage, environ 45 minutes, ça dépend de la température extérieure. Vaut mieux le laisser sécher un peu trop longtemps que pas assez si vous voulez des carrés esthétiques, là par exemple, j'ai coupé trop tôt, on le voit sur les carrés intérieurs.


Couper des carrés et vous avez des "lemonies".



Ces lemonies se conservent très bien au frigo quelques jours, dans une boîte en métal. Ils sont facile à transporter et ont un petit goût de reviens-y. 


10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Invente la téléportation !
      Ou le fax à nourriture.

      Supprimer
  2. Je veux (ah non, pardon, j'aimerais)!

    RépondreSupprimer
  3. Pour que la pâtisserie soit plus "aérée" je préfère ajouter du bicarbonate. Ne marche que si vous rajoutez un liquide acidifiant bien évidemment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Poudre à lever ou bicarbonate, c'est kif kif pour cette recette (et c'est dans les ingrédients) ;-)

      Supprimer
  4. Merci pour l'astuce. Je prends souvent mes recettes depuis pinterest et c'est 1 fois sur 2 en cups, donc c'est très utile!

    RépondreSupprimer
  5. Olala, ça a l'air délicieux, trop hâte de tester! Petite question: trouve-t-on facilement de la poudre de chocolat blanc? Merci beaucoup pour la recette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non :-(

      J'avais du Caotina blanc, mais il y en a pas partout.

      Supprimer
  6. "1 oz = c'est très simple : demandez à vos amis américains de voter pour Donald Trump, ainsi le pays s'effondrera et ils passeront enfin au système métrique (en vrai c'est environ 28 grammes ou 29 millilitres, bref, c'est pénible à calculer)." hahahahaha j'avais oublié ! you made my day

    RépondreSupprimer