samedi 23 mars 2013

Les amateurs de séries vont conquérir le monde


Il y a quelques jours, le créateur d'une de mes séries favorites EVER, Veronica Mars, a lancé un Kickstarter pour convaincre une major (ici la Warner Bros) de financer un long-métrage pour clôturer dignement cette série qui n'a eu que 3 saisons. Qu'est-ce qu'un Kickstarter ? Des spécialistes vous renseigneront mieux que moi, mais en quelques mots, il s'agit de se faire financer un projet (quel qu'il soit, quoique Kickstarter soit focalisé sur le côté artistique, avec des critères larges, il existe d'autres plateformes qui gèrent d'autres types de financement) par "le public". Exemple ici : si le projet réussissait à réunir 2 millions de dollars en 1 mois, le studio acceptait de lancer la production du long-métrage. En l'occurrence, nous sommes très nombreux à être vraiment fans de Veronica Mars, ce projet a mis quelques heures pour atteindre son but et est actuellement à plus de 3,7 mios. (Vous pouvez encore participer.) Je ne pense pas qu'il y ait de meilleur moyen de convaincre que les fans sont là, qu'ils attendent la diffusion avec impatience ET qu'ils se déplaceront au cinéma. J'ai fièrement mis 10$, ce qui ne change pas la face de la Terre mais me permet humblement de me sentir faire partie d'un projet. Le double but Kickstarter est clairement atteint.

Tout ça pour vous dire qu'il est grand temps de faire un petit point sur les séries que j'ai regardé ces dernières semaines, à part Veronica Mars (bah oui, je suis en train de revoir l'intégrale, évidemment), Utopia et House of Cards dont je viens de vous parler.


Découvertes (qui ne le sont que pour moi)



The Office (US)

Après un début dubitatif, ce qui m'arrive souvent, je me suis finalement beaucoup plu en compagnie du casting de The Office, en particulier, évidement, de Steve Carell qui est un génie dont je ne connaissais pas la puissance. Mais ce qui fait la force de cette série, ce n'est pas un personnage, mais le fait que la chorale fonctionne aussi bien et qu'aucun personnage n'est absolument détestable ni totalement irréprochable. C'est une série qui parle de failles, de lâcheté, d'ennui, de non-ambition, de petites trahisons quotidiennes... et qui arrive à nous faire pleurer de rire. Ricky Gervais est le créateur de la série au Royaume-Uni, il a accompagné son bébé de l'autre côté de l'Atlantique et est apparemment souvent présent dans la salle des scénaristes. On le sent, je ne suis pas sûre que les Zuèss auraient été capables de réussir seuls à mettre autant d'indulgence et de bienveillance en parlant des failles humaines quotidiennes. Cet aspect-là couplé à la peur de rien (c'est à ça qu'on les reconnaît) US amène à des sommets de pitoyable absolument hilarant. Une des meilleures sitcom de tous les temps, sans doute aucun.


 

Parks and Recreation

Il FALLAIT que j'en sache plus sur Ron Swanson après avoir vu un certain mème, et je me suis rendue compte que Ron Swanson est PARTOUT sur les Internets. C'est comme si Grumpy Cat avait un sosie humain, ou l'inverse. Bref, j'ai regardé quelques épisodes de Parks and Recreation. J'ai trouvé Leslie Knope agaçante, et puis de plus en plus agaçante. Ron Swanson de plus en plus fabuleux. L'absurdité dégagée m'a convaincue de regarder la suite, et je suis dorénavant accro. Je ne suis pas sûre que ça plaise à tout le monde, je décroche parfois, mais il n'y a pas eu un seul épisode où je n'ai pas au moins souri pratiquement tout au long de ces courtes et toujours rythmées 20 minutes. De la bonne sitcom qui détend et qui est déjà culte.


Toujours au top



Shameless (US)

La famille la plus white trash de la télé US est de retour pour mon plus grand plaisir. Cette série touche à tous les thèmes et le fait intelligemment. Le rythme est toujours trépidant, les personnages exploitent leurs failles de plus en plus profondément et la réalisation visuelle est toujours excellente. Pourvu que ça dure.


House of lies

Bijou de cynisme au départ, House of Lies s'approfondit sans devenir plus niais. Les personnages s'étoffent, les scénarios prennent plus de temps pour se développer, on s'installe dans la durée après avoir réussi une première saison brillante. Encore.



Bob's Burgers

Cette sitcom animée est largement à la hauteur cynique des Simpsons, sans devoir supporter Marge. Gourmandise hebdomadaire que je savoure toujours avec plaisir, vous devriez aussi.


Mouarf


Glee

Plaisir coupable hebdomadaire qui continue à m'amuser, sans plus. Mais soudain, un moment fabuleux surgit et justifie que je continue à regarder. C'est tout à fait dispensable cependant.

The Carrie Diaries

Carrie Bardshaw avant The Sex et avant The City est une adolescente du Connecticut, un peu cruche et tout à fait naïve. Les scènes tournées à Manhattan sont, je crois, la seule raison pour laquelle je continue à observer cette première saison, avec ennui.

Cougar Town

Cette série est absurde. Elle n'aurait jamais dû marcher. Surtout pas sur plusieurs saisons. Son titre ne veut RIEN dire et ça ne va nulle part. Mais c'est particulièrement plaisant et crétin, je ne m'en lasse pas. Un ovni.

Arrow

Si ce n'est les flashbacks à perruque ridicules du héros et ses entraînements shirtless avec plaques de chocolats abdominales, il n'y a vraiment aucune raison de regarder cette série. Mais si votre culotte arrive à débrancher votre cerveau comme pour moi (je ne vois pas d'autre explication possible), ça pourrait vous amuser.


A venir


Le 31 mars, la 3e saison de Game of Thrones.
Est-il encore besoin de vous parler de cette merveille ou comme moi vous avez vu chaque teaser et bande-annonce dans les heures qui ont suivi leur publication ?


La veille, le 30 mars, sera diffusé sur BBC America le pilote de Orphan Black dont j'ai entendu beaucoup de bien.


La saison 7 de Dr Who reprend le 7 avril (et cette saison comportera un épisode Dalek réalisé par Peter Jackson !), la saison 6 de Mad Men reprend le 15 avril, la suite est plus lointaine, il faudra attendre le 24 juin pour la saison 2 de The Newsroom, le 1er juillet pour la saison 8, toujours pas annoncée comme finale, de Dexter (je ne suis pas sûre que j'attends vraiment) et surtout, surtout, le 15 juillet pour l'explosion finale de la saison 5 de Breaking Bad.


Et vous, qu'avez-vous regardé ces dernières semaines ?


9 commentaires:

  1. Moi je suis en train de finir la première saison de "The Hour" que j'ai enregistré sur Arte et franchement j'adore ! Leur case horaire "spécial séries européennes" est vraiment une excellente idée. Je vais d'ailleurs regarder la série suédoise Real Humans en avril, pour voir ce que ça donne.
    Sinon, je suis en train de finir la série The L Word. Ce n'est pas très récent, mais je me rappelais avoir vu quelques épisodes sur TSR1, il y a quelques années, et j'avais trouvé ça sympa. D'ailleurs, je ne suis pas déçue d'avoir tout regardé depuis le début car c'est sans tabou, parfois drôle, parfois triste et il me semble que ça donne une image pas stéréotypée des lesbiennes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis une grande fan de The L World. Je vais l'ajouter à ma page série tiens, merci !

      Supprimer
  2. Moi j'ai découvert Arrested Development, dont on avait déjà brièvement parlé via commentaires sur ce blog ^^ et qui est vraiment savoureux. (Déjà rien que pour Michael Cera.)

    Sinon ma grande découverte récente, c'est Community, que je t'encourage fortement à découvrir si ce n'est pas déjà fait. Très référentiel, des dialogues brillants, des scènes souvent décalées, parfois vraiment surréalistes, je dois dire que je suis assez fan. Il y a des épisodes vraiment géniaux, en particulier dans la 3e saison (mais déjà avant aussi).
    Par contre le créateur du show s'est fait virer pour la 4e saison, qui vient de commencer, et la qualité s'en ressent fortement. :-/ Très regrettable.

    (Et pour l'anecdote, l'un des personnages de Community est fan de Cougar Town. ^^ Ainsi que d'une série british interminable qui devrait t'évoquer quelque chose. ;-) )

    Parks & Recreations, une copine m'en a parlé l'année passée et s'étranglait de rire en essayant de m'expliquer de quoi ça parlait. J'ai regardé 1 ou 2 épisodes et pas croché, mais je vais peut-être réessayer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Community est sur ma short to watch list !

      Pour Parks and Recreation, ce n'est pas indispensable. Mais The Office il FAUT.

      Supprimer
    2. Ah oui, The Office. J'ai vu la version UK, très brève mais assez géniale. J'ai testé la version US ensuite, mais je n'ai même pas regardé le premier épisode en entier parce que c'était quasiment du copier-coller (en un peu plus joyeux), donc pas vraiment intéressant.

      Cela dit je lui donnerai peut-être une chance. La version US est tellement plus longue que la version UK (seulement 2 saisons de 6 épisodes + 1 épisode spécial, soit moins de 6h en tout) qu'il y a forcément un moment où elle prend son envol et son indépendance par rapport à la "série mère". Mais pour l'instant ce n'est pas vraiment dans mes priorités.

      Supprimer
    3. Oui, pour The Office US, on peut facilement sauter les deux premières saisons si on a déjà vu la version UK.

      Mon épisode préféré de tous les temps? Saison 5, épisode 13, jusqu'au générique. (indice: simulation d'incendie)

      Supprimer
    4. La premières saison US = les 2 premières saisons UK.

      Supprimer
  3. Est-ce que tu as déjà regardé Top of the lake? Si non, il le faut tout de suite! Ca se regarde en un week-end et c'est vraiment excellent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Zoé, oui, j'ai regardé et adoré, j'en parle dès que j'ai fini mes billets sur NY ! (Cette réalisatrice est dans mon top 5, je savais que j'allais aimer !)

      Supprimer