samedi 11 décembre 2010

Rester glamour à l’hopital

Photobucket

Que ce soit bien clair, glamour c'est impossible, mais digne, avec quelques efforts et un peu de sens pratique, on peut y arriver. Déjà, se préparer psychologiquement au fait que TOUS vos liquides corporels vont être discutés, si ce n'est prélevés et analysés, on vous félicitera même comme un enfant qui fait sa première crotte dans son pot. Mais les mots pipi, caca, pets, etc... ne seront JAMAIS prononcés, parce que urines, selles, gaz c'est vachement plus mieux, voyez.

Si on rajoute à cela le fait qu'une partie ou une autre de votre anatomie a été abondamment tartinée d'orange vif ( "Euh, ça part comment ?" "A la douche." "Mais la je sors de la douche, j'ai savonné, mais rien n'est parti !" "Des douches, pas une douche."), que vous avez un teint et des cernes de cadavre et que les antibios donnent une odeur de charogne oubliée au soleil à votre transpiration, on a plus ou moins l'ampleur de la tâche. (Et je passe les douleurs, fatigues, nausées et autres joyeusetés qui, heureusement, elles, ne perturbent pas votre apparence, restons futiles si vous le voulez bien.)

Quelques conseils donc :

Si vous pouvez préparer votre sac vous-même, c'est bien, vous choisirez des hauts et bas qui vont ensemble et dans lesquels vous êtes à l'aise, des culottes en coton bien couvrantes (que vous allez exhiber assez souvent, le string en dentelle rouge n'est pas très approprié) et des pantoufles qu'on peut mettre sans se baisser pas trop immondes.

Votre trousse de toilette idéale comprendra :
- un shampooing solide type Lush (bien plus facile quand on se retrouve obligée de se laver les cheveux à une main pour cause de perf, par exemple, mais les idées pour nous entraver des membres sont légions)
- un après-shampooing en spray sans rinçage (c'est pas facile de démêler des cheveux longs avec une seule main, surtout quand ce n'est pas la bonne)
- une brosse
- un savon pour le corps qui puisse servir autant pour un nettoyage à la lavette (mot suisse) (si vous n'avez pas encore le droit de prendre une douche) que sous la douche, un savon de Marseille ou d'Alep basique sera parfait.
- une brosse à dent et du dentifrice
- un déo EFFICACE (c'est fou ce qu'on pue vite à l'hosto !)
- votre crème de jour (pour les adeptes du mille-feuille... oubliez, vous n'aurez ni la force, ni la patience, ni la place pour tout prendre, mais pour un court séjour, les échantillons Clinique spécial week-end sont parfait, sinon pensez aux échantillons)
- des trucs pour s'attacher les cheveux (posés sur un oreiller pendant plusieurs jours ils prennent un sacré coup)
- un brumisateur (les hôpitaux sont souvent surchauffés et un petit coup de frais ça fait du bien, surtout quand on est nauséeuse)

Si vraiment vous êtes en forme, ou que votre futur amoureux vient vous voir et que vous avez envie d'être à votre maximum, vous pouvez ajouter :
- un baume à lèvre
- une pince à épiler (rectifier sa ligne de sourcils occupe entre deux soins matinaux)
- un correcteur / anti-cerne pour tenter de moins ressembler à un zombie
- une lime à ongle et une base traitante (les ongles prennent un sacré coup avec les anti-bios) (mais n'oubliez pas que pour toute opération, le vernis, mains comme pieds est interdit, ils vous l'enlèvent à l'acétone et là vos ongles mettent des semaines à s'en remettre !) et une crème pour les mains, ça occupe
- un peu de parfum

Voilà pour le côté "tentons de ne pas ressembler à un cadavre" de ce post.

Sinon, autres conseils pratiques pour ne pas s'ennuyer comme un rat mort, sachez que la plupart des hôpitaux ont des systèmes wi-fi, gratuits ou payant, mais que le personnel soignant n'est pas forcément au courant, il faut souvent leur expliquer comment ils doivent vous aider. Mais ensuite, vous pouvez donc rester connectés au monde. N'oubliez donc pas votre laptop, son chargeur, votre téléphone portable (et son chargeur, merci M'dame Jo), des écouteurs (si vous avez envie de regarder l'intégrale d'une série, c'est le moment idéal) pour ne pas déranger vos éventuels voisins de chambre, de la musique, des bouquins faciles à lire (parce que la haute philosophie ou les bouquins pas en langue maternelle, vous oubliez tout de suite) ET, last but not least, des boules quiès (les voisins, toujours les voisins).

Et puis exigez des fleurs, ça embellit votre appart au retour (pour les courts séjours) !


(Et oui, je vais mieux, merci pour tous vos commentaires, messages et autres cartes nounours et lolcats morphinés.)

19 commentaires:

  1. Ah la la, oui le boucan... pas juste les voisins, mais tout le personnel qui bosse et qui oublie parfois que justement, si tu te retrouves là, c'est aussi bien que tu dormes...

    Important tout ça, surtout que parfois il y a un Docteur Ross qui lambine dans le coin ! Take care !

    RépondreSupprimer
  2. Pas de Doc Ross en vue, mais des infirmiers québécois charmants. Deux jours de plus et je rentrais avec des numéros, j'en suis sûre :-P

    RépondreSupprimer
  3. Ton article tombe à pic! Pour ma part je viens de me casser la jambe et je dois faire des trucs trop sexy genre me laver au gant de toilette, me faire aider pour me laver les cheveux, abandonner mon sac à main Darel pour un vieux sac à dos (à cause des béquilles) et porter une grosse chaussette sur mon plâtre. Bref, je me rattrape en assortissant mon vernis à mes béquilles...

    RépondreSupprimer
  4. Huhu assortir le vernis aux béquilles, j'adore !
    J'espère que tu te remettras vite !!! Les béquilles en hiver ce doit être particulièrement pénible !

    RépondreSupprimer
  5. Cette photo est lugubre.

    Ravie que tu sois de retour, bon courage pour les jours qui suivent.

    RépondreSupprimer
  6. Très bonne idée cet article et très utile. Bravo !

    RépondreSupprimer
  7. : merci ! J'ai eu la chance d'avoir des alertes et de pouvoir préparer mes affaires, ça soulage vraiment d'avoir pu le faire et de se sentir bien dans ce que l'on porte ! Si ça peut être utile à qqun j'adorerais !

    RépondreSupprimer
  8. Tu as eu quoi en fait? Crise d'appendicite?

    RépondreSupprimer
  9. Moi aussi,j'aime bien ce genre de photos!

    RépondreSupprimer
  10. Oh les hôpitaux youpie!

    Il manque à ta liste le chapitre "hydratants". Outre le surchauffage, l'hôpital cultive la sécheresse, et partant le desséchement de la peau. Vraiment pas agréable. Et puis vu le pourcentage de cerveau disponible après ingestion du cocktail chimique de rigueur, autant en profiter pour se tartiner de fond en comble, plusieurs fois par jour si on le souhaite. C'est bien agréable, et puis surtout ça occupe. (attention aux odeurs fortes, pas top avec les nausées)

    Et sinon, pour toutes tes valeurs, quand tu pars au bloc, EXIGER que tout soit enfermé sous clé (=dans ton placard avec ton manteau) et la clé avec les médicaments sous surveillance (=sous clé aussi) dans le box des infirmières. Pas si parano que ça à en croire ma mère infirmière.

    RépondreSupprimer
  11. : ... d'où crème de jour, brumisateur, crème pour les mains et baume pour les lèvres... Mais c'est vrai qu'on pourrait ajouter une bonne crème pour le corps.

    Et si tu sais quand tu vas au bloc, exiger que tout soit enfermé sous clé, c'est une bonne idée... mais quand ce n'est pas prévu... juste espérer que rien ne se perde / ne soit volé...

    RépondreSupprimer
  12. Oh, j'espère que tu vas mieux!
    C'est vrai que ce n'est pas sympa de se retrouver à l'hôpital - moi ce qui me gêne en particulier, ce sont les odeurs... Donc j'ajoute à ta liste: un spray désodorisant / désinfectant genre odeur pin ou eucalyptus (en pharmacie ou magasins bio). Je préfère le papier d'Arménie, mais il est fortement déconseillé de faire brûler quelque chose dans une pièce munie d'une arrivée d'oxygène ;-)
    Bon rétablissement.

    RépondreSupprimer
  13. Cet hôtel dont tu parles a l'air d'être assez médiocre, as-tu au moins eu un petit chocolat sur ton lit quand tu es arrivée? :-)

    RépondreSupprimer
  14. Funambuline,
    Ou comment s'occuper et faire un joli billet
    sur ue sujet pas très gai et bien super bien traité!
    Bravo et oui c'est important de prendre soin de soi, bien sûr si on le peut.
    Prompt rétablissement aux filles et mdr pour l'anecdote du Darel et du sac à dos, dessert, courage Funambuline :-)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  15. bon courage, l hopital c'est ma 2e maison et c'est rare qu on me propose de m épiler (depuis suis passée au laser) et de m hydrater.....

    RépondreSupprimer
  16. Merci! Je suis soulagée de tomber sur un article qui parle de ça :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois tous les commentaires, n'hésite pas à participer ici... et bon courage, je te souhaite plein d'infimiers/infirmières sympas et un prompt rétablissement.

      Supprimer
    2. Je vois tous les commentaires, n'hésite pas à participer ici... et bon courage, je te souhaite plein d'infimiers/infirmières sympas et un prompt rétablissement.

      Supprimer