dimanche 1 septembre 2013

Tape Art


Tape = ruban adhésif. Art ? Oui, art, il y a des artistes du scotch. 

J'adore le tape art, ça me fascine. En plus, c'est accessible à tous, pas cher, facile, ça n'abîme pas les supports, c'est joyeux, éphémère (ou non). Dernièrement, au Festival de la Cité, j'ai pu observer le collectif Klebebande (photo ci-dessus) de Berlin et j'ai compris à quel point ça pouvait être complexe et subtil... mais simple et accessible à la fois. Commençons par un sujet de Tracks (aka la meilleure émission culturelle DU MONDE) sur le tape art.



Des artistes, il y en a plein, de plus en plus (cf wikipedia), des fournitures aussi, forcément. La plupart d'entre eux travaillent avec du duct tape très solide, disponibles dans toutes les couleurs et épaisseurs et qui ne dégrade pas le support sur lequel il est posé, il permet une variété infinie de créations, du plus petit maquillage éphémère à la plus monumentale des installations. L'industrie du ruban adhésif a bien compris ce mouvement et organise même des concours artistiques, ici des sculptures en scotch.



Klebebande au Festival de la Cité

Tout le monde a déjà utilisé du ruban adhésif, il n'y a rien de plus simple. Si ça vous démange, il faut commencer par trouver le bon matériel. Le duct tape (ou duck tape selon la marque la plus connue ou gaffer/stage tape pour le monde de la scène ou du cinéma) noir ou gris s'achète dans n'importe quel magasin de bricolage, pour en trouver de toutes les couleurs, ça devient plus compliqué, je n'ai pas trouvé de magasins en Suisse, ni sur le web, si je trouve, je vous mettrai les coordonnées ici mais on peut en commander chez thomann en Allemagne (en plein de couleurs merci @StavroBlofeld !). Mais il y a un autre type de ruban adhésif qui peut être utilisé pour faire du tape art : le washi tape, ou masking tape. Plusieurs marques occupent le marché, mais mt est la plus connue et la plus prolifique en motifs de toutes sortes. L'avantage de ce type de matériaux c'est qu'il est repositionnable et vraiment doux pour le support, vous pourrez donc faire du tape art sur de la peinture, du crépis ou même du papier peint sans craindre de faire des dégâts. Vous en trouvez de plus en plus dans les rayons décoration, dans les papèteries et même dans les magasins de gadgets, mais ça coûte vraiment moins cher en ligne. Je me fournis dans plusieurs boutiques Etsy : Pretty Tape, The Washi Shop, Zakkalover, Whimsicalscraftss ou encore Wacomarket. Le problème c'est que le washi tape c'est tellement joli qu'on a envie d'en avoir plein. La solution : le tape art.

Klebebande au Festival de la Cité

Bon, soyons clairs : ce n'est pas parce qu'on fait mumuse avec du scotch qu'on est un artiste et je suis plus qu'admirative de ceux qui le sont. Moi, je me contente de m'amuser avec ce matériel ludique qui permet des résultats rapides presque sans matériel. De très nombreux blogs ou boards pinterest proposent des milliers de mode d'emploi pour transformer, décorer ou créer avec du scotch. Pour ma part, j'ai commencé tout simplement, par faire du scrapbooking. C'est le plus évident des usages, et ça transforme immédiatement une accumulation de trucs-machins-bidules en quelque chose de graphique.

Mon festival de la Cité 2012 


Tape art and post it art

Mais j'ai le washi qui me démangeait à force de voir d'excellentes idées sur Pinterest. J'ai commencé par personnaliser mon chargeur de téléphone, puis mon ordinateur, et ça a fini par déborder sur les murs.


Ce premier test paraît très simple à réaliser, d'autant que j'avais un mode d'emploi très détaillé. Et bien c'est plus compliqué qu'il n'y paraît. Sous prétexte d'avoir des traits droits traçables sans bavures avec du scotch, on se rend compte qu'il n'est pas si évident de réfléchir en proportions et en trait final avec un tel type de matériel collant... heureusement repositionnable. Je pense avoir peiné facilement 45 minutes pour ces 9 morceaux de washi, et je ne suis pas très contente du résultat. Mais j'ai appris : qu'il faut d'abord penser à la taille globale, qu'il faut tracer les lignes de base pour se rendre compte des éventuels problèmes de proportion et que les finitions sont très visibles et donc importantes à gérer à chaque morceau posé. Pour découper le washi, j'ai commencé par utiliser une paire de ciseaux normale,  puis je suis passée au mini-ciseaux à ongles, pour découper au plus près de ce que je voulais.


Forte de ce premier essai, je me suis lancée dans une création personnelle. Pour ce rhinocéros volant, j'ai commencé par la silhouette verte du rhino, j'ai rencontré quelques difficultés : les courbes (j'ai choisi un washi très fin qui se plie facilement), les proportions pour arriver à l'animal final (moyennement réussies, la patte arrière est plus courte que la patte avant), et la corne (mon premier ajourage). Puis j'ai ajouté les ailes, en commençant par les traits principaux, puis les courbes, puis le remplissage. Et enfin, j'ai rempli mon rhino avec du washi à pois rose, l'opération la plus délicate pour que toutes les plages voulues soient remplies sans que l'on ne voit trop de démarcations. Je pense qu'il m'a fallu deux heures pour réaliser ce rhino qui mesure environ 50 cm de long (posé sur le bord d'une armoire en bois vernis). C'est donc déjà beaucoup plus rapide que pour mon premier essai et c'est l'avantage de ce matériel : on progresse très vite. La preuve ? Après mon essai de rhino, j'ai retesté le premier design, il m'a fallu 5 minutes pour faire un modèle beaucoup mieux proportionné et avec des finitions plus nettes. 45 minutes à 5 minutes en 24h, il me semble que c'est une progression plus qu'honnête...


Je vais encore tester plusieurs méthodes, des choses plus fines, et m'exercer pour mieux maîtriser ma technique, puis j'ai envie de me lancer dans l'espace publique, on verra si ça donne quelque chose.



PS : Un dernier mot pour vous parler, encore de Pinterest. Sous des abords fourre-tout, ce site est rempli de fanatiques du DIY et c'est extraordinairement motivant. Néanmoins, de très nombreux adeptes pinnent tout et n'importe quoi sur des boards DIY sans jamais les concrétiser. Mais nous sommes également très nombreux à véritablement utiliser ces innombrables trucs et astuces et modes d'emploi. Et même si mon board To Do List comporte 233 objets et mon board de choses trouvées sur pinterest et réalisées "que" 47, j'ai l'impression que Pinterest a autant changé ma vie que twitter et je me réjouis de vous y voir.

8 commentaires:

  1. Je connaissais pas ce genre d'art ! C'est vraiment chouette !
    Et concernant pinterest, je trouve aussi que c'est vraiment un chouette média social, moi je l'utilise beaucoup pour des idées de recettes ! J'ai aussi une liste diy mais j'ai encore rien réalisé...je suis pas très bricoleuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même sans être bricoleur, je trouve que ça donne vraiment plein d'idées et d'élan créateur.

      Supprimer
  2. Dire que je ne connaissais même pas, ça me donne plein d'idées pour décorer mon appartement.

    On peut aussi scotcher des gens au mur et attendre qu'ils sèchent?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1) un fil barbelé bleu serait du plus bel effet

      2) oui.

      Supprimer
  3. Ahhhh j'adore!!! Je ne savais pas qu'il y avait des artistes spécialisés dans ce domaine!! Le plus drôle est que comme toi, j'ai commencé une "oeuvre" avec ce fameaux diamant qu'on voit sur Pinterest (d'ailleurs, je me suis abonnée à ton compte) et j'ai finalement opté pour un cerf qui orne la porte de mes WC! A bientot
    Océane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HAN le cerf, je vais le faire aussi, tu montreras une photo ?

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout, c'est une belle découverte! Avec un très joli rhino en prime!
    Rien à voir mais as-tu lu Rhinocéros de Ionesco? J'y pense à chaque fois que tu parles de rhino sur ce blog. Vu ton amour de ces jolies petites bêtes, je suppose que oui...

    RépondreSupprimer