jeudi 4 mars 2010

Pièces importantes et effets personnels ... de Leanne Shapton



Pièces importantes et effets personnels de la collection Lenore Doolan et Harold Morris, comprenant livres, prêt-à-porter, Maison de vente Strachan & Quinn, 14 février 2009, 10h et 14h, heure de New York. (Leanne Shapton, usa, 2009)
Cet ouvrage étonnant raconte une histoire d’amour, de la rencontre à la rupture, sous la forme d’un catalogue d’une vente aux enchères –imaginaires- des objets du couple. Ustensiles de cuisine, vêtements, photos, lettres, cartes postales, cartons d’invitations, tickets et programmes de spectacles, mails, petits billets, chaussures, chapeaux, trousses de toilette, parapluies, livres, … chaque article ou lot est décrit en détails et ce sont ces détails qui racontent. Un récit qui prend une forme impressionniste, forcément, où chaque petite touche apporte de la couleur, du goût à la relation et nous la rend palpable, vivante, réelle.
Le procédé m’a énormément plu et touché, mais si je vous précise qu’elle est critique culinaire –métier faisant partie de mon top ten de job de rêve- qu’il est photographe –comme mon Homme donc- et voyage beaucoup et qu’ils n’habitent pas ensemble et qu’elle utilise des vernis O.P.I., vous comprendrez peut-être le fait que je vous avoue m’y être particulièrement retrouvée. C’est toujours agréable de s’identifier mais toujours troublant de s’y retrouver au point de devoir lâcher le livre parce que le questionnement posé sur soi est trop fort pour être ignoré.

Un grand moment de lecture où la forme et le fond s’interrogent et se complexifient l’une l’autre que je vous recommande vivement et je ne suis pas la seule. Il me semble amusant toutefois que certains critiques –l’ayant peut-être parcouru trop vite- ne se sont pas rendu compte que c’était un livre d’auteur, un livre concept certes, mais une fiction et non une vraie collection d’objets qu’un vrai couple aurait compilé lors après sa rupture. C’est dommage, car il me semble qu’ils sont ainsi passé à côté de la maestria du procédé narratif de Leanne Shapton, que je vais suivre avec beaucoup d’intérêt, comme d’autres.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire