mercredi 1 août 2012

1er août


Je sais pas vous, mais moi le 1er août, je m'en tamponne sévère du caillou, sauf que bon, on a congé, c'est l'été, j'ai la chance d'avoir accès à un petit bijou de mayen dans la vallée du Sanetsch, alors j'en profite. Le seul problème c'est que si moi je m'en fous, ce n'est pas le cas de tout le monde...


... il faut compter avec le sens aïgu de la décoration chez l'autochtone. Et surtout, surtout, ne JAMAIS se moquer. Certains n'y ont pas survécu.


Je rigole évidemment, la région de Savièse est réputée pour ses personnages hauts en couleur, mais ils ne sont jamais dénués du sens de l'humour.


Bref, je ne suis ni aussi douée, ni aussi équipée que M'dame Jo en photo, mais je me suis fait plaisir ces derniers jours avec des paysages magnifiques, en voici quelques-uns. Si une photo vous intéresse, vous pouvez la voir en grand en cliquant dessus.

 
 
 

Pour arriver jusqu'au barrage du Sanetsch, il y a un bus postal qui part de Sion. Il est possible de s'arrêter à plusieurs endroits pour continuer à pied, ça dépend de votre endurance. On peut faire 6h de montée abrupte, 3h30 de marche plus ou moins en pente autour d'un glacier, 2h de descente du glacier au barrage, 1h de marche pépère autour du lac du barrage ou même carrément pas de marche du tout et simplement profiter du paysage depuis l'auberge du Sanetsch. 

 

Depuis le barrage, on descend en téléphérique jusqu'à Gsteig, ce sont 11 minutes avec 800m de dénivelé, vertigineux. 

Depuis Gsteig (compter tout de même 20 minutes à pied depuis le téléphérique jusqu'au village, attention aux horaires de bus), un bus postal vous amènera aux Diablerets par le col du Pillon ou à Gstaad. Depuis les Diablerets on peut redescendre à Aigle, depuis Gstaad à Montreux par le Goldenpass ou MOB (Montreux-Oberland-Bernois).

C'est un long trajet, il faut bien vérifier les horaires avant de partir (pas ou très peu de 3G le long du parcours), possibilité de le faire en 2 jours avec une halte au sublime hôtel du Sanetsch, à 1h de marche en dessous du glacier. C'est une de mes régions favorites car peu fréquentée, enfin, jusqu'au Sanetsch, après on retrouve des noms connus... mais les panoramas restent plutôt sauvages et agréables ... (ci-dessous la vue depuis la gare des Diablerets)

11 commentaires:

  1. Punaise, le ciel est d'un bleu "pur" ! ça change de Paris !^_^
    C'est très joli, ça donne envie d'être en vacances (ben oui chez nous c'est pas férié le 1er août) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et chez nous ce n'est pas férié le 14 juillet... mais oui, je confirme, le ciel et l'air n'ont rien à voir avec Paris :-D

      Supprimer
  2. C'est beau, ça donne envie d'y aller.

    (La qualité "téléphone" est un peu dommage, mais ça reste de très jolies photos...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'aurai payé mon déménagement, mon mariage, mon voyage de noces, mes impôts et ce-qui-risque-de-me-tomber-dessus, j'investirai dans de l'optique, c'est trop frustrant.

      Supprimer
    2. Toppreise, pour 150.- tu as un petit compact correct. Ça peut même être ton cadeau de mariage ;-)

      Supprimer
    3. Toppreise, pour 150.- tu as un petit compact correct. Ça peut même être ton cadeau de mariage ;-)

      Supprimer
    4. Toppreise, pour 150.- tu as un petit compact correct. Ça peut même être ton cadeau de mariage ;-)

      Supprimer
  3. Je chie sur les captcha illisibles qui te disent faux 4 fois et ensuite publie tous les comm.

    RépondreSupprimer
  4. Je chie sur les captcha illisibles qui te disent faux 4 fois et ensuite publie tous les comm.

    RépondreSupprimer
  5. Ah Valais, ma chère patrie d'amour! (Bah quoi?)

    RépondreSupprimer
  6. Ah ben oui effectivement c'est sublime sublime sublime (je bégaie aussi pour faire plaisir au captcha préféré de @MdameJo)

    RépondreSupprimer