samedi 9 janvier 2010

High Fidelity


High Fidelity (Stephen Frears, 2000, usa)

Un bijou dans le top 5 des films qui mettent de bonne humeur. Et une excuse pour voir l'homme dont je suis folle : Jack Black. Et une bonne manière de me réconcilier avec John Cusack après le cataclismiquement daubesque 2012.

Je recommande vivement la lecture du livre de Nick Hornby (et de la plupart des livres de Nick Hornby d'ailleurs), mais le film réussit à y rester fidèle dans l'esprit mais tout à fait adapté au médium cinéma. Une adaptation réussie en somme, ce qui est finalement assez rare (que l'on puisse aimer film et livre).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire